Perspectives de croissance du contenu mobile

Le par  |  6 commentaire(s) Source : InformationWeek

Les contenus pour mobiles sont l'un des gisements de profit les plus prometteurs dans les prochaines années.

Les contenus pour mobiles sont l'un des gisements de profit les plus prometteurs dans les prochaines années.

La firme iSuppli, spécialisée dans la prospective, affirme que les contenus destinés aux appareils mobiles sont le futur Eldorado du Web. Selon le site américain, ils représenteront en 2010 un marché global de 43 milliards de dollars US, alors qu'en 2004 ils ne totalisaient que 5,2 milliards.

Lorsqu'on parle de contenus pour mobiles, on pense immédiatement au téléchargement de sonneries personnalisées, qui à lui seul a généré 3,8 milliards de dollars US de revenus sur les 5,2 milliards évoqués plus haut ; ce serait oublier le secteur du jeu vidéo pour mobiles, lui aussi en pleine expansion, surtout depuis que les principaux acteurs du segment, comme Electronic Arts ou THQ, en ont saisi l'importance.

La musique, et plus tard la vidéo, sont une autre source importante de profit potentiel, peut-être la plus prometteuse sur le long terme : l'adolescent qui télécharge aujourd'hui quelques sonneries—le plus souvent hors de prix—pour personnaliser son mobile, risque fort d'élargir ses horizons dans le futur, et se tourner vers des contenus plus riches, d'autant que, toujours selon iSuppli, on compte à l'heure actuelle plus de 400 millions de mobiles capables de lire des fichiers musicaux de par le monde.

La dernière frontière sera peut-être la télévision sur mobiles, et iSuppli prévoit que d'ici 2010, 12% des téléphones lui seront compatibles.

Restera à leur donner un écran de taille décente...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #91980
Mouais, je ne suis pas du tout d'accord avec ces stats.
Je ne vois pas pourquoi on distingue contenu mobile et contenu traditionnel à échéance de 2009.
On assiste à la fusion du portable et de l'ultra-mobile c'est à dire que les écrans
rikikis vont progressivement disparaître au profit d'écrans standards. Donc plus de différence entre contenu pour poste fixe et contenu pour mobile.
En revanche je veux bien croire qu'il existe un marché du contenu pour les itinérants.
Ce qui est trés différent !
db
Le #91981
Mouais, je ne suis pas du tout d'accord avec ces stats.
Je ne vois pas pourquoi on distingue contenu mobile et contenu traditionnel à échéance de 2009.
On assiste à la fusion du portable et de l'ultra-mobile c'est à dire que les écrans
rikikis vont progressivement disparaître au profit d'écrans standards. Donc plus de différence entre contenu pour poste fixe et contenu pour mobile.
En revanche je veux bien croire qu'il existe un marché du contenu pour les itinérants.
Ce qui est trés différent !
Un stratégiste qui énonce la première proposition n'a pas compris grand chose ou est payé grassement pour aller dans le sens du poil de certains. Mais là c'est de la psychologie plus de l'analyse de marché.

db
Le #91982
Gourmet>
C'est toi qui a fait le lien entre "mobile" et "téléphone mobile". Parce qu'a la base, "mobile" et "itinérant", c'est un tout petit peu pareil quand même !

Le #92002
Canardo : en ces temps de grippe aviaire, aurais-tu l'obligeance de changer de pseudo...'

Tu frises la quarantaine, là... (ou tu l'as peut-être dépassée...)
Le #92023
Ange, toi t'es trankil ca touche pas [encore] les toutous

Pour en revenir à la news, il ne faut également pas négliger le marché des entreprises qui ont des travailleurs nomades : on peut en effet facilement immaginer que ces derniers restent connectés au réseau de leur employeur via des vpn avec des cartes PCMCIA de type 3G. Ceci permettrai donc à ces derniers d'utiliser leurs applicatiofs (via TSE, Citrix, X-Window,...) et d'accéder à leurs données.
Car avec ce type de solution internet (et tout ce qui va avec) sera désormais accessible de partout avec "n'importe" quoi...

Bien @ vous
M@tt
Le #92075
Je tiens à préciser qu'Ange-Gabriel était aussi le nom d'un cheval de course, pas d'un lévrier...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]