Cyber terrorisme : vers des hackers kamikazes '

Le par  |  44 commentaire(s) Source : Par Cédric Messeguer pour Vulnerabilite.com

Cyber terrorismeMême si aucune attaque de ce type n'est officiellement à déplorer, le sujet est très sensible.

Cyber terrorisme
Même si aucune attaque de ce type n'est officiellement à déplorer, le sujet est très sensible. En effet, des hackers dévoués à leur cause et prêts à tout pour la soutenir pourraient très bien cibler des infrastructures énergétiques, des installations d'eau potable, voire des systèmes de contrôles routiers ou aériens.

Mardi dernier, le colonel Paul Straughair, membre du Ministère canadien de la Défense, ne voyait 'aucune raison logique' à ce que des cyber terroristes ne passent pas à l'action dans le futur. Le colonel Paul Straughair, qui est aussi directeur de l'équipe Network Centric Warfare, (concept d'opérations militaires en réseau ou de numérisation du théâtre des opérations interarmées), confirmait à nos confrères de ZDNet Australie « Nous voyons couramment des kamikazes prêts à mourir pour leur cause. Je pense que nous ne sommes pas loin de voir des fanatiques prêts au cyber terrorisme ». « Même si le risque est très grand qu'ils soient pris, et aillent en prison pour 30 ans, ils risquent de l'accepter au nom de leur 'cause' et ne pas hésiter à arrêter un réseau bancaire, un réseau d'énergie à l'échelle d'un pays ou un système de régulation aérienne ».


Hackers kamikazes
Le scénario du hacker-suicide est toutefois possible mais peu probable selon Jo Stewart-Rattray, directrice de la sécurité de l’information chez Vectra, qui envisage mal quelqu'un rester 30 ans en prison pour une « cause ».

Si tel était malheureusement le cas, il serait à présent, pour ces individus, beaucoup plus difficile d’opérer qu'il y a quelques années, tant le niveau de sensibilisation sur ces sujets est grand. « Lorsque je travaillais dans le domaine des infrastructures critiques, même après les évènements du 11 septembre, j'entendais des ingénieurs dire que ça ne pouvait intéresser personne ces données de construction. Je pense que cette attitude a radicalement changé depuis » ajoute Jo Stewart-Rattray. Tous les pays ont d’ailleurs plus ou moins intégré cette composante dans leurs organisations de défense.

À ce titre l'OTAN, qui a intégré en 2002 la menace cyber terroriste, a mis en œuvre en 2005 son centre opérationnel, le NATO INFOSEC Technical Centre. Les trois grandes menaces actuelles identifiées sont respectivement selon l'OTAN la menace nucléaire, le terrorisme et le cyber terrorisme. En partant du postulat que le kamikaze ne se préoccupe donc pas de son sort personnel, qu'il est patient, bien renseigné et qu'il bénéficie de complicités internes, la menace résultante mérite alors d'être sérieusement envisagée.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #133614
Cette théorie des hackers kamikazes me parait totalement stupide.

Par définition un hacker ne se laissera jamais prendre... à l'inverse d'un terroriste, c'est son job de ne pas laisser de traces...
Le #133615
"kamikazes" Mais quel beau mot passe-partout utilisé par la maison blanche(assasin) pour faire peur et ainsi pouvoir sortir des lois anti-liberté qui propage l'esclavagiste, dommage que d'autres entre dans le piège et s'amusent à utiliser ce mot à toutes les sauces.
Le #133616
Je pense que cela ne saurait tarder, surtout qu'en s'auto hackant, les usa ne laisseront pas autant de traces qu'en s'envoyant des avions sur la tronche.
Le #133617
Je ne vois vraiment pas pourquoi des mecs refuseraient de se prendre 30 ans de taule alors qu'ils acceptent de se désintegrer à coup de ceintures de bombes ou autres.
Le #133618
ô_Ô apres te désintegrer -selon leur logique- tu pars direct au Paradi, ce qui un concept (à mon gout) plutot éloigné de la prison (surtout prison pour terroriste, j'appellerai ca plutot enfer)
Le #133620
Selon leur logique tu pourrais être aussi considéré comme un martyre il me semble, je suis sur qu'ils peuvent adapter les rêgles à leur contexte sans trop de problèmes.
Le #133621
sans parler des cyber-terroristes qui ne mesureront pas la porté de leurs actes... et qui ne s'imaginent pas qu'ils peuvent passer 30 ans en taule pour une connerie. (Quoique, je pense que ce cas doit être rare, en générale, un hacker, si il est hacker c'est qu'il est déjà bien intelligent, alors ça il doit le savoir...)
Le #133623
Il suffirait à la limite de leur dire que dans 5 ans le monde entier sera passé dans l'extremisme et que donc ils seront libérés de leurs prisons et ne feront pas ces 30 ans, ils arrivent bien à gober qu'une fois mort ils auront 72 vierges rien que pour eux ( déja qu'ils en trouvent 10 sur terre et on en reparle ) alors leur faire croire d'autres enormités ne devrait pas être si difficile.
Le #133626
Ce qui est abberant c'est que ces gens sont assez intelligent pour apprendre à maitriser des systèmes et des techniques complexes mais pas assez pour avoir un esprit critique sur la vie et sur les enseignements qu'ils ont reçus par ceux qui se disent "au courant".
Le #133627
@ô_Ô: Ce genre de conneries tu peut le faire croire a un kamikaze mais pas à un hacker, à moins que ton hacker soit un gamin de 14ans qui n'as pas de vie sociale

Ben laden va se mettre à l'informatique
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]