DJI : le premier constructeur de drone grand public à 1 milliard de dollars

Le par  |  2 commentaire(s)
Dji phantom Vision

Avec des ventes records et un revenu de 500 millions de dollars l'année dernière, DJI devrait doubler ses revenus cette année et devenir le premier acteur mondial du drone grand public.

Ces deux dernières années, la société DJI a profité d'une progression fulgurante, la plaçant au rang de marque la plus populaire sur le marché du drone grand public.

Phantom DJI pack Actuellement, la société serait en discussion avec les grandes firmes de la Silicon Valley pour lever de nouveaux fonds visant à étendre un peu plus son activité. Des sources proches de la firme indiquent que la société aurait réalisé 500 millions de dollars de bénéfices l'année passée, soit quatre fois ce qu'elle dégageait en 2013.

Cette année, DJI devrait encaisser plus d'un milliard de dollars et sa valorisation devrait atteindre plusieurs milliards.

La société aura largement participé à la démocratisation des drones de petite taille en proposant des solutions sérieuses, puissantes et bien équipées avec sa gamme Phantom. Le Phantom est un hybride sur le marché : suffisament accessible pour les débutants, il se veut également orienté vers les usages semi pro et pro, notamment de par sa capacité à embarquer des caméras, il est d'ailleurs proposé en plusieurs packs avec de nombreux accessoires et options concernant les prises de vues aériennes.

La firme emploie 2800 employés et dispose de bureaux à Shenzhen, Hong Kong, Los Angeles, Rotterdam, Tokyo et Kobé. À l'origine, la firme lancée en 2006 s'était spécialisée dans la fabrication de systèmes de contrôle de vol pour les hélicoptères de modélisme, mais avec l'arrivée des drones et l'engouement qui les a rapidement entourés, la firme a tenté sa chance sur le marché, avec le succès que l'on connait désormais.

Dji inspire 1 1  Avant que DJI ne se lance sur ce marché, les drones étaient réservés aux adeptes du modélisme. Parrot a bien également participé à la démocratisation des drones volants avec son AR Drone, mais ce dernier se voulait véritablement dédié au loisir avec un usage certes ludique, mais très restreint.

Désormais, la firme fait face à davantage de concurrence : 3D Robotics vient d'annoncer une levée de fond de 50 millions de dollars portée par Qualcomm, et Parrot a déjà présenté son Bebop, un drone orienté vers la prise de vue aérienne et les usages semi-pros. Les évolutions du côté de la firme devraient être particulièrement intéressantes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1836092
1 milliard de dollars pour un drone ...

Il est plaqué or façon Apple ?!?!?

(quoi, on est dredi ...)
Le #1836123
FRANCKYIV a écrit :

1 milliard de dollars pour un drone ...

Il est plaqué or façon Apple ?!?!?

(quoi, on est dredi ...)


C'est une édition spéciale terroriste capable d'embarquer canons et missiles de forte charge avec bien sur toutes les munitions fournies. Chaque modèle a été testé sur plusieurs site français pour prouver sa capacité à agir au nez et à la barbe de n'importe quel adversaire.

Seul l'option bombe h est facturé en supplément car l'approvisionnement est limité
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]