Dossier Qualcomm : les technologies mobiles de demain

Le par  |  0 commentaire(s)
Qualcomm logo pro

Le groupe américain Qualcomm a fait le point lors d'un événement londonien sur l'ensemble des technologies et services qu'il soutient et promeut à divers niveaux, du partenariat à la recherche de la standardisation internationale. Si les chipsets mobiles restent une importante activité de la société, avec notamment la mise en avant de la plate-forme SnapDragon pour smartphones et smartbooks, on notera également l'accent mis sur des technologies innovantes comme Mirasol et eZone, le soutien au projet européen eCall ou l'appui à des services comme Skifta.

Qualcomm logoAvec la fin d'année qui approche,et avant la période du salon MWC 2010 de Barcelone en février prochain, qui s'annonce très riche en annonces, le fondeur américain Qualcomm a fait un point d'étape de l'état d'avancement de ses technologies phares, aussi bien au niveau des chipsets que de technologies émergentes comme Mirasol ( écrans e-paper ) ou eZone ( recharge sans fil ).

Hormis la presse très spécialisée dans les composants électroniques, peu d'observateurs ont compris l'importance des annonces qui ont eu lieu lors du salon MWC 2009, notamment chez Qualcomm, qui officialisait le lancement de sa plate-forme mobile SnapDragon.

Qualcomm logo dossierPlus qu'un énième chipset pour smartphones, elle constitue un changement de philosophie dans la conception des smartphones et leur apporte une promesse de performances avec le souci de préserver l'autonomie.

SnapDragon constitue également la pierre angulaire de l'offensive de Qualcomm sur les  UMD ( Ultra Mobile Devices ) que le fabricant de chipsets a détaillée en lançant le concept de smartbook, ces terminaux mobiles ultracommunicants à la frontière entre smartphones et netbooks.

L'idée des smartbooks consiste à offrir enfin une véritable plate-forme pour des usages mobiles, qui permettrait d'utiliser les capacités de communication de son appareil sans se sentir bridé par l'autonomie. C'est le concept d'un système " Always on ".


2009 : la naissance ; 2010...l'expansion
C'est aussi une bataille d'architectures puisque SnapDragon fait appel aux technologies développées par le groupe ARM tandis qu' Intel prépare ses propres solutions x86 pour environnement mobile, dont la famille Atom n'est que la partie émergée.

La plupart des analystes estiment qu'une importante bataille industrielle se prépare, chaque camp possédant ses propres atouts, la connaissance des contraintes de la mobilité pour ARM, l'interaction avec les autres systèmes x86 pour Intel.

Toshiba TG01 14En février dernier, Qualcomm n'avait guère que le smartphone Toshiba TG01 et quelques prototypes comme plates-formes de démonstration mais assurait disposer du soutien d'une bonne quinzaine de fabricants pour des smartphones et d'autres produits.

Depuis, les terminaux sous SnapDragon, utilisant les OS Windows Mobile ou Android, se sont multipliés, mais toujours principalement dans le champ des smartphones. Pour des smartbooks, il faudra vraisemblablement attendre 2010, même si Paul Jacobs, président de Qualcomm, a dévoilé un modèle Lenovo il y a peu.

Si SnapDragon se destine au haut de gamme, les smartphones de milieu de gamme ne sont pas oubliés pour autant et Qualcomm a annoncé la famille MSM7x30, qui utilise le processeur Scorpion de SnapDragon et fournira les performances du haut de gamme actuel sur des terminaux plus abordables en 2010.


Smartbook, le credo de Qualcomm
Sur le showroom londonien, Qualcomm avait plusieurs concepts et prototypes de ce qui devrait percer d'ici quelques mois. A noter que dans les évolutions de SnapDragon, on devrait trouver l'arrivée de processeurs dual core qui offriront une bien meilleure gestion des processus, permettant d'augmenter sensiblement l'autonomie des appareils sans limiter leurs performances.

L'un des points forts de Qualcomm est de proposer une solide couche logicielle pour accompagner ses chipsets, facilitant leur intégration dans les projets des fabricants et leur permettant de gérer de nombreuses fonctionnalités, quelle que soit l' OS mobile qui sera ajouté par la suite.

Qualcomm SnapDragon inside

On notera également des évolutions de conception dans la structure même des chipsets, qui consistent par exemple en un découplage des accélérateurs graphiques 2D et 3D, permettant de n'utiliser le composant 3D, performant mais gourmand, que pour les applications qui en ont besoin tandis que tous les affichages annexes peuvent être pris en charge par le composant 2D, plus économe. L'arrivée du dual core devrait en outre fortement contribuer à cette recherche d'économies d'énergie.

Qualcomm SnapDragon Quanta 01 Qualcomm SnapDragon Quanta 02
Concept de smartbook par Quanta ; Android et SnapDragon à bord

Parmi les produits en présentation, on notera le design d'une sorte de netbook ultra fin, comme Qualcomm en avait sur son stand au MWC 2009, représentatif de ces nouveaux produits mobiles capables de rester connectés en permanence tout en offrant un à deux jours de fonctionnement.

Qualcomm SnapDragon proto 01C'est vraisemblablement une tendance lourde qui s'annonce avec ce type de produit vraiment mobile et peu encombrant. Et les possibilités de design sont infinies, comme en témoigne un autre projet, qui tourne cette fois autour d'une tablette sur laquelle on peut greffer un clavier détachable.

Selon l'usage recherché, on pourra utiliser le mode tablette ou faire de la saisie comme sur un netbook, le clavier possédant son propre logement sur l'appareil pour son transport. On retrouve là une idée développée commercialement chez HTC avec son modèle HTC Athena.

 

Qualcomm SnapDragon Mangrove 01 Qualcomm SnapDragon Mangrove 02
Smartbook Mangrove sous SnapDragon et Windows Mobile 6.5

Rien n'empêche non plus la création de produits à mi-chemin entre le smartphone et le MID, comme cette tablette Mangrove à écran 7" et embarquant Windows Mobile 6.5. Ce terminal est plus qu'un concept puisqu'il est déjà possible de le trouver en Asie.

Ces produits de démonstration ne sont que quelques exemples de ce que vont permettre les nouvelles plates-formes matérielles mobiles, permettant de déployer des services toujours complexes, comme par exemple la réalité augmentée avec intégration des réseaux sociaux ou les jeux mobiles haute définition, tout en conservant la dimension de la connectivité mobile disponible partout et à tout moment.

 

Note : ne pas confondre le terme générique smartbook avec smartbook AG qui est une marque déposée.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]