Antivirus made in France : ESET réagit et pique Davfi

Le par  |  10 commentaire(s)
rodolphe-bouchez

ESET France nous fait part de sa réaction après l'annonce de l'antivirus français et open source Davfi. L'éditeur de NOD32 n'a pas digéré quelques attaques.

Un consortium de cinq acteurs français a récemment dévoilé le projet d'antivirus open source Davfi, et pour ambition de permettre à la France et à l'Europe d'acquérir leur " souveraineté numérique dans le domaine des antivirus ".

Connu pour son franc-parler, le Directeur du laboratoire de virologie et de cryptologie opérationnelles de l'ESIEA, Éric Filiol, n'a pas manqué d'égratigner au passage les antivirus actuels dont les " modèles technologiques de détection ont montré leurs limites et ne répondent plus aujourd'hui aux menaces ".

Pour ESET France, le Directeur Marketing Rodolphe Bouchez réagit à l'annonce du projet Dafvi :

rodolphe-bouchezLes critiques envers les éditeurs de logiciels de sécurité sont coutumières. Or, si les soupçons de créer artificiellement des menaces restent les plus fréquents, nous assistons depuis quelque temps aux attaques de personnes qui mettent en doute la qualité et pérennité de nos technologies. Au final, ces charges régulières aboutissent aujourd'hui à l'annonce d'un projet d'antivirus gratuit et en partie open source nommé Davfi, notamment soutenu par plusieurs entreprises privées officiant dans le domaine des télécoms et le gouvernement français. Au sein d'ESET, nous nous réjouissons sincèrement de voir l'État prendre sa place et s'intéresser de près aux questions relatives à la sécurité informatique, qui semblent, hélas trop souvent ignorées.

Le projet Davfi nous semble ambitieux et nous adressons tous nos vœux de réussite à ce nouvel acteur. En tant que société reconnue depuis plus de 20 ans dans les technologies de détection, cette annonce nous interpelle sur plusieurs points. Les créateurs de Davfi mettent en cause aujourd'hui la capacité des antivirus du marché à anticiper et détecter les menaces émergentes, alors qu'ESET au même titre que plusieurs autres éditeurs, ont depuis très longtemps développé des techniques de détection proactives. Aussi peut-être ne parlons-nous pas de la même chose ? Auquel cas, il nous semble important, pour nous comme pour les utilisateurs, de connaître et comprendre quelles seraient les éléments différenciateurs que pourraient apporter Davfi par rapport à l'existant.

En outre, Davfi met en avant sa volonté de dépasser le cadre de l'antivirus afin de répondre louablement aux attentes des utilisateurs. Toutefois, chez la plupart des grands acteurs du marché, nous sommes depuis toujours attentifs aux besoins du marché et ajoutons régulièrement de nouveaux modules de sécurité à nos produits pour proposer des solutions adaptées, modulaires, simples et packagées. Par conséquent, quels sont ces besoins que nous aurions tous manqués ?

Davfi se voudra open source, en partie du moins. Si la force de l'Open source tient à l'importance de la communauté constituée, n'oublions pas qu'un code ouvert permet à toute personne, éventuellement malveillante, d'identifier et exploiter des failles potentielles. Trop d'exemples quotidiens sont, hélas présents pour nous le rappeler. Par conséquent, nous nous interrogeons légitimement sur les parties justement non libres de ce futur antivirus. Précisons également que des solutions de sécurité open source existent depuis de nombreuses années et que les difficultés liées à leur maintien poussent parfois les équipes à quitter le projet, comme ce fut le cas dernièrement chez l'un des principaux éditeurs employant ce modèle.

Rappelons qu'ESET est un éditeur européen reconnu, présent sur le marché de la sécurité depuis plus de 20 ans, qui investit chaque année des dizaines de millions de dollars en R&D. Nous nous appuyons sur nos 4 laboratoires, regroupant plusieurs centaines d'experts, dédiés uniquement à la recherche en malware pour protéger plus de 120 millions de personnes dans le monde. Par conséquent, au regard des premiers éléments donnés par Davfi, nous sommes perplexes quant à la viabilité de ce projet et sur sa capacité à proposer une technologie vraiment innovante.

Nous réitérons néanmoins toute notre bienveillance à l'adresse de ce nouveau concurrent et espérons avoir l'occasion prochaine de commenter leurs avancées et de répondre à tous ces sujets.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #988341
DAVFI .... DADVSI ... hummm nouvelle brique de controlé ou c toujours le meme gars qui est chargé des sigles en France ?
Le #988351
Enfin une bonne nouvelle que ce DAVFI
Le #988361
Si les autres acteurs commencent à réagir, c'est qu'ils ont compris qu'un antivirus libre développé avec le soutien de l'état et les compétences Eric Filiol va leur faire perdre de grosses parts de marché ... Et c'est tant mieux !
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #988371
Un joyeux mélange de faux-cul ("Nous réitérons néanmoins toute notre bienveillance") et d'incohérence ("n'oublions pas qu'un code ouvert permet à toute personne, éventuellement malveillante, d'identifier et exploiter des failles potentielles [...] Par conséquent, nous nous interrogeons légitimement sur les parties justement non libres de ce futur antivirus."), espérant au passage glaner des informations pour réagir à ce nouveau concurrent? ("il nous semble important, pour nous comme pour les utilisateurs, de connaître et comprendre quelles seraient les éléments différenciateurs que pourraient apporter Davfi par rapport à l'existant").

Une info intéressante tout de même dans le discours de ce monsieur: "Davfi met en avant sa volonté de dépasser le cadre de l'antivirus [...]". S'agissant en plus d'un logiciel gouvernemental, ça donne pas vraiment envie de l'installer, je trouve...
Le #988381
/...Au sein d'ESET, nous nous réjouissons sincèrement de voir l'État prendre sa place et s'intéresser de près aux questions relatives à la sécurité informatique,.../

ça fait froid dans le dos.

c'est un addon à hadopi ?

Le #988421
Ils étudient la partie libre et non libre comment peuvent ils inclure une partie non libre dans un logiciel libre.
Le #988441
il faudra attendre les tests de ce futur projet quand il sera actif avant de dire que saylemal.
Le #988511
"n'oublions pas qu'un code ouvert permet à toute personne, éventuellement malveillante, d'identifier et exploiter des failles potentielles."

Ah, la vieille rengaine du pauvre commercial qui n'a rien compris au fonctionnement du logiciel libre. C'est tellement beau qu'on dirait du jvachez.

Plus sérieusement, la sécurité par l'obscurité à la sauce Microsoft ou Apple, ça fait longtemps qu'elle a démontré son inefficacité. C'est quand même grave, en 2012, de lire ce genre d'âneries.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #988801
micropastis a écrit :

Ils étudient la partie libre et non libre comment peuvent ils inclure une partie non libre dans un logiciel libre.


Je sais pas trop les détails légaux, mais ça se fait, cf par exemple jDownloader qui est "open source" mais a en fait une partie close source (au niveau du cryptage des liens DLC)
Le #1224802
lidstah a écrit :

"n'oublions pas qu'un code ouvert permet à toute personne, éventuellement malveillante, d'identifier et exploiter des failles potentielles."

Ah, la vieille rengaine du pauvre commercial qui n'a rien compris au fonctionnement du logiciel libre. C'est tellement beau qu'on dirait du jvachez.

Plus sérieusement, la sécurité par l'obscurité à la sauce Microsoft ou Apple, ça fait longtemps qu'elle a démontré son inefficacité. C'est quand même grave, en 2012, de lire ce genre d'âneries.


Je ne peux que +1-er... Incroyable d'entendre un tel discours d'un boîte qui est censée travailler dans la sécurité !!!

Un autre truc qui m'a fait rire et qui me fait me réjouir de ne surtout pas utiliser les produit d'ESET :
"Rappelons qu'ESET est un éditeur européen reconnu, présent sur le marché de la sécurité depuis plus de 20 ans, qui investit chaque année des dizaines de millions de dollars en R&D."
Vous vous targuez d'être Européens et faîtes vos bilans financiers en $ !!!! WTF ??? Ça pue la multinationale qui fait travailler des petits Indiens pour pas cher et se prétend boîte Française...

Et pour finir, la meilleure : n'oubliez pas, si vous n'utilisez pas Windows, vous n'aurez pas besoin d'antivirus, ça fait des économies de DD, de RAM, de CPU, de temps, d'argent et de stress )))
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]