Console Virtuelle : Focus de juin

Le par  |  0 commentaire(s)
Ce mois-ci GNT s'est penché sur une des séries phares de Capcom, à savoir Mega Man. Le petit héros en combinaison bleue deviendra une des mascottes de la firme nipponne par la suite.


La naissance d'un mythe
Mega Man   PochetteC'est en 1987 que Keiji Inafune a créé le concept de Mega Man. Nommé Rockman au pays du soleil levant, il a révolutionné le principe du jeu de plate-forme lors de sa sortie sur Famicom. La série compte à l'heure actuelle plus de 80 titres sur plus de 15 supports différents. A vrai dire, il est difficile d'être passé à côté de cette saga, surtout dans les années 90.

Le soft vous met dans la peau de Rock, un garçon-robot qui devra sauver le monde de la domination du Dr. Wily, un savant fou à la tête d'une armée de robots redoutables. Vous enfilez alors votre fameuse combinaison bleue accompagnée de votre bras laser afin de faire votre devoir de héros. Cependant, de farouches adversaires viendront se frotter à vous, vous laissant aucune minute de répit !


Un gameplay redoutable
Les années 80 ont donné naissance à de très nombreux jeux de plate-forme, la plupart assez peu inspirés malheureusement. Seulement Capcom a développé un système unique avec Mega Man en 1987 : le choix des niveaux. Bien que la progression se fait de manière classique (on avance de façon linéaire dans le niveau en combattant le boss de fin pour débloquer l'aire suivante), la différence notable est qu'on acquiert l'arme du boss de fin de stage, une fois celui-ci détruit. Le principe est d'autant plus intéressant qu'on peut choisir le niveau selon les capacités du boss final. Ainsi, il est intéressant de posséder une arme qui s'avérera le point faible d'un boss d'un autre niveau.

Mega Man   Image 1 Mega Man   Image 2

Les actions de Mega Man sont réellement simplistes et assez bien dosées. Outre les déplacements via la croix directionnelle et la touche de tir, la touche de saut permet de faire des bonds plus ou moins importants selon la pression que vous aurez effectuée. Ce procédé sera utilisé à outrance dans le jeu, ce qui jouera fortement avec vos nerfs tellement cela deviendra infernal ! Néanmoins, des checkpoints seront présents dans les niveaux, vous épargnant le fait de recommencer entièrement votre progression si vous perdez une vie. Bien évidemment, une fois 3 vies gâchées, vous utiliserez un continue et le checkpoint ne sera plus valable.


Une technique au poil
On est sur Famicom, mais le jeu est tout de même assez agréable visuellement parlant. Cependant, les couleurs sont assez fades comparées aux épisodes suivants sur le même support. Les niveaux sont tous très variés et en rapport avec la nature du boss qui y règne (environnement enflammé pour Fireman, glacé pour Iceman, foudroyant pour Elecman, etc). La plupart des niveaux vous obligent à vous déplacer de gauche à droite mais certains vous donneront l'opportunité de vous déplacer uniquement vers le haut, ce qui met en avant une originalité supplémentaire.

Mega Man   Image 3 Mega Man   Image 4

Au final, Mega Man est un concentré pur de challenge qui donnera de la jouissance aux uns et de l'énervement aux autres. De plus, le système de passwords n'est pas instauré, ce qui fait qu'une fois tous vos continues utilisés, vous devrez recommencer le jeu. Avec les six stages/boss et la forteresse du Dr. Wily composée en trois parties de trois boss, vous aurez de quoi casser votre contrôleur !
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]