DGCCRF : les FAI sous surveillance

Le par  |  6 commentaire(s)
dgccrf-logo.png

Après un rappel à l'ordre en bonne et due forme (voir notre actualité), la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation, et de la Répression des Fraudes* qui opère sous l'égide du ministère de l' Economie, des Finances et de l'Industrie, vient d'annoncer dans un communiqué de presse le début d'une série de rencontres dites bilatérales avec les principaux opérateurs de communications électroniques (fournisseurs d'accès à Internet, téléphonie fixe / mobile).

Après un rappel à l'ordre en bonne et due forme (voir notre actualité), la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation, et de la Répression des Fraudes* qui opère sous l'égide du ministère de l' Economie, des Finances et de l'Industrie, vient d'annoncer dans un communiqué de presse le début d'une série de rencontres dites bilatérales avec les principaux opérateurs de communications électroniques (fournisseurs d'accès à Internet, téléphonie fixe / mobile).

Des  rencontres motivées par la multiplication du nombre de plaintes de consommateurs enregistrées par l'organisme public, soit plus de 31 000 en 2005 et 14 500 au premier semestre 2006 principalement pour des problèmes techniques et des difficultés concernant la résiliation de contrats.


L'oral pour les mauvais élèves
Le premier audité a ainsi été la maison mère du FAI Alice, Telecom Italia, qui le 1er février a dû convaincre la DGCCRF qu'elle avait engagé les actions nécessaires pour améliorer ses relations entretenues avec ses clients notamment au sujet de la qualité du service fourni et de la disponibilité des services d'assistance à distance.

Peu loquace quant au déroulement de cette " confrontation ", la DGCCRF s'est contentée de préciser que d'autres rencontres de ce type allaient avoir lieu tout au long du premier trimestre avec les opérateurs concernés par les plaintes, tout en indiquant qu'en parallèle, son action de veille, de contrôle et le cas échéant de répression se poursuivait.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #156588
C'est sympa que de temps en temps on leur rappel que derrière le prélèvement mensuel automatique il leur est nécessaire de fournir un minimum de boulot pour satisfaire les emmerdeurs ou client aussi pour certain.
Le #156591
alice la malice tatata
Le #156598
@coyotevill :
Yep, trop souvent on les voient se cacher derrière un "aucune qualité de service n'est garanti" (ou même quelques fans boys qui sortent ça pour défendre leur chouchou bec et ongle), alors que légalement, peu importe de quoi il s'agit, lorsqu'on vend un bien ou un service on a des obligations dont ne peut se débarrasser comme ça.
Le #156620
Je connais des FAI qui doivent se faire du mauvais sang

Puisse l'action de la DGCCRF porter ses fruits.
Le #156660
Noos - numéricable est convoqué !
Le #156674
Il est evident que tout les FAI vont y passer.

Et je suis bien d'accord avec chitzitoune, on paye pour un service, celui ci doit etre rendu dans les terme indiquer par le contrat. la qualité de service n'est qu'un l'heure.
Apres tout la lois est clair, s'il l'une des deux partie ne respecte pas les termes du contrat qui lui incombe, le contrat peut etre rompu
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]