PC britanniques : économie et environnement

Le par  |  3 commentaire(s) Source : ZDNET
Compteur electrique

Premier prestataire européen de services informatiques d'infrastructure, Computacenter vient de publier une enquête commandée par le fournisseur de PC, Fujitsu Siemens Computers, et réalisée auprès des 200 plus grandes entreprises établies au Royaume-Uni afin de dresser un constat de leur consommation d'électricité liée au parc informatique, avec les conséquences qui en découlent.

Compteur electriquePremier prestataire européen de services informatiques d'infrastructure, Computacenter vient de publier une enquête commandée par le fournisseur de PC, Fujitsu Siemens Computers, et réalisée auprès des 200 plus grandes entreprises établies au Royaume-Uni afin de dresser un constat de leur consommation d'électricité liée au parc informatique, avec les conséquences qui en découlent.


Le nerf de la guerre
Le bilan comptable est impitoyable, la facture énergétique s'avérant plutôt salée. Véritable gouffre financier, la suralimentation des PC des entreprises concernées par l'étude leurs coûterait, collectivement, près de 90 millions d'euros par an soit l'équivalent d'un gaspillage de 2,8 millions de kilowatts par heure.


Les répercussions écologiques
Bien évidemment, cet appétit énergétique superflu ne va pas sans répercussions directes sur l'environnement, un thème très actuel Outre-Manche qui préoccupe nombre de sujets de sa très gracieuse majesté d'où une pression accrue à ce niveau, du gouvernement et des associations de défense de l'environnement sur les industriels pour que ces derniers adoptent des ordinateurs dits " verts ".


Un certain laxisme incriminé
Le manque de sens civique des employés est également montré du doigt. D'après une enquête précédente de Fujistsu Siemens Computers, ces derniers ont en effet la fâcheuse tendance de laisser leur outil de travail fonctionner à perte. Ainsi 37 % d'entre-eux n'éteignent pas leur ordinateur lorsqu'ils quittent le bureau.


Du bon sens
Les solutions pour résoudre ou du moins diminuer l'impact tant économique qu'environnemental de ce " fléau " ne sont pourtant pas bien compliquées à mettre en oeuvre et, outre l'achat de machines moins consommatrices en énergie, passent par la mise en place de solutions techniques déjà existantes comme des logiciels qui éteignent automatiquement les machines fonctionnant hors des heures de bureau.

Pour Garry Owen, directeur marketing chez Fujitsu Siemens Computers : " Le fait que l'utilisation de PC verts combinée à l'adoption de pratiques énergétiques efficaces puisse faire économiser de l'argent et en sus aider à la préservation de l'environnement, doit obligatoirement être pris en considération par l'entreprise ".

Ces mesures simples permettraient à chacune des entreprises qui ont été passées au crible, d'économiser jusqu'à 446 000 euros par an.

Bref, un parc informatique constitué de machines moins électrophages et plus de civisme.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #106394
Ouai, plus de civisme surtout.

C'est abusé le nombre de PC, en entreprise, qui tournent pour rien. Le nombre d'écrans qui restent allumés pendant des heures, sur un écran de veille.

Si on les éteignait tous quand il le faut, on gagnerait tellement sur l'environement...
Avec un geste si simple en plus... et tellement logique.
Le #106428
Cas pratique :

J'arrive en presta chez un des très gros assureurs français.

Je constate avec surprise que seuls les écrans sont éteints et que les UC sur recommandation des admins en place ne sont pas éteints, jamais...

Je contatce la DSI qui me dit que c'est à cause de la bande passante, le matin au démarrage le réseau serait saturé par des requettes DHCP.

Moi je veux bien, mais un réseau ça évolue, et l'updater pour augmenter sa bande passante ça couterait bien moins cher que de laisser des postes de travail tourner 24/24 (consommation électrique plus que doublée + durée de vie réduite...).

De plus la quasi intégralité du parc fonctionnait encore avec des écrans CRT (même les écrans neufs étaient des CRT). Réponse de la DSI : "ça coûte moins cher".

A l'achat certes, mais un LCD est amorti dés la troisième année et au delà c'est que du bonus !

Enfin bon, comme presta, je n'avais pas à donner mon avis, je n'étais pas payée pour ça. Je suis heureuse de ne pas être cliente de cette compagnie qui fout l'argent de ses clients par les fenètres avec une gigantesque surconsommation électrique.

Donc je suis tout à fait d'accord avec doctorrock et je suppose qu'il y à malheureusement des centaines d'entreprises ou d'administrations dans ce cas.
Le #106432
ouais enfin l'enquete c'est plutot pour vendre les prochains PC qui ne basent plus leur marketing sur la puissance brute mais sur l'efficacité énergétique, comment justifier sinon le changement de machines qui sont suffisamment performantes pour ce qu'on leur demande '
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]