Damnation : à mi-chemin entre action et plateforme

Le par  |  0 commentaire(s)
Damnation - Image 17

Nouveau dans le monde des jeux vidéos, Blue Omega Entertainment compte bien mettre à profit son expérience durement acquise lors de la réalisation de ses deux films d’horreur.

Malgré les apparences, Damnation n’a pour objectif d’effrayer le public ni même de le faire trembloter. A l’origine, l’ensemble avait pour ambition de divertir au mieux les fans d’Unreal Tournament 2004 en leur fournissant une expérience de jeu bien différente. C’est à l’aide notamment son côté acrobatique que ce dernier s’est fait remarquer.

Le jeu se déroule dans une réalité alternative et plus précisément durant la guerre de Sécession menée d’une main de fer par un puissant industriel. Celui-ci désire tout bonnement conquérir le monde entier en mettant dos à dos deux grandes armées. Notre héros aura alors la responsabilité de pourchasser et neutraliser ce mégalomane.

Damnation   Image 17 Damnation   Image 16 Damnation   Image 20

Qui ne tente rien n’a rien
A l’opposé des traditionnels jeux de tir qui se déroulent principalement sur le plan horizontal, Damnation tâchera de donner une nouvelle chance au plan vertical. Il aura une place de première importance puisqu’il  simplifiera les combats et nous permettra surtout de progresser dans des niveaux ouverts riches en possibilités.

Les confrontations se veulent simples mais intenses. C’est pourquoi le concept ne se dote pas d’un quelconque système de couverture. Il faudra donc compter sur des acrobaties et un brin d’imagination pour se défaire proprement de l’adversité. Croisons les doigts pour que le flou présent lors des dernières versions se soit estompé, il avait une mauvaise tendance à désorienter le joueur.

Date de sortie prévue pour le mois de mars prochain sur PC, PS3 et Xbox 360.

Damnation   Image 21 Damnation   Image 18 Damnation   Image 19

Complément d'information
  • Damnation : les développeurs licenciés
    Confirmée, cette nouvelle s’accompagne de déclarations incendiaires provenant d’une poignée de développeurs qui n’hésitent désormais plus à remettre en question le contrat liant Blue Omega et Codemasters.
  • Test Damnation
    Le constat pour le titre de Codmasters n'est pas des plus positifs : Damnation est un titre qui n'aurait jamais du voir le jour en l'état.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]