Gros carton français à la Coupe du monde des jeux vidéo

Le par  |  1 commentaire(s)
ESWC (Small)

On savait que jouer à domicile était un avantage pour les sportifs.

Eswc smallOn savait que jouer à domicile était un avantage pour les sportifs. On est certain désormais que c'est la même chose pour le e-sport. Ce week-end devant leur public, les gamers français ont trusté le palmarès de la quatrième édition de l'ESWC. Pour la première fois organisé au palais Omnisports de Paris-Bercy, l'événement a attiré plus de 20.000 spectateurs en trois jours et cela a plutôt bénéficié à nos joueurs.

Sur sept titres possibles, ils s'en sont adjugés cinq. Honneur aux filles avec les BtB (Beat off the best) qui se sont hissées sur la première place en Counter Strike féminin en infligeant une petite correction aux Seules, les Suédoises données favorites.


Domination outrancière sur les jeux de sport
Applaudissements nourris aussi pour Winz qui a triomphé sur Quake 4 et devient le premier titré sur ce jeu, puisque l'an dernier on jouait encore sur l'opus 3.

Eswc smallLa victoire de Français dans les jeux de sport est moins surprenante mais chapeau tout de même. A commencer par le Grenoblois Carl sur Trackmania Nations. Le jeu est certes une production française (Nadeo), majoritairement jouée dans le monde par des Français, mais la performance se salue.

Côté Pro Evolution Soccer 4, on s'attendait à une bonne performance des Français Spank et Myto.  Ils ont fait mieux que ça : tous deux se sont hissés en finale. Et à ce jeu-là, c'est Spank, la star hexagonale de la discipline, qui s'est imposé sur un score sans appel de 4-1.


Des Brésiliens et un Coréen pour compléter le tableau
Sur Gran Turismo 4, c'est encore pire, les Français se sont accaparés le podium avec le tiercé dans l'ordre : Snake, Carter et Lucky.

Ils ne sont pas Français mais ils sont aussi champions du monde : les Mibr et Lucifer. Les Mibr (Made in Brasil), sont comme leur nom l'indique brésiliens. Ils ont remporté l'épreuve reine de cette Coupe du monde, le Counter Strike masculin en dominant en finale les Suédois de la Fnatic. Le Coréen Lucifer a lui tenu son rang en finale de Warcraft III face à l'invité surprise Zeus, un Croate. Avec les morts-vivants, il n'a laissé aucune chance aux Night Elves de son adversaire le temps de deux manches.




Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #117198
pour le resultat war3:normal normal ud imba contre les elfes
et felicitations aux team francaises ^.^
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]