DoCoMo : vers un nouveau fondeur fabless mobile en 2012

Le par  |  0 commentaire(s)
NTT DoCoMo logo

Fidèles à leur stratégie habituelle de concentration de leurs ressources, plusieurs groupes japonais, épaulés par Samsung, se préparent à créer un nouveau fondeur fabless début 2012 dans le secteur des composants mobiles.

NTT DoCoMo logoLes grands groupes japonais sont coutumiers du rassemblement de leurs forces pour former des coentreprises dans un secteur particulier et immédiatement dotées d'une présence significative sur leur marché.

Cette fois, c'est du côté de la conception de composants mobiles que l'opérateur NTT DoCoMo mais aussi quatre sociétés nippones ( Fujitsu, Fujitsu Semiconductor, NEC, Panasonic Mobile Communications ), auxquelles il faut ajouter le coréen Samsung, annonce la constitution début 2012 d'un nouveau fondeur fabless.

Ce nouveal acteur, qui devrait être officialisé d'ici la fin du premier trimestre 2012, compte développer de nouvelles plates-formes matérielles mobiles associées à des modems exploitant les dernières technologies réseau comme LTE ( Long Term Evolution ) et LTE-Advanced, qui permettra un débit maximal théorique de 1 Gbps, avec une ambition de distribution internationale de ses produits.

Dans le cadre de cet accord, NTT DoCoMo annonce qu'il investira 450 millions de yens ( environ 5,8 millions de dollars ) pour bâtir le cadre de la future coentreprise, qui portera le nom de Communication Platform Planning et sera dirigée par Mitsunobu Komori, actuel directeur technique de DoCoMo.


Arrivée sur un marché déjà bien occupé mais soutien de Samsung
Avec l'essor des smartphones, des tablettes tactiles mais aussi des opportunités d'autres appareils mobiles ou nomades en train d'émerger, le secteur de la conception fabless de plates-formes matérielles mobiles s'avère particulièrement intéressant.

Mais les fondeurs fabless sont déjà nombreux sur ce marché, qu'ils conçoivent des plates-formes complètes ou ses éléments discrets ( processeur d'applications, modem, processeur graphique... ), qu'il s'agisse de Qualcomm, Texas Instruments, Nvidia, ST-Ericsson...Le soutien de Samsung, acteur majeur dans ce domaine, sera donc déterminant dans ce projet.

Cette initiative peut aussi être un moyen d'essayer de contourner les droits de licence élevés réclamés par certains fondeurs, des acteurs comme Samsung ayant développé leurs propres solutions ( notamment LTE ) justement pour éviter de payer de lourdes royalties en utilisant des plates-formes d'autres sociétés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]