Comparateurs de prix sur le Net : la DGCCRF a mené l'enquête

Le par  |  11 commentaire(s)
dgccrf-logo.png

L'année dernière, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression de Fraudes lançait une enquête intéressant le secteur des comparateurs de prix sur Internet quelques semaines après la première fermeture du site QuiEstLeMoinsCher pour cause de publicité comparative illicite; un site qui pour rappel a récemment rouvert ses portes avec une mouture troisième du nom.

L'année dernière, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression de Fraudes lançait une enquête intéressant le secteur des comparateurs de prix sur Internet quelques semaines après la première fermeture du site QuiEstLeMoinsCher pour cause de publicité comparative illicite; un site qui pour rappel a récemment rouvert ses portes avec une mouture troisième du nom.

Dans un communiqué de presse, la DGCCRF évoque de façon succincte les enseignements de cette enquête dont l'objectif était de vérifier la transparence de ces outils décisionnels avant achat, des outils prisés par un nombre croissant d'internautes devenus cyber-consommateurs* mais dont le fonctionnement est souvent tronqué par des relations de connivence avec les sites marchands.

Sur le panel des 12 sites audités, la DGCCRF s'est attachée à vérifier le respect de la réglementation en vigueur portant notamment sur l'information du consommateur sur les prix, la publicité mensongère ou encore le respect de certains articles du code du commerce et de la loi sur la confiance numérique.


Des rappels à l'ordre salutaires
Résultat probant, 11 sites ont fait l'objet de lettres de rappel de réglementation concernant :
  • la loyauté de l'information donnée au consommateur telle qu'inscrite dans le code de la consommation : un site en particulier privilégiait ses partenaires commerciaux alors que 4 autres faisaient état de références présentées comme exclusives, des imprécisions dans l'information relative aux prix ont été constatées (prix TTC avec ou sans frais de port, livraison, frais de port, ...)
  • les relations commerciales entre sites marchands et sites comparateurs (code de commerce) :  imprécisions sur les modalités de référencement et de rémunération des sites marchands susceptibles d'engendrer des pratiques discriminatoires.
Pour la DGCCRF qui déclare maintenir sa vigilance : " Les sites comparateurs de prix sont davantage sensibilisés à la nécessaire transparence de l'information donnée au consommateur sur les prix. Les conditions commerciales pourraient en revanche être encore améliorées. "

* plus de 50% des consommateurs consultent un site comparateur afin de comparer les prix d'un même produit sur le marché pour éclairer leur choix selon la DGCCRF
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #160072
Cool 11 sites sur 12 !
C'est quoi le doux nom du site qui ne triche pas '
Le #160078
Selon Le Parisien, les sites étudiés par la DGCCRF seraient acheter-moins-cher.com, Buycentral, Kelkoo, Leguide.com, Monsieurprix.com et Pricerunner.com.

C'est tout ce que j'ai trouvé.....

L'intêret du tel news perd de son importance si on n'a pas les noms de ces 12 sites...
Le #160086
Et le site de E.Leclerc pour le comparatif avec les autres hypermarchés '
Interdit pour cause de publicité comparative '
Quand on pense que Tele2 faisait de la publicité comparative pour le téléphone, surtout contre FT, sans qu'on s'en soit offusqué
Le #160093
Bon ben j'ai envoyé un mail à la DGCCRF, on verra bien
Le #160095
Mister_2js>je suis bien d'accord mais la DGCCRF ne donne pas les noms alors . Son but est essentiellement d'alerter les consommateurs sur certaines pratiques et donc pas de délation.

Après, il est sûr qu'il y a des fuites ; patience, ça va venir
Le #160100
phebus >Le comparateur d' E Leclerc ne citait quasiment que des produits où ce supermarché là était moins cher que chez les concurents et ce en passant sous silence les autres formats du même produit et les autres produits équivalents. En plus E Leclerc avait fait des publicités disant qu'ils étaient moins cher sur un trés grand pourcentage de produit en indiquant leur comparateur comme référence. C'est pour tout ça que c'était de la publicité comparative illicite.

SFR pour ça part comparait les prix de leur game de produit avec les prix des produits concurents équivalent. Là dessus la législation à tranché : c'est légal vu que ca n'est pas une comparaison portant sur des éléments suggestif.
Le #160107
@ Jérôme G:

"Son but est essentiellement d'alerter les consommateurs sur certaines pratiques et donc pas de délation."

C'est paradoxal. Et je vois pas de délation lorsqu'il suffit d'informer les consommateurs.

Imagines: Un jour, la DGCCRF nous dit: "certains e-commercants revendent vos données perso à des spammeurs ou à des sociétés de phoning"

ou autre exemple: on nous dit "Certaines eaux minérales vendues dans le commerce contiennent des traces de pesticide"

Dans ces exemples, comment peux tu utiliser ces informations en pratique'

En gros, on nous dit de faire attention mais jamais comment le faire.....

La délation sert à nuire à quelq'un ou à quelque chose... Or ici nous parlons du consommateur, celui çi a le droit d'être informé, et ce avec une information complète et non à demi-mots!

Ou comme le suggère yoadip, que l'on nous donne le nom du site réglo après tout il peut être récompensé en le citant.
Le #160108
Je dis ça pour la DGCCRF pas pour toi
Le #160139
Il me semble que le site réglo c'est http://www.twenga.fr/ car il n'a aucun partenariat commercial avec les sites qu'il référence.
Le #160669
Bon, ben voici la réponse de la DGCCRF:

"[....]Cependant les règles de déontologie ne m'autorisent pas à répondre favorablement à votre demande. Les missions dévolues à la DGCCRF l'obligent en effet à tenir confidentielles les informations qui relèvent de la discrétion et du secret professionnel.

Pour votre information, je vous précise que l'étude en question est disponible dans son intégralité sur le site Internet de mon Administration :

http://www.minefi.gouv.fr/dgccrf/02_actualite/breves/brv0307a.htm "
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]