Dan Houser s'exprime sur la liberté permise par le jeu vidéo

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Telegraph
GTA IV - The Lost and Damned - 4

Quand l'un des créateurs et scénaristes de la série Grand Theft Auto se met à parler du média jeu vidéo, on l'écoute, ou lit plutôt, même si on n'est pas d'accord avec ses propos. Lesquels ne manquent toutefois pas d'intérêt.

GTA IV   The Lost and Damned   4Malgré les diverses avancées que le jeu vidéo a connu, il lui reste encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir prétendre à la reconnaissance qu'il recherche. Mais si vous évoquez le sujet avec Dan Houser, un homme parmi tant d'autres derrière GTA, il vous répondra qu'il est très satisfait de la situation actuelle du média :

"Je crois que ce média est très jeune. Ce n'est pas un bébé, mais probablement un enfant. Donc il est en train de grandir et d'évoluer au fur et à mesure que l'on avance et nous découvrons encore comment faire les choses. Les films et la télévision et les livres sont devenus si structurés dans leur approche des choses... Ne pas travailler dans un environnement similaire nous donne une liberté énorme. Je préfère encore garder cette liberté et me passer du respect."


La force cachée du jeu vidéo
Dan évoque également, dans ces propos qu'il a tenus au Telegraph, le sens qu'il donnait au jeu vidéo avant qu'il ne se rende compte que ce milieu lui conférait moult possibilités, et qu'il n'était nul nécessaire de vouloir à tout prix rapprocher les jeux vidéo du cinéma :

"Il y avait [auparavant] un sentiment général que d'une certaine manière, les films représentaient une forme d'Art supérieure et que les jeux vidéo pouvaient aspirer à devenir comme eux. Je crois qu'aujourd'hui, parce que des gens comme nous et quelques autres sociétés font des produits, ce n'est plus le cas. Ils sont juste différents, et les jeux vidéo sont capables de choses que les films ne peuvent pas faire."

Pendant un certain temps, il a eu du mal à se défaire de l'idée que le jeu vidéo "subissait des contraintes", avant de finalement se raviser et de prendre pleinement conscience que c'était bien le contraire qui se produisait :

"A l'heure actuelle, c'est vraiment fun parce que nous ne faisons partie d'aucune Académie et que le média n'est pas codifié. Il n'y a pas de moyen communément accepté de faire quelque chose, ce qui nous donne énormément de plaisir puisque nous pouvons le décider à mesure que nous avançons."

Ne manquons pas de rappeler, après ces belles paroles, que le contenu additionnel de GTA IV, The Lost and Damned, sortira le 17 février sur Xbox 360 exclusivement, tandis que le volet DS, Chinatown Wars se dévoilera le 20 mars prochain.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]