2012 : place aux smartphones d'entrée de gamme

Le par  |  2 commentaire(s)
logo.deloitte

après les smartphones de milieu / haut de gamme, le prochain compartiment de croissance appartient aux smartphones d'entrée de gamme à 100 dollars ou moins, affirme, comme d'autres, le cabinet d'études Deloitte.

logo.deloitteLe succès des smartphones est grandement lié à la visibilité des modèles haut de gamme sur les marchés établis où la richesse de leurs fonctionnalités et l'utilisation des dernières technologies en ont fait des vitrines pour le marché mobile.

Mais à mesure que ces marchés se saturent et que l'attrait pour les smartphones déborde vers les marchés émergents, le prochain relais de croissance va se jouer sur l'entrée de gamme, avec des smartphones à 100 dollars ou moins, promettent plusieurs analystes, dont le dernier en date est le cabinet d'études Deloitte.

Le secteur est en effet désormais mature, avec des fondeurs capables de proposer des plates-formes matérielles pour la conception de smartphones basiques qui pourront alimenter des marchés comme la Chine ou l'Inde, très dynamiques, où ils remplacent les feature phones.

Deloitte évalue à 500 millions la base installée de smartphones à 100 dollars fin 2012, contre 200 millions fin 2011 ( dont la majorité a été livrée cette année ), conduisant aussi à une accélération de la demande en applications mobiles.

Celle-ci est notamment liée au besoin de décliner les applications en version localisées ( langues, contenus ), ce qui va aussi compliquer la tâche des développeurs s'ils veulent avoir un rayonnement mondial.


Montée du NFC

Les analystes suggèrent également que les terminaux compatibles NFC ( Near Field Communications ) atteindront un volume de 200 millions d'unités fin 2012, contre 90 millions d'unités livrées en 2011, avec un doublement du volume des données échangées par l'intermédiaire des technologies sans fil à courte portée ( NFC, Bluetooth... ).

Cette vision de la montée en puissance des smartphones d'entrée de gamme pourrait poser des problèmes à certains fabricants. Apple y répond en partie en repositionnant ses iPhone de précédente génération dans des gammes de prix d'entrée de gamme tout en cultivant sa niche haut de gamme.

De son côté, HTC, en refusant de descendre trop bas en gamme pour préserver son image et la qualité de l'expérience utilisateur sur ses appareils, prend le risque de passer à côté de ce moteur de croissance à venir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #889591
La symphonie pour pipeaux de Microsoft fait de plus en plus de couacs.
Le #889641
Tiens un cabinet d'étude qui confirme mes "prédictions"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]