Montée en flèche des dénis de service en 2005

Le par  |  10 commentaire(s) Source : BBC News
Symantec logo

Symantec présente son rapport bi-annuel sur les menaces informatiques, et note une recrudescence des dénis de service, distribués ou non.

Symantec présente son rapport bi-annuel sur les menaces informatiques, et note une recrudescence des dénis de service, distribués ou non.

Symantec logoL'éditeur américain de solutions de sécurité informatique Symantec a pour coutume de réunir la presse deux fois par an, et de lui dévoiler les résultats de ses observations sur l'état des menaces contre nos PC. Pour le second semestre 2005, Symantec a noté une nette montée en puissance des dénis de service, ces attaques destinées à empêcher le fonctionnement d'un ordinateur ou d'un réseau (on parle alors de déni de service distribué) en introduisant dans sa configuration des logiciels malveillants.

Selon Symantec, les dénis de service auraient augmenté au second semestre de l'année dernière de 39% par rapport au premier semestre, avec une nette tendance à la recherche par les pirates de gratifications financières, et non plus seulement d'un peu d'attention... On note la généralisation d'une nouvelle appellation de criminalité informatique, le "crimeware" (logiciel à vocation criminelle), qui a pour but premier d'extorquer aux sociétés prises pour cible de fortes sommes d'argent.

Un responsable de Symantec confirme cette nouvelle catégorie de menaces en ces termes : "Il est fini, le temps des gamins désoeuvrés qui écrivaient leur petit code malicieux après les cours, juste pour s'amuser. Les attaques auxquelles nous assistons aujourd'hui sont beaucoup plus ciblées, et elles ont visiblement pour but de provoquer le plus de dégât possible."

En complément, Symantec note le nombre sans cesse croissant de réseaux d'ordinateurs "zombifiés", c'est-à-dire piratés à l'insu de leur propriétaire, et employés pour distribuer les codes malicieux mentionnés plus haut. En Chine, par exemple, ces réseaux automatisés, baptisés "botnets" (contraction de "robot" et de "network"), ont enregistré une hausse de 37% sur le seconde semestre 2005, avec un taux de croissance qualifié d'inquiétant. L'essor de l'Internet à haut débit favoriserait encore plus leur expansion.

Comme toujours, les responsables de Symantec recommandent d'installer sur nos PC un anti-virus et un pare-feu, et de les maintenir tous deux à jour.



Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #92107
encore symantec'''

bizarre tout ca... lolol
Le #92109

vous croyez vraiment que symantec va dire que les chiffres baissent '

Le #92121
Si si les chiffres baissent... ceux des utilisateurs de cette daube de Norton
Le #92130
+ d'antivirus qui font ramer les configs ! comme ça on rachetent des PC + puissants ! avec un OS en Prime etc, etc , et c'est qui qui encaissent ''' à qui profite le crime '''

Bien on tiend une Sacrée équipe de vainqueurs !
Donc messieurs à vos porte feuille !
Anonyme
Le #92158
c'ests bizarre mais quand j'ai vu le titre, j'ai su que symantec etait là...
Le #92173
Crimeware ca me fait penser à logiciel criminel, pas à autre chose, quand symantec invente des mots qui sont pas dans le dico...
Le #92216
John777 (et mon énigme...' ) : c'est pas Kellog's qui a inventé le terme "céréale killer"...'
Le #92224
je disais ca pour faire un clindoeil à norah jones lol
Le #92232
Bah ton enigme, je sais pas.666 c'est le chiffre de la bête, bon ca ok, j'ai trouvé, mais +1 ardvaak ' Et puis, j'aimes pas les figues
Le #92318
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]