Comparatif Eten M600 / Orange SPV M3000

Le par  |  0 commentaire(s)

Eten M600 ou HTC Wizard (SPV M3000 / Qtek 9100) ? Auteur : Aral_ici Marre du PocketPC couplé au téléphone pour se connecter à Internet ? Il est temps de passer au PDAPhone et tant qu'à faire, sous Windows Mobile 2005 et wi-fi ! J'ai passé une semaine entière avec chacune de ces deux machines, où elles ont remplacé complètement mon attelage habituel.

Eten M600 ou HTC Wizard (SPV M3000 / Qtek 9100) ?

Auteur : Aral_ici

Marre du PocketPC couplé au téléphone pour se connecter à Internet ?
Il est temps de passer au PDAPhone et tant qu'à faire, sous Windows Mobile 2005 et wi-fi !

J'ai passé une semaine entière avec chacune de ces deux machines, où elles ont remplacé complètement mon attelage habituel.

Ces deux PDA ont déjà quelques mois, pas question donc de refaire un énième dossier technique, mais plutôt d'essayer - subjectivement - de répondre à deux questions :


- Est-ce vraiment pratique, utile, malin de remplacer son petit téléphone accompagné - souvent - d'un PDA, par une machine unique ?

Et

- Lequel du Eten M600 ou du SPV M3000 (version testée) remplira le mieux ce rôle ? (les photos viennent des sites des constructeurs respectifs)


Un peu de technique quand même


Les deux machines sont très semblables :
- encombrement et poids très proches (voir plus loin),
- GSM quadribande,
- GPRS classe 10,
- Wi-Fi,
- Blue-Tooth,
- Mémoire ROM 128 Mo ; RAM 64 Mo,
- Capteur photo / vidéo 1,3 Mpixels,
- écran QVGA (320*240) 65536 couleur,
- Windows Mobile 5 avec l'offre logicielle classique (Pocket-Office : Word, Excel, IE, Outlook, PowerPoint pour lire uniquement ; MSN Messenger, etc.) ; et quelques plugs-ins originaux mais rien qui ne fasse une différence folle.

Les différences : - processeur : Samsung S3C 2440 à 400 Mhz sur l'Eten et TI OMAP 850 à 195 Mhz sur le SPV,
- présence du EDGE sur le SPV,
- clavier mécanique du SPV,
- le Eten est fourni avec un "dock" (socle de bureau), qui a l'excellente idée de prévoir un emplacement pour recharger une batterie supplémentaire,
- port SD sur le Eten, mini-SD sur le SPV.

Des revues de l'Eten M600 :

  • PPC Reviews
  • Ultimate Pocket


  • Du Qtek 9100 / SPV 3000 :

  • PPC Reviews
  • PDAFrance

  • Le look


    Le Eten est d'un beau noir mat, à la mode en ce moment, et de forme bien rectangulaire, dimensions : 60.7mm (L) x 111.7mm (H) x 22mm (P) pour 170 gr ; la petite sacoche fournie est dans le même esprit, moderne et sympa.

    A contrario, le SPV est gris "standard", aux coins arrondis - il s'inspire plus du galet (comme ses cousins S100 et S110). Dimensions : 58mm (L) x 108mm (H) x 23,5mm (P) pour 160 gr ; la sacoche est pas mal.
    La version Qtek a le contour de l'écran et le clavier noirs.

    On remarque que les deux appareils ont un encombrement strictement identique, malgré le clavier mécanique du SPV.


    L'appareil


    Un téléphone ?
    - les moins : l'encombrement. Aucun doute, ça ressemble plus à un PDA épais qu'à un téléphone... En hiver, pas de soucis : toujours une poche de veste pour accueillir l'engin. Cet été, la pochette clipée à la ceinture (moi j'aime pas) ou la sacoche sera obligatoire. Rien n'empêche de garder son vieux téléphone pour les vacances...
    - les plus : la gestion des contacts, SMS, rendez-vous et calendrier, numéros bloqués, gadgets (sonnerie mp3 et photo personnalisée par contact,,,), etc. dépassent de loin n'importe quel téléphone "standard".

    Un PDA ?
    - les moins : la taille de l'écran, évidemment. Pour un encombrement similaire à un PDA non communicant, puisque plus épais, on perd 2 cm de diagonale. En même temps, la précision est mathématiquement meilleure.
    - les plus : un seul appareil en poche. Plus besoin d'activer le Blue-Tooth - ou pire l'infrarouge - sur le téléphone et le PDA pour aller voir ses mails ; un clic et c'est parti !

    Et sinon...
    L'écran du Eten est (vraiment !) très lumineux, celui du SPV très bien.
    Le "joypad", les touches de raccourcis et l'ergonomie générale sont bien meilleures sur le SPV !
    Pour ce que j'ai pu en ressentir, la qualité du son via le haut-parleur est aussi supérieure sur le SPV (mais identique avec les oreillettes). La prise de casque du Eten est bizarrement placée sur le côté et obturée par un petit capuchon de plastique dont je ne parierais pas sur la survie à long terme. Les stylets télescopiques remplissent leur rôle, quoi que j'aie pu lire ici ou là.


    La saisie


    On retrouve les modes de saisie habituels sous Windows Mobile (reconnaissance de l'écriture par blocs, lettres, transcriber...).
    En revanche, la taille de l'écran réduite rend hasardeuse l'utilisation du clavier virtuel, surtout en environnement "instable" (métro, train).
    C'est là où le clavier mécanique (azerty) du SPV fait merveille ! De grosses touches adaptées aux doigts d'homme, des touches de raccourcis malines. L'essentiel de ce texte est d'ailleurs issu directement de ce dernier !

    Un reproche : le système d'accents un peu lassant, notamment sur le "é" qui nécessite d'appuyer sur quatre touches ! Au final, je finis par les ignorer et les changer à la correction.
    Au départ pas très chaud pour un élément mécanique supplémentaire - susceptible de panne, casse -, je suis convaincu désormais de son utilité. Il a l'air suffisamment robuste, et je n'ai pas noté d'utilisateurs se plaignant de sa fragilité sur les forums et autre...
    Le basculement automatique de l'écran en horizontal est immédiat à la sortie du clavier.


    Connectivité


    Connexion native en GPRS, Wi-Fi, Blue-Tooth, même infrarouge !
    Évidemment, sur ce coup-là c'est imbattable !

    Le SPV propose en plus l'EDGE, cette "extension" du GPRS qui peut multiplier les débits par 10. La sensibilité ne semble pas très bonne, les débits font le yoyo, et le temps de latence - délais avant que la page ne commence à charger - n'est pas diminué. Mais quand les conditions sont optimales, le débit est effectivement bien meilleur.
    Au final, pour une utilisation occasionnelle mail + web adapté à la mobilité, l'EDGE n'est pas une option décisive, mais reste un plus intéressant. Il est d'ailleurs étonnant que le Eten ne propose aucun réseau "GPRS+" (3G, ...).

    Le Wi-fi n'est pas non plus des plus sensibles, et il consomme énormément de batterie, surtout sur le Eten où l'on voit la charge diminuer à vue d'oeil.
    Avec un tel appareil portable, il est facile de s'amuser à "sniffer" les réseaux avec des utilitaires comme Wififofum, à Paris il y en a toujours une dizaine à portée (rarement non protégés).


    Convergence


    Écouter de la musique ?
    Pour profiter pleinement des fonctions téléphone il faut utiliser les oreillettes, plutôt bonnes en conversation mais pas top pour la musique. Du coup, c'est assez moyen? Du souffle sur l?Eten, un son un peu faiblard sur le SPV. Ça reste très écoutable mais ça n?est pas de la haute fidélité.

    Regarder des vidéos ?
    "Pourquoi pas", si regarder un film sur un écran de 7 cm de diagonale avec un son moyen peut apporter la moindre satisfaction...
    De la même façon sur le SPV, en couverture EDGE optimale, il est possible de regarder des flashs info, clips, ou autre courtes vidéos ; ainsi que des contenus payants. Je prends plus ça comme un gadget.

    Prendre des photos / vidéos ?
    Sur les deux engins sont présents des capteurs 1.3 Mpixels et un flash. De quoi en théorie prendre des photos correctes pour de l'impression en 13x9 cm.
    Dans les faits, les images sont très bruitées, pas lumineuses du tout en intérieur, la mise au point est hasardeuse.
    A prendre donc comme un outil pratique de "prise de note visuelle" à portée de main ; ou pour le coté gadget de la photo quand le contact appelle, etc.

    Jouer ?
    Tous les jeux de réflexion (échecs, sudoku, etc.) passent très très bien sur ce format d'appareil. Pour les jeux plus perfectionnés, ça passe encore, attention toutefois au joypad bien peu ergonomique du Eten.

    E-bouquiner ?
    L'écran de petite taille peut faire craindre un confort réduit... Mais il n'en est rien ! La lecture des .lit sous MS Reader est très confortable, du très bon.

    Écrire des articles pour Mobigeeks ?
    Ah... Bah oui ;o)

    (NDTengoku :
    Note : penser à son augmentation...quand on sera riche et célèbre :p )


    Conclusions


    C'est bien alors, un PDAphone ?
    Aïe aïe aïe, pour un geek mobile, oui ! Tout sous la main, tout le temps. Une connectivité sans limite.
    Encore un petit régime, et on approchera de l'engin parfait (manque encore, quoi ? un GPS ? Ah, on me souffle que les prochains Eten série "G" proposeront cela en plus d'un capteur photo plus précis, mais sans le Wi-Fi).

    Ensuite, entre l'Eten M600 et le HTC Wizard (SPV M3000 / Qtek 9100), à moins de craquer pour le look ravageur du Eten... Tout pousse à préférer le SPV : le clavier, le EDGE, l'ergonomie...
    Le M600 a effectivement un processeur plus véloce (en théorie deux fois plus !), mais sur les toutes les applications testées, je n'ai constaté aucune différence.
    Un autre argument qui peut faire pencher la balance : le SPV est un téléphone "subventionné" chez Orange, avec des prix intéressants en renouvellement ou avec un nouveau contrat...





    Merci à Guillaume Combe et à Partelec pour le prêt de l'Eten M600

    Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]