Avec Copper, Dell prépare le terrain pour les serveurs ARM

Le par  |  1 commentaire(s)
Dell Copper

Longtemps prudent sur les projets de serveurs ARM tout en surveillant attentivement le marché, le groupe Dell estime que le temps est venu d'accélérer l'installation d'un écosystème dédié.

Le groupe Dell est longtemps resté discret sur ses projets de serveurs ARM tout en rappelant régulièrement qu'il suivait l'évolution du marché et aurait des produits à présenter dès que le moment serait propice.

En début d'année 2012, le groupe américain estimait que le marché n'était pas encore mature pour lancer des gammes de serveurs ARM, voyant plutôt un démarrage en 2013 suivi d'une forte accélération d'ici 2014 avec l'arrivée des processeurs ARM 64 bit.

Cette échéance approchant, Dell annonce la mise en place d'un programme développeurs pour préparer les solutions qui tourneront sur des serveurs ARM et constitueront un écosystème solide. La société indique travailler depuis 2010 sur une technologie ARM pour serveurs et avoir collaboré avec ses clients pour identifier les besoins et les attentes.

Dell Copper Pour préparer cette évolution, Dell annonce la fourniture d'une plate-forme serveur ARM de référence Copper à certains de ses clients et partenaires qui permet déjà de développer et tester des applications, notamment pour des serveurs hyperscale.

Le fabricant précise bien que Dell Copper est une version de travail non disponible en dehors de ces phases d'essai et que l'écosystème n'est pas encore prêt pour des produits finis qui arriveront plus tard. Les Dell Copper peuvent déjà être réunis en clusters au sein des Dell Solution Centers et en parteneriat avec TACC ( Texas Advanced Computing Center ).

Typiquement, les Dell Copper reposent sur des processeurs Marvell Armada 1,6 GHz quadcore pouvant accueillir jusqu'à 8 Go de RAM et un disque dur SATA. Ils peuvent être intégrés dans un châssis 3U réunissant jusqu'à 48 unités.

Dell Copper cluster Dell travaille étroitement avec plusieurs de ses clients pour adapter ces serveurs ARM à leurs solutions logicielles et met en place une plate-forme de développement reposant sur un accès distant à des clusters de serveurs Dell Copper.

Tout en restant un acteur important du marché serveur x86, le fabricant prépare donc activement l'alternative des serveurs ARM, et pas seulement sur des projets de serveurs légers basse consommation pour des usages cloud mais il faudra encore patienter un peu pour connaître le détail de la stratégie.

Complément d'information
  • Serveurs ARM : pour Dell, c'est encore un peu tôt
    En marge de la présentation de ses résultats financiers trimestriels, Dell confirme son intérêt pour les serveurs dotés de processeurs ARM mais considère que l'écosystème est encore trop jeune.
  • Processeurs ARM dans des serveurs : Dell temporise
    Si les processeurs ARM peuvent effectivement tenter de s'inviter sur le segment des serveurs basse consommation, il existe des points de faiblesse, principalement au niveau logiciel, qui rendent la percée difficile, estime le fabricant de ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #963721
Un écosystème ???? Et la biomasse c'est quoi ? Les administrateurs réseaux
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]