Affaire Dailymotion : le temps des petites phrases

Le par  |  7 commentaire(s) Source : AFP
Dailymotion

Entre Stéphane Richard qui regrette à demi-mot une intervention du gouvernement dans la cession d'une partie de Dailymotion, Arnaud Montebourg qui la justifie en évoquant une concertation avec Pierre Moscovici que ce dernier réfute à moitié, le circuit des décisions n'est pas des plus clairs.

Après avoir convoité 75% du contrôle de la plate-forme de diffusion vidéo Dailymotion qu'aurait pu lui céder Orange, le groupe Yahoo! a décidé de renoncer et de trouver d'autres opportunités. La semaine dernière, il apparaissait que le gouvernement s'inquiétait de cette prise de contrôle et ne souhaitait pas voir un engagement à plus de 50% dans Dailymotion.

Stéphane Richard, PDG d'Orange, est resté diplomate en suggérant que les négociations prévoyaient qu'Orange garde un oeil sur la plate-forme et que l'intervention d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, n'était pas forcément nécessaire.

Dailymotion Ce dernier a tout de même justifié son initiative en indiquant qu'il avait demandé à Yahoo! de négocier un accord à 50:50 qui serait bénéfique aux deux parties, plutôt que de laisser le destin de Dailymotion " entre les mains d'une société, Yahoo!, dont la santé est parfois vacillante et qui, de surcroît, risque de dévorer, faire disparaître Dailymotion. "

Et d'affirmer être intervenu en accord avec Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, dans le cadre de ce "réflexe économique et d'intelligence stratégique ". Sauf que ce dernier ne semble pas tellement décidé à être impliqué dans l'échec des négociations : il affirme de son côté ne pas avoir été " particulièrement impliqué " dans le dossier.

Yahoo! n'étant plus intéressé, il ne reste plus qu'à trouver un nouveau partenaire et de préférence sans une nouvelle intervention de l'Etat, même pour y apporter un soutien financier.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1288652
... Punaise... mais quelle bande de bras cassés... quand je pense qu'on paie des impôts pour financer au prix fort les "réunions de discussions" inutiles, qui ne se font pas au bistrot du coin et où ces messieurs dames brassent du vent... ça fait mal au coeur.
Le #1288762
Apparemment Stephan Richard ne semble pas enclin a admettre les choix stratégiques du plus gros actionnaire d'Orange, la France ...
Intéressant ....
Mais s'il ne partage pas ceux-ci, vu que c'est quand même son patron, quand démissionne-t-il ?
Le #1288812
L’État français ne représente que 27,1 % du capital avec le FSI et n'a que deux représentants au conseil d'administration (au lieu de 3) sur 15, donc il ne peut pas imposer ses choix à l'entreprise.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1288942
Tilt56 a écrit :

L’État français ne représente que 27,1 % du capital avec le FSI et n'a que deux représentants au conseil d'administration (au lieu de 3) sur 15, donc il ne peut pas imposer ses choix à l'entreprise.


Voilà, tout est dit. Ya rien d'autre à commenter. Les actionnaires et l'entreprise ont décidé, ceux qui ne sont pas contents n'ont qu'à acheter 50%+1 d'Orange... On verra bien s'ils seront alors toujours partants pour vendre ce qui sera devenu leurs meubles
Le #1288962
J'en ai marre de ces gouvernements (pas seulement l'actuel) qui "aident" les grosses boites françaises à rester grosses et riches à coup de réformes, de subventions et autres et qui laissent tomber les 80% de petites sociétés qui pourraient survivre avec de simples aide de moins de 10000€....
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1288972
ViktorE a écrit :

J'en ai marre de ces gouvernements (pas seulement l'actuel) qui "aident" les grosses boites françaises à rester grosses et riches à coup de réformes, de subventions et autres et qui laissent tomber les 80% de petites sociétés qui pourraient survivre avec de simples aide de moins de 10000€....


Euh, ouais enfin je suis pas sûr qu'Orange soit véritablement soupoudré de subventions... Je dirais même plutôt qu'il est saigné à blanc, entre les pressions de l'Etat pour le maintien d'un dividende plus élevé que de raison et la distorsion de marché pour le dernier né de la téléphonie mobile...
Le #1289102
orakaa a écrit :

... Punaise... mais quelle bande de bras cassés... quand je pense qu'on paie des impôts pour financer au prix fort les "réunions de discussions" inutiles, qui ne se font pas au bistrot du coin et où ces messieurs dames brassent du vent... ça fait mal au coeur.


Maintenant tu sais où va ton fric, tes impôts où ils passent en partie....
je sais ça fait mal au cœur
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]