Curiosity : Premier forage pour la sonde sous l'oeil de Mars Orbiter

Le par  |  5 commentaire(s) Source : The Verge
curiosity

Après plusieurs jours de route, la sonde Curiosity devrait prochainement effectuer la première opération de forage sur le sol martien. C'est actuellement le dernier outil du robot à n'avoir pas encore fonctionné sur la planète rouge, et c'est aussi peut-être celui qui permettra de découvrir une forme de vie passée.

Pas question pour la sonde de flancher pendant cette étape, encore moins de sélectioner la roche au hasard pour effectuer les prélèvements, la cible a déjà été choisie depuis plusieurs jours par la NASA.

Le forage sera effectué par un laser suffisamment puissant pour créer de petits trous à la surface de la roche, puis un prélèvement sera effectué pour être déposé et analysé dans le laboratoire d'analyse interne de la sonde.

Ce sont des Français qui sont à l'origine du développement du Chemcam, la foreuse laser de la sonde, et c'est également l'équipe française qui a suggéré de pratiquer la première analyse sur la roche en question.

Actuellement, Curiosity se situe dans une zone laissant suggérer la présence passée d'un ancien cours d'eau. Les roches situées alentour proposent des veines dont on estime qu'elles sont constituées de sulfate de calcium riche en hydrogène comparable à du gypse.

Curiosity-traces-cours-eau L'intérêt de cette roche est qu'il se forme habituellement dans des milieux saturés en eau et à des températures proches de celles de la Terre, avec une précision de l'ordre de dix degrés : des conditions favorables à la vie.

En outre, les scientifiques estiment que l'apparence de la roche choisie pour l'expérience indiquerait qu'elle se serait formée en présence d'eau, aurait séché, puis aurait été une nouvelle fois submergée, les dépôts minéraux étant venus s'incruster dans les failles présentes à sa surface.

Ce n'est que la première étape des analyses plus poussées de la sonde curiosity qui devrait ensuite continuer son périple pour gravir le mont Sharp qui devrait également proposer de l'argile, une roche qui se forme dans des conditions encore plus propices à la vie que le Gypse.

Depuis son arrivée sur le sol martien, la petite sonde aura parcouru un demi-kilomètre sous l'oeil attentif des scientifiques, mais aussi des observatoires et de l'autre tout aussi impressionnant, mais plus méconnu MRO ( Mars Reconnaissance Orbiter ), une sonde en orbite autour de Mars qui continue de relayer les informations entre Rover et la Terre et qui scrute le moindre déplacement du robot.
Ainsi, Mars Orbiter a récemment réalisé quelques clichés de la zone parcourue par la sonde, et nous propose des images aussi impressionnantes que magnifiques.

parcours curiosity (cliquez sur l'image pour la version HD)

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1158032
Whaou du matos Français sur une sonde Américaine nous ne sommes pas si nul que çà.
Le #1158222
micropastis a écrit :

Whaou du matos Français sur une sonde Américaine nous ne sommes pas si nul que çà.


Nous ne le sommes pas, c'est juste que qualité/prix exorbitant = exportation quasi nul
Le #1158342
Th3DEAD a écrit :

micropastis a écrit :

Whaou du matos Français sur une sonde Américaine nous ne sommes pas si nul que çà.


Nous ne le sommes pas, c'est juste que qualité/prix exorbitant = exportation quasi nul


Pas d'accord ! Nous avons des produits dont le rapport qualité/prix est très compétitif mais nous nous heurtons au protectionnisme de certains pays qui "sur-taxent" leurs importations (et l'Amérique est championne dans ce domaine)

Pour revenir à la news, j'aimerais bien connaître la profondeur de ce forage ! Vu la taille de Curiosity, je parie que je fais des "forages" bien plus impressionnants quand je repique des poireaux dans mon jardin Et ce n'est pas en descendant à quelques dizaines de centimètres dans le sol de Mars que la NASA risque de trouver quelque chose de vraiment différent de la surface
Le #1159152
je trouve génial que la france soit présente dans la conquête spatiale et de constater que nos ingénieurs soient compétitifs. Cela prouve qu'il y a de l'espoir pour nos jeunes de rester sur le sol français et que notre enseignement n'est pas si nul qu'on peut le dire à l'étranger. La profondeur du forage n'est sans doute pas si important. Ce qu'on recherche c'est une trace de vie sur cette planète.
Le #1159452
Ce qui n'est pas dit, c'est que les contribuables français payent une partie des milliards que coute cette expédition inutile.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]