Craintes autour de la sanction pour consultation de sites

Le par  |  13 commentaire(s)
Sarkozy

Suites aux déclarations de Nicolas Sarkozy de sanctionner pénalement la consultation régulière de sites extrémistes, le Conseil National du Numérique demande à être saisi.

Les tueries de Toulouse et Montauban ont mis l'Internet sur le banc des accusés. Du moins, Nicolas Sarkozy a rebondi sur cette tragique affaire pour faire quelques déclarations qui ont suscité la polémique auprès des internautes.

Pour le président-candidat, " toute personne qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l'apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement ". Pour de nombreux internautes, cela va aboutir à une surveillance généralisée de l'Internet.

Créé pour apporter au Gouvernement son expertise sur le numérique, le Conseil National du Numérique a manifestement du mal à digérer ce semblant de précipitation, et souhaite être consulté.

Le CNNum a ainsi adressé une lettre au chef de l'État ( PDF ) dans laquelle il rappelle son attachement à la " lutte contre les contenus et les comportements illicites sur Internet ", mais dans le respect d'un " certain nombre de principes comme la proportionnalité ou la liberté d'expression et de communication ".

SarkozyPour le CNNum, la proposition de Nicolas Sarkozy soulève de " nombreuses interrogations ", notamment sur " la méthode d'identification de l'auteur de l'infraction ", sans compter sur le fait que " certaines professions ( journalistes, chercheurs universitaires, etc.) consultent régulièrement " les sites visés.

Rapidement après les déclarations de Nicolas Sarkozy, Reporters Sans Frontières avait réagi pour souligner le risque de " graves conséquences sur le journalisme d'investigation et sur toutes les études menées sur les enjeux du terrorisme ". Pour RSF, il existe aussi le risque d'une " surveillance généralisée du Web, en enrôlant les fournisseurs d'accès à Internet dans l'identification des personnes qui consultent les sites incriminés ".

Au micro de France Info ce matin, Nicolas Sarkozy a déclaré que Mohamed Merah " s'est auto-radicalisé par l'intermédiaire d'Internet ".

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #930521
Quand je pense qu'il monte dans les sondages... les gens ont la mémoire bien courte.
Le #930591
Seuls mélanchon et le pen ont été clairs sur le fait qu'internet est un ferment de démocratie. Sarkozy profite de l'occasion pour pousser un projet qui a été imaginé par quelques fonctionnaires de l'Union européenne [ dixit le livre "Circus Politicus" : «les notes Antici révèlent que des chefs d'état et de gouvernement -et no des moindres- sont désormais prêts à instaurer des mesures dérogatoires à la démocratie.»]. Sa proposition vient parasiter les drames de Montauban/Toulouse. Ce type-là et ses procédés et ses intentions sont vraiment à vomir. Mais la passivité des Français au courant aussi. Le CNN se sent bien seul , j'imagine.
Le #930611
graveen a écrit :

Quand je pense qu'il monte dans les sondages... les gens ont la mémoire bien courte.


il monte il monte,c'est vite dis,c'est surtout répéter a longueur de journée pour faire croire au peuple que quoiqu'il fasse se sera vain.

c'est plutôt de l'intox journalistique,mais je crois pas que les coui.....nés de la première heure on envie de remettre le couvert......

mais ta remarque est judicieuse,il ne faut pas sous estimer le français

Le #930621
Gimly mélange tout ! Ce n'est pas l'internaute qu'il faut pénaliser mais le site lui-même ! On arrive à bloquer des sites inoffensifs comme The Pirate Bay et on laisse un libre accès à ces torchons du Net. Il est quand même plus simple de contacter les FAI pour effectuer un blocage d'accès que de faire une crise "d'espionnite aiguë" du genre Big Brother envers les utilisateurs. D'un autre côté, dans un cas comme dans l'autre je ne suis absolument pas d'accord avec ce principe de bridage du Net. C'est une violation de la liberté d'expression (même si cette expression est répréhensible et honteuse). Il y a d'autres moyens de pénaliser ces sites scandaleux.
Le #930711
Ulysse2K a écrit :

Gimly mélange tout ! Ce n'est pas l'internaute qu'il faut pénaliser mais le site lui-même ! On arrive à bloquer des sites inoffensifs comme The Pirate Bay et on laisse un libre accès à ces torchons du Net. Il est quand même plus simple de contacter les FAI pour effectuer un blocage d'accès que de faire une crise "d'espionnite aiguë" du genre Big Brother envers les utilisateurs. D'un autre côté, dans un cas comme dans l'autre je ne suis absolument pas d'accord avec ce principe de bridage du Net. C'est une violation de la liberté d'expression (même si cette expression est répréhensible et honteuse). Il y a d'autres moyens de pénaliser ces sites scandaleux.


sauf que le but n'est pas de bloquer ces sites mais bien d'espionner tout internaute. et bientot tu recevras comme pour les pv pris par les cameras en ville un ptit courrier avec une amende disant vous avez été pris la tel jour, et impossible de te défendre.
vive la france, vive la république qu'ils disaient ...
Le #930761
On commence comme ça et après on bloque tout et n'importe quoi. Surtout les copains du gouvernement genre les majors... Quelques exemples :

- Surveiller les sites de voitures car ils font l'apologie de la vitesse et que la sécurité routière veille au grain.

- Surveiller les sites de pari en ligne car ca rend dépendant...
Le #930931
ou le réveil permanent des velléités de censure du Net. L'effet est simple, celui d'accroitre la volonté des internautes indépendants de refuser d'être espionnés, ce qui les poussent à rechercher des solutions pour ne pas l'être. Cela va compliquer de façon exponentielle les recherches des services de renseignements qui vont devoir faire le tri dans un nombre croissant de flux d'échanges cryptés pour déterminer ceux à risques émanents de force violentes crapuleuses ou terrorises. Le remède sera pire que le mal, au détriment de la liberté d'expression.
Le #930951
tiseult a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Gimly mélange tout ! Ce n'est pas l'internaute qu'il faut pénaliser mais le site lui-même ! On arrive à bloquer des sites inoffensifs comme The Pirate Bay et on laisse un libre accès à ces torchons du Net. Il est quand même plus simple de contacter les FAI pour effectuer un blocage d'accès que de faire une crise "d'espionnite aiguë" du genre Big Brother envers les utilisateurs. D'un autre côté, dans un cas comme dans l'autre je ne suis absolument pas d'accord avec ce principe de bridage du Net. C'est une violation de la liberté d'expression (même si cette expression est répréhensible et honteuse). Il y a d'autres moyens de pénaliser ces sites scandaleux.


sauf que le but n'est pas de bloquer ces sites mais bien d'espionner tout internaute. et bientot tu recevras comme pour les pv pris par les cameras en ville un ptit courrier avec une amende disant vous avez été pris la tel jour, et impossible de te défendre.
vive la france, vive la république qu'ils disaient ...


@Tiseult "sauf que le but n'est pas de bloquer ces sites mais bien d'espionner tout internaute"

pourquoi ça n'existe pas déjà ?
Le #930981
_OvO_ a écrit :

tiseult a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Gimly mélange tout ! Ce n'est pas l'internaute qu'il faut pénaliser mais le site lui-même ! On arrive à bloquer des sites inoffensifs comme The Pirate Bay et on laisse un libre accès à ces torchons du Net. Il est quand même plus simple de contacter les FAI pour effectuer un blocage d'accès que de faire une crise "d'espionnite aiguë" du genre Big Brother envers les utilisateurs. D'un autre côté, dans un cas comme dans l'autre je ne suis absolument pas d'accord avec ce principe de bridage du Net. C'est une violation de la liberté d'expression (même si cette expression est répréhensible et honteuse). Il y a d'autres moyens de pénaliser ces sites scandaleux.


sauf que le but n'est pas de bloquer ces sites mais bien d'espionner tout internaute. et bientot tu recevras comme pour les pv pris par les cameras en ville un ptit courrier avec une amende disant vous avez été pris la tel jour, et impossible de te défendre.
vive la france, vive la république qu'ils disaient ...


@Tiseult "sauf que le but n'est pas de bloquer ces sites mais bien d'espionner tout internaute"

pourquoi ça n'existe pas déjà ?


Si ça existe mais en rendant le truc officiel, tout serait permis et il pourrait monter le niveau de surveillance encore plus haut. Et surtout il pourrait l'appliquer à plein de chose.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]