Découverte : une nouvelle planète naine dans notre système solaire ?

Le par  |  1 commentaire(s) Source : The Verge
planète naine VP113

Notre système solaire, tel qu'il est vu actuellement par les astronomes du monde entier se compose d'un soleil, de 8 planètes et de 5 planètes naines. C'est une de ces planètes naines qui pourrait récemment fait l'objet d'une découverte.

Notre système solaire se compose actuellement du soleil, des 8 planètes principales Mercure, Vénus, le Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, ainsi que de 5 planètes naines : Cérès, Pluton, Hauméa, Makémaké et Eris.


sedna vp113 Dans cette seconde catégorie, les scientifiques indiquaient déjà que des centaines de candidats supplémentaires étaient probables, sans avoir pu clairement en définir l'existence, jusqu'à aujourd'hui.

Ainsi, au-delà de Neptune se cacherait une planète naine, baptisée VP113 . La planète naine se situerait même au-delà de la ceinture de Kuiper, une ceinture d'astéroïdes principalement constituée de composés volatils gelés.

Repérée une première fois en 2012 par le Dr Scott Sheppard de l'institut des sciences Carnegie de Washington, son diamètre avait alors été estimé à 400 km.

À son point d'orbite le plus proche du soleil, VP113 passe à environ 12,4 milliards de kilomètres de notre étoile, et s'en éloigne jusqu'à 68 milliards de kilomètres, ce qui la rend plus éloignée que Neptune. Les chercheurs classent la découverte dans la catégorie des objets transneptuniens, comme l'avait été Sedna, le premier corps de ce genre à avoir été découvert.

La découverte relance l'espoir de trouver de nouveaux corps encore inconnus au sein même de notre système solaire. Elle se veut doublement intéressante puisqu'elle confirme que Sedna n'est pas le seul corps céleste à se trouver entre la ceinture de Kuiper et le nuage d'Oort, une zone que l'on pensait pourtant totalement vide jusqu'en 2003.

On ne connait toujours pas l'origine de ces objets transneptuniens, et deux théories s'affrontent encore sur le sujet. La première voudrait que ces objets aient été expulsés alors que le soleil faisait encore partie d'un nuage d'étoiles très dense.

L'autre théorie veut que quelque chose de bien plus gros se trouve au-delà de la ceinture de Kuiper, une planète inconnue éjectée par le soleil qui attire peu à peu d'autres objets plus petits vers cette zone vide. Une simulation a montré qu'il pouvait y avoir une planète de cinq fois la taille de notre Terre à 37 millions de kilomètres du soleil capable d'influencer VP113 et d'autres objets transneptuniens. Afin de savoir ce qui se trame réellement de l'autre côté de Neptune, il faudra découvrir d'autres objets de ce type, et étudier leurs courses pour relever d'éventuelles traces d'influence gravitationnelle autre que celle du soleil.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1700132
On lit :
"Une simulation a montré qu'il pouvait y avoir une planète de cinq fois la taille de notre Terre à 37 millions de kilomètres du soleil capable d'influencer VP113 et d'autres objets transneptuniens".

Il s'agit certainement de "37 milliards de km".

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]