Dossier interfaces tactiles et mobilité

Le par  |  0 commentaire(s)
Apple iPhone miniLes interfaces tactiles existent depuis un bon moment dans l'univers de la mobilité et particulièrement celui des PDA / PDAPhones. Longtemps, le coût des écrans résistifs à point de contact unique a justifié leur utilisation privilégiée car répondant à des impératifs économiques et ergonomiques.

La précision d'un écran résistif ( bien que déclinante au cours du temps et nécessitant des recalibrages ), est suffisante pour des usages de saisie par stylet ou au doigt et les systèmes à point de contact unique étaient largement suffisants pour des opérations de complexité simple à moyenne.

En revanche, les affichages résistifs laissent moins bien passer la lumière, rendant les écrans moins lumineux et moins précis.

De leur côté, les affichages capacitifs réagissent à la pulpe du doigt ( par transfert de charges électriques d'une plaque vers le doigt ) et non à un objet dur comme un stylet et offrent une qualité d'affichage supérieure. Ils sont moins soumis à des perturbations extérieures ( appui inopiné par un objet dans une poche ou un sac ) mais sont plus coûteux à fabriquer.

Apple iPhone 3G 03D'autre part, la technologie multitouch offre la capacité de gérer plusieurs points de contacts simultanés, permettant d'inventer une véritable gestuelle pour piloter des interfaces. Ce concept a été mis en scène dans le film Minority Report, dans lequel le héros manipule des images par des gestes précis faits de mouvements de doigts et de poignets.

Au-delà de l'aspect séduisant, cette technique offre une réponse au problème du nombre de clics correspondant à l'activation d'une fonction rencontré avec les écrans tactiles à point de contact unique. D'un point de vue mobile, elle résoud la question de la complexité des interfaces par quelques gestes simples qu'il va falloir désormais peaufiner pour les rendre les plus intuitifs possibles, avec l'aide de capteurs de mouvements.

Car, toujours dans un contexte mobile, la technologie multitouch a également ses contraintes. Tout d'abord, il faut apprendre les gestes qui permettront d'activer les fonctions. Ecarter les doigts pour zoomer, les rapprocher pour faire l'inverse appartiennent à une " grammaire tactile " qu'il faudra savoir maîtriser. On peut faire déjà confiance aux jeunes générations pour en maîtriser toutes les subtilités.

D'autre part, l'usage du multitouch peut aller à rebours d'un usage mobile : pour manipuler une interface tactile multitouch mobile, il faut une main pour tenir l'appareil et une main pour faire les manipulations. Or, tous les efforts des interfaces mobiles ont consisté jusqu'à présent à tenter de gérer des interfaces complexes d'une seule main.
Dans le même style
  • Dossier Stantum : du vrai multitouch dans les mobiles
    Stantum, jeune société française initialement connue sous le nom JazzMutant, dispose d'une technologie d'écran tactile multitouch déjà bien rodée dans le milieu musical. Alors que les écrans tactiles sont devenus un enjeu majeur ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]