DADVSI : Apple maintient la pression

Le par  |  14 commentaire(s)
iTunes

Jeudi dernier, dans un climat pour le moins tendu, la CMP parvenait à un compromis sur le texte du projet de loi sur le Droit d' Auteur et les Droits Voisins dans la Société de l' Information avant sa présentation pour adoption le 30 juin.

ItunesJeudi dernier, dans un climat pour le moins tendu, la CMP parvenait à un compromis sur le texte du projet de loi sur le Droit d' Auteur et les Droits Voisins dans la Société de l' Information avant sa présentation pour adoption le 30 juin.

Résultat, l'interopérabilité autrement dit la possibilité de lire n'importe quel contenu sur n'importe quel support, bien qu'effective sera négociée avec une Autorité de régulation des mesures techniques qui ne pourra être saisie que par les seuls professionnels ( éditeurs de logiciels, fournisseurs de contenus numériques, ... ), bref, une situation tout à l'avantage de sociétés comme Apple à partir du moment où cette dernière prouve que les DRM instaurés dans les titres vendus via iTMS sont bien le souhait des ayants droits.


Apple ne baisse pas sa garde
Toujours aussi intransigeante, la firme de Cupertino a aussitôt fait part de son sentiment, réitérant  insidieusement ses menaces passées : " Nous attendons le terme de la procédure législative française actuellement en cours et nous espérons qu'ils vont laisser le marché extrêmement compétitif, guidé en ce sens par le choix du consommateur à qui il convient de décider quels lecteurs et plates-formes en ligne de musique il désire ". Une façon déguisée de dire que les DRM ne sont pas un problème mais aiguillent le choix du consommateur et que donc tout doit rester en l'état puisque cela fonctionne très bien pour eux.

Interrogée plus explicitement sur les possibilités d'un désengagement du secteur musical français, une porte-parole d' Apple a précisé : " Rien de plus à ajouter ".

En " enfant gâté pourri " de la vente de musique en ligne, la firme à la pomme use et abuse de sa position de monopole dans ce domaine, brandissant à outrance le spectre de son départ pour tout marché qui ne satisfait pas à son desiderata. Mais le plus inquiétant est finalement que même sans avoir la certitude que la société de Steve Jobs soit réellement enclin à mettre ses menaces à exécution, son chantage semble porter ses fruits.
Complément d'information
  • DADVSI : Apple grand vainqueur '
    La loi DADVSI (parfois intitulée « iTunes Law » aux Etats-Unis…) menaçait d’exiger une parfaite interopérabilité entre les diverses protections appliquées sur les ...
  • DADVSI : le gouvernement US soutient Apple
    Le gouvernement des Etats-Unis apporte son soutien à la firme Apple dans ses revendications face à un amendement de la loi DADVSI.

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #115939
format proprio + DRM = prise d'otage du consommateur.
Le #115941
Bof ! le contournement des DRM existe déjà
C'est du passé
Apple dit que c'est le Client qui doit choisir sa plate-forme de téléchargement et si les Français en ont marre des DRM et achètent moins on dira "c'est la faute au P2P"

Au fait vous avez remarqué que ce sont les Entreprises privées, et même étrangères, qui disent à nos élus ce qu'ils doivent faire
Et ils obéissent ces nuls donc il faudra virer tous ces vieux Députés qui n'y connaissent rien à l'Internet et l'informatique en général
Quand aux Sénateurs ce ne sont même pas nos élus
Elle est ou la démocratie la-dedans '
A bon ! c'est fini '
Le #115947
"marché extrêmement compétitif, guidé en ce sens par le choix du consommateur à qui il convient de décider"

Il faut dire que je comprend parfaitement ces propos. Apple prend les clients pour des poires (compote pomme-poire, miam ), et elle a raison ! Les clients des plates-formes du type iTunes sont en majorité complètement ignorants du débat DADVSI, des DRM, etc. et de toute façon ils n'en ont que faire...

Reste les autres consommateurs, avertis, mais minoritaires. Et eux, Apple s'en moque, mais c'est normal, le marché qu'ils représentent n'est pas important pour le moment.

Alors franchement je ne critique pas Apple et consorts ; mais par contre, le gouvernement, c'est une autre histoire
Le #115948
"Au fait vous avez remarqué que ce sont les Entreprises privées qui disent à nos élus ce qu'ils doivent faire."
Pour simple exemple la premiére voiture à avoir dépassé les 100 Km/h etait une voiture électrique, la "jamais contente" en 1899.
Les entreprises privées ne font pas que dire à nos élus ce qu'ils doivent faire, ils font aussi croire ce qu'ils veulent aux clients, autre exemple, la voiture diesel aux 24h du mans pour vendre des moteurs diesel aux usa, diesel qui avait une mauvaise réputation par rapport à la puissance et qui malgrés le prix ne plaisait pas, c'est toujours mieux de vendre du diesel que de l'hybride pour les pétroliers.
Ici apple ne veut pas rendre son ipod compatible ni vendre des morceaux compatible avec les autres lecteurs et nous sort des pretextes foireux, pourquoi pas.
Le #115950
« Bof ! le contournement des DRM existe déjà »
Techniquement oui !
Juridiquement, il devient illégale.
Le #115951
qu'il se casse apple et son ipod !
ça va laisser le champs libre à d'autres bien heureux de récupérer des client s !
Le #115953
Hmmm c'est sérré !! Ca va etre tendu !
Le #115963
Contournement des DRM déjà possible, trouvez moi quelque chose capable de le faire avec les morceaux protégés par Apple sur Itunes Music Store, je n'ai rien trouvé capable de casser leur maudite protection qui m'énerve.
Le #115972
Ils ne vont pas s'en aller, faut pas rêver non plus. Laisser le leadership à une autre société ' vous n'y pensez pas
Le #115982
OK tu graves un CD avec itunes, puis tu le ripes avec Musicmatch... mp3, et hop!
Chez moi ça marche.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]