Corning : face à son verre Gorilla, le saphir n'a pas que des avantages

Le par  |  0 commentaire(s)
corning gorilla glass

Sans doute sous pression avec toutes les rumeurs autour d'Apple désirant utiliser du saphir synthétique pour protéger l'écran de ses futurs iPhone, Corning, fournisseur du verre Gorilla, veut rappeler que le saphir n'est pas la panacée.

Depuis des années, les écrans de smartphones et de tablettes sont protégés par une dalle de verre renforcé résistante (en principe) aux rayures et aux chocs dont le principal pourvoyeur est la société Corning qui en est à la troisième génération de son verre Gorilla.

logo-corning Depuis quelques mois cependant, il est beaucoup question de saphir synthétique et d'un certain Apple qui s'activerait pour utiliser ce matériau très résistant à la place du verre Gorilla, ce qui pourrait donner des idées à d'autres fabricants...si tant est qu'ils trouvent des fournisseurs après la razzia opérée par le groupe de Cupertino.

Corning cherche donc logiquement à défendre les qualités de son verre renforcé et s'est attaché à démontrer lors d'un sommet organisé par la banque d'affaires Morgan Stanley que le saphir n'est pas forcément une solution idéale.

Pressés de dire s'ils voient dans l'initative d'Apple sur le saphir une menace pour leur activité, les représentants de Corning ont donc sorti tout un argumentaire sur les désavantages du saphir par rapport à leur propre verre renforcé.

corning gorilla glass Le saphir synthétique serait ainsi dix fois plus cher à produire et 1,6 fois plus lourd que le verre Gorilla. D'un point de vue environnemental, il demanderait 100 fois plus d'énergie pour être fabriqué que le verre et laisserait moins bien passer la lumière, ce qui suggère des écrans moins lumineux, avec un impact sur l'autonomie des appareils mobiles.

Mais, s'il n'est toujours pas incassable, les représentants de Corning sont tout de même obligés de reconnaître que le saphir synthétique supporte des contraintes de pression 2,5 fois supérieures à celles du verre.

Corning affirme cependant que le saphir n'est pas si intéressant pour répondre aux besoins de l'industrie de l'électronique grand public, hors des usages de protection de petits éléments comme la lentille d'un appareil photo ou le lecteur d'empreintes Touch ID de l'iPhone 5S.

Entre le temps de fabrication, beaucoup plus long que pour le verre et à des températures plus élevées, et les équipements très spécifiques pour usiner ensuite le saphir, les coûts peuvent devenir assez vite astronomiques.

Il reste cependant que si Apple décide bien de remplacer les protections Gorilla de ses appareils mobiles par du saphir synthétique, Corning risque de connaître un trou d'air dans ses revenus ses prochains trimestres

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]