DADVSI : le PDG de la FNAC accuse

Le par  |  34 commentaire(s)
fnac-pdg--denis-olivennes.jpg

Denis Olivennes, PDG de la FNAC, s'est exprimé hier sur le projet de loi DADVSI et en particulier sur les amendements légalisant le téléchargement de fichiers musicaux.

Denis Olivennes, PDG de la FNAC, s'est exprimé hier sur le projet de loi DADVSI et en particulier sur les amendements légalisant le téléchargement de fichiers musicaux.

Fnac pdg denis olivennes jpgFidèle à son habitude, Olivennes ne mâche pas ses mots comme vous pouvez le lire dans le Libération du 2 janvier: " Non au pillage légal du répertoire musical. "

Selon lui, les amendements votés légalisent " le téléchargement sauvage des oeuvres sur Internet. ", ce qui est " contraire à la tradition de notre pays ".

Notre pays se bat contre " la puissance américaine en conservant notamment une cinématographie et une musique nationales vivantes et fortes. "

Olivennes est, au contraire de Patrick Bloche à qui s'adresse cette lettre publique, un farouche défenseur de la politique états-unienne et du DRM, le Digital Right Management qui permet de contrôler l'utilisation que l'on fait de nos propres CDs:

" Aujourd'hui, ils suivent une démarche exactement contraire à votre stratégie de libéralisation du téléchargement sauvage tant ils sont conscients des risques encourus. Leur Cour suprême vient de rendre un arrêt qui, tournant le dos à une jurisprudence «libérale» née au moment de l'invention du magnétoscope, va permettre de durcir fortement la répression de la contrefaçon numérique. Tout cela, monsieur le député, devrait vous ouvrir les yeux. "

Le président de la Fnac continue ainsi tout au long de son discours, accusant les députés d'avoir voté des amendements " créaticides ", tandis que ces mêmes députés sont convaincus du contraire et accusent les maisons de disque de vouloir remplir leurs porte-monnaie.

De chaque côté, on se renvoie la balle. Reste que ces amendements sont votés et qu'il faudra faire avec, quoiqu'il en soit. Emettons un doute cependant sur les chiffres avancés par Olivennes concernant les pertes des majors dûes au piratage: 150 millions de disques... Selon quelles sources, quelles études '

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #77909
voté, voté... La loi va repasser devant l'assemblée et rien n'est encore définitif.

Il ne faut pas vendre la peau de l'ours trop tôt.
Le #77912
Y a quelque chose que je n'ai pas compris sur ce vôte.
Les députés vôtent, ça ne convient pas au gouvernement, donc on revôte. Il y a quelque chose qui m'échappe, indépendemment du sujet lui même, où est la démocratie aujourd'hui' S'ils ne voulaient pas de ça, il fallait invoquer le 49-3, comme ils savent si bien le faire.
D'un autre côté, si c'est confirmé, je demande à voir comment les sous seront redistribués. Ce sont les majors (à mon humble avis) qui s'en mettrons plein les fouilles au détriment des auteurs/compositeurs.
Le #77915
Salut à tous,

- Le sieur Olivennes a beau être PDG de la FNAC, son opinion n'engage que lui et n'est pas plus importante que celle de n'importe quel électeur...
- C'est un bel hypocrite ; depuis des années sa Fnac vend des dizaines de milliers de graveurs,des centaines de milliers de Cds et Dvds vierges... Pour faire quoi ' Il pensait que ses clients les achetaient pour en faire des grille-pain '
- Ce n'est pas parceque les USA adoptent une loi dans un domaine que nous sommes obligés de les imiter. Une anerie, même répétée par un million de personnes, reste une anerie.
- Bientôt les élections, les internautes trancheront..., Messieurs les Politiques salut !
Le #77916
Salut,
C'est vrai qu'il a raison de se plaindre le directeur de la Fnac (avec les majors), car effectivement si le principe de la taxe est acquise, celle-ci servira surtout à rémunérer les artistes et non pas les intermédiaires qu'ils sont. Ils s'opposent tous à cet amendement dans l'optique des pertes, plus que probables, qui vont découler de l'application de cette loi (si celle-ci est bien sur adoptée). La vraie question qu'ils devraient se poser, si ils étaient aussi altruistes qu'ils le prétendent, et vu l'avancement de la loi sur la légalisation du téléchargement (qui n'est pas encore adoptée, rappelons-le), c'est de savoir par quel moyen on va bien pouvoir distribuer le bénéfice de cette taxe aux artistes, artistes d'ailleurs qui les nourrissent. Moi, j'avoue c'est surtout cette question qui me turlupine '
Pour en finir, celui qui n'evolue pas avec son temps, disparait : voila ce que je lui répondrait au directeur de la FNAC et aux autres majors...
Alex
Le #77918
Selon lui, les amendements votés légalisent " le téléchargement sauvage des oeuvres sur Internet. ", ce qui est " contraire à la tradition de notre pays ".

Effectivement au moyen âge les Francais ne téléchargeaient pas.
Le #77919
Le grand foutage de gueule ... il a vraiment pas honte !

Extrait :
« ... Si vous ne vous égariez pas dans des combats douteux, vous auriez bien des choses à changer : imposer l'interopérabilité des technologies, combattre la fracture numérique pour que tous les jeunes aient accès à Internet, favoriser la mise en avant et la diffusion des nouveaux talents sur la télévision, la radio, les sites de téléchargement, ... »

Il ne sais même pas ce que interopérabilité signifie !
Le site de FnacMusic est inaccessible à ceux ne possédant pas le trio Windows/IE/WMP
Alors avant de crier, il ferait mieux de montrer l'exemple.
« Agitateur depuis 1954 » ça fait bien longtemps qu'il n'agite plus rien hormis sa culotte devant les majors !
Anonyme
Le - Editer #77920
Un, non, 2 mots "Boy cotton" !!!
Le #77922
Si la loi passe qui irait encore a la fnac pour acheter un album va y avoir des caisses qui font fermer
Le #77926
salut

une pierre dans le jardin de tous le monde je vais faire le faux cul

je pas contre les drm je suis contre la limitation en nombre de transfert

si j'ai un petit baladeur mp3 64 voir 128 mo (çà existe encore) si je veux changer regulierement ce que j'ecoute j' l'efface au moins 2 fois par semaine donc au bout d'un certain temps j'ai epuise mes droits de transfert des titres.

par contre le telechargement ont ils pense que une grande partie voir la majeure partie des titres telecharges n'auraient jamais ete achete, exemple j'ai des vinyl d'Indochine que j'ai achete a leurs sortie dans les année 80 que j'ai telecharge je me sens par pour autant un voleur car j'ai une version de l'oeuvre originale qui elle n'a pas de drm c'est de l'analogique

faut pas deconner avec ca le telechargement n'est pas forcement une perte de vente car celui qui telecharge n(aurait pas forcement achete par contre il peut achete si l'oeuvre lui plait je lui conseille fortement ca encourage les artistes mais si ca engraise des vautours
Le #77929
"La Fnac milite pour la démocratisation et la diversité culturelles"...
Mouaip.... Madonna à 16€ c'est pas de l'import mais des Groupe allemand tel que De/Vision ou Colony5 c'est de l'import à plus de 20€ et difficilement trouvable....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]