Dior Couture et Louis Vuitton poursuivent eBay en justice

Le par  |  18 commentaire(s)
logo eBay

Les couturiers français ont en effet lancé une action en justice contre eBay, numéro un mondial des enchères en ligne.

Logo ebayLes couturiers français ont en effet lancé une action en justice contre eBay, numéro un mondial des enchères en ligne. Dior Couture et Louis Vuitton accusent le groupe de ne pas s'impliquer assez pour empêcher la vente de produits contrefaits sur son site web.

Au total, Dior et LVMH réclament 37 millions d'euros de dommages et intérêts pour toutes les ventes de produits contrefaits entre 2001 et 2005, 17 pour le premier, 20 pour le second. Selon le Wall Street Journal, Louis Vuitton avance par exemple que 90 % des produits disponibles sous sa marque sont en fait des faux.

Un porte-parole d'eBay, Hani Durzi, a indiqué au quotidien que la responsabilité incombait justement aux marques et qu'eBay en fait déjà plus que ce qui est imposé par la loi pour empêcher ce genre d'enchères :

" Nous pensons que ce n'est rien de plus qu'une tentative de la part de ces entreprises de se dédouaner de leurs reponsabilités de contrôler leurs propres marques. Ce que nous faisons est déjà au-dessus de ce que nous demande la loi. "

Cette affaire rappelle celle de 2004, lancée par Tiffany and Co contre eBay, et qui, à l'heure actuelle, suit toujours son cours.

Par ailleurs, Unifab, organisme représentant des vendeurs de vêtements, a envoyé une lettre à eBay pour que ce dernier accroisse ses efforts contre la contrefaçon des produits mis en vente sur son site d'enchères. Unifab a également indiqué que si rien n'était fait dans ce sens, il lancerait une action en justice, probablement dans les prochaines semaines a indiqué le Wall Street Journal.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #131704
17 + 27 = 34.

37 millions '
Le #131706
Nope, bien vu, c'est 20 millions pour le second, je corrige
Le #131709
Je serais curieux de savoir comment ils savent qu'il y a 90% de vetements contrefaits (à moins de le avoir acheté puis vérifié )

D'ailleurs, si preuves ils avaient, je suis sur qu'en les fournissant à eBay, ils retiraient le produit en question...
Le #131712
Dois ton comprendre qu'ils sont on train de ce manger la face qu'ils sont deja perdu des dents et que du coup il font l'omone pour acheté un dentier '
Le #131722
Tu as tout a fait raison Chitzitoune
LVMH effectue des "sondages", des achats au hasard sur le site pour verification du produit par leurs propres services.
c'est sur la base de ces sondages qu'ils en arrivent a l'estimation de 90% de contrefaçons.
Par contre je ne comprends pas vraiment la fin de la news concernant le dow jones. Pour moi il s'agit d'un indice boursier.
Peut etre s'agit il du Wall street journal' ou alors s'il s'agit d'un journal, d'un site ou de tout autre chose, je crois qu'une tite précision pour eviter tout confusion serait sympa.
Le #131723
ils ont qu'a tomber sur les vendeurs ebays de contrefacons avec l'aide d'ebay plutot que d'aller demander de la thune en compensation

ils se font pas assez de fric en vendant leurs produits de luxe pour en plus aller chercher un faux accusé hautement solvable lui
Le #131724
sliced : c'est le groupe Dow Jones qui édite Wall Street journal, je vais modifier tu as raison

Copyright © 2006 Dow Jones & Company, Inc
Le #131726
@sliced: achat au hasard, j'ai un doute

Pour trouver 90% de contrefaçons, c'est pas dur: suffit de rechercher tous les produits de marque, neuf, vendu pour quelques euros contre des centaines dans le commerce.
Le #131733
oupss moi-même Cédric.

Personne n'a relevé mais je me suis trompé : 17+27= 44 (et pas 34 )
Le #131735
PTDR No soucy
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]