Pratiques anti-concurrentielles : Orange et SFR attaqués pour 1,4 milliard d'euros

Le par  |  2 commentaire(s) Source : L'Expansion
SFR-logo

L'affaire des appels mobiles illimités entre 2005 et 2008 sanctionnée par l'Autorité de la Concurrence fin 2012 reprend du service avec une plainte contre les opérateurs Orange et SFR pour pratiques anti-concurrentielles et demandant 1,4 milliard d'euros.

Entre 2005 et 2008, les grands opérateurs ont proposé des forfaits avec la possibilité de disposer d'appels illimités via trois numéros de téléphone favoris mais qui devaient appartenir à ces mêmes opérateurs. Ils misaient sur un effet tribu conduisant tous les membres d'un groupe donné à opter pour le même opérateur afin de bénéficier de ces appels illimités et, par effet mécanique, les opérateurs dotés d'une grande base de clients (Orange et SFR contrôlaient plus de 80% du marché) se trouvaient privilégiés par rapport aux plus petits acteurs, notamment Bouygues Telecom.

Cette pratique a fait l'objet d'une sanction de la part de l'Autorité de la concurrence fin 2012, avec une amende de 183 millions d'euros pour les opérateurs Orange et SFR. Mais l'affaire n'en reste pas là puisque, selon L'Expansion, Bouygues Telecom, Omea Telecom (qui compte plusieurs MVNO dont Virgin Mobile) et Euro-Information Telecom (qui gère NRJ Mobile et l'offre CIC Mobile) et Outremer Telecom ont porté plainte pour pratiques anti-concurrentielles contre Orange et SFR.

Bouygues-Telecom-logo Et ce sont 1,4 millliard d'euros qui sont réclamés au titre de dédommagement pour ces pratiques de 2005-2008, soit 790 millions d'euros demandés à Orange et 650 millions d'euros à SFR. Sur la base du préjudice reconnu par l'Autorité, ils espèrent obtenir une compensation financière directe.

L'Autorité avait reconnu que Bouygues Telecom s'était trouvé en situation de faiblesse du fait de ce mécanisme et l'avait obligé à mettre en place une riposte commerciale coûteuse pour maintenir ses parts de marché. Orange et SFR ont cependant fait appel de la décision, ce qui risque de retarder les autres procédures, note L'Expansion.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1430852
En fait les MVNO mérite d'avoir gain de cause ...
Le #1430902
Les 3 grands continuent à se bouffer le foie en laissant le petit poucet prendre de l'assurance... Je prédis un avenir bien sombre à SFR et Bouygues...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]