Mondial : une erreur dans les prédictions de Cortana, deux pour Google

Le par  |  7 commentaire(s)
Ballon-foot

Avec l'aide de Bing, Cortana a correctement pronostiqué l'issue de 15 matchs sur 16 lors de la Coupe du monde de foot au Brésil. Google a fait une erreur de plus.

Le coup de sifflet final a été donné pour la Coupe du monde de foot qui a sacré l'équipe d'Allemagne. Le mois de compétition a été l'occasion d'établir des records sur Facebook et Twitter. À partir des huitièmes de finale, il a aussi mis en confrontation le Big Data avec Bing face à Google.

Boule_de_cristalÉpaulé par la technologie prédictive de Bing, l'assistant personnel virtuel de Windows Phone 8.1 a correctement pronostiqué les vainqueurs de 15 rencontres sur 16 dont la finale. L'erreur de Cortana a été pour la petite finale où l'équipe des Pays-Bas s'est imposée et non le Brésil.

Le modèle prédictif de Bing s'est appuyé sur la " force " de chaque équipe qui a été déterminée en fonction d'une multitude de facteurs. Parmi ceux-ci, les résultats précédents dans des matchs de qualification ou dans des compétitions internationales, l'avantage du terrain ou une proximité pour les équipes d'Amérique du Sud, le type de surface et les conditions météorologiques…

Les données ont également été affinées en prenant en considération les divers paris sur les rencontres. Pour l'équipe Bing de Microsoft, ce modèle prédictif a l'avantage de " s'adapter dynamiquement et en permanence ". Elle semble y avoir pris goût et fait miroiter de nouvelles prédictions dans les prochains mois.

Pour Google, le Mondial a été l'occasion de mettre en avant sa plateforme de cloud et le traitement de données par Google Compute Engine. La recette Big Data pour les prédictions a tiré parti de données de performances sur les joueurs obtenues auprès de Opta Sports, ainsi que le soutien à une équipe notamment mesuré en fonction du nombre de supporters et un moteur de classement.

Les prédictions de Google ont commis deux erreurs. Un mauvais pronostic pour l'issue de la rencontre France - Allemagne en quart de finale, et comme Bing, une erreur pour le résultat de la finale pour la troisième place.

Mais peut-on vraiment prédire le résultat d'un match de foot en faisant abstraction de la glorieuse incertitude du sport ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1794442
LA preuve qu'on peut... 14 / 16 c'est 87.5% de réussite, énorme non ?

Je prédis, de mon côté, l'explosion de logiciel d'aide aux paris
Le #1794462
Il y en a un des deux qui à prévue le 7/1?
Le #1794672
graveen a écrit :

LA preuve qu'on peut... 14 / 16 c'est 87.5% de réussite, énorme non ?

Je prédis, de mon côté, l'explosion de logiciel d'aide aux paris


ce n'est pas vraiment un logiciel d'aide aux paris, car il utilise justement les paris (leur cote) pour ajuster ses prédictions. En fait, c'est basé sur une analyse des paris au niveau mondial.
Si on fait cette même analyse soit même (en prenant les cotes sur 4 ou 5 sites leaders), on trouve grosso-modo 80% de réussite. J'avais bossé sur un algo durant mes études sur ce sujet. Si on prends les stats à moins de 5mn du début des matchs, on peut monter à 95% de bons pronostiques (mais ça reviens au final à parier toujours sur la plus faible cote, donc ça ne rapporte rien, les 5% d'erreur suffisent à se ruiner !).

Le #1794702
"Pour l'équipe Bing de Microsoft, ce modèle prédictif a l'avantage de " s'adapter dynamiquement et en permanence ""
=>Ah ben, et le modèle prédicitif qui s'adapte en permanence, il s'adapte aussi au score pendant le match ?
Le #1794802
C'est de la foutaise en barre : aucun n'a prévu le 7/1 d'Allemagne-Brésil, et ils se sont plantés sur Pays-Bas/Brésil .... alors que quand tu vois le match, y a pas photo...

De la même manière, ils se sont abstenus de nous signaler les résultats prévus pour Espagne/Pays-Bas, ou encore Allemagne/Portugal ... vu qu'ils n'ont commencé à faire des prévisions qu'après les 1/8 de finale soi-disant ! Pratique pour masquer les plantages massifs que ça a dû être ...

Connerie quand tu nous tiens ...
Le #1794812
bugmenot a écrit :

"Pour l'équipe Bing de Microsoft, ce modèle prédictif a l'avantage de " s'adapter dynamiquement et en permanence ""
=>Ah ben, et le modèle prédicitif qui s'adapte en permanence, il s'adapte aussi au score pendant le match ?


"=>Ah ben, et le modèle prédictif qui s'adapte en permanence, il s'adapte aussi au score pendant le match ? "

Oui, parfaitement !! quand l'Allemagne menait 6-0 face au Brésil, le modèle a prévu qu'il y aurait 7-0 [remarque, moi aussi, et plein d'autres gens me semble-t-il ! ]
Le #1795152
C'est grâce à la science qui a permis d'élaborer une méthode fiable basée d'une part sur les bookmakers et d'autre part sur la technique du piketpiketkolegram (en cours de développement).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]