Dossier Sony Ericsson : en quête du second souffle

Le par  |  0 commentaire(s)
Sony Ericsson logo pro

Les deux dernières années ont été éprouvantes pour Sony Ericsson. Baisse des ventes, réorientations stratégiques, il a fallu retrouvé des axes forts. 2010 devrait être l'année du renouveau, et en tous les cas du retour à l'équilibre financier. En attendant, le fabricant ne chôme pas depuis le début de l'année et a présenté des terminaux à la fois sur Symbian, Windows Mobile et Android, s'ouvrant même un nouveau segment mini-smartphone avec les Sony Ericsson X10 mini et X10 mini Pro.

make believe Sony Ericsson logoDès 2008, Sony Ericsson, alors à la lutte avec LG Electronics dans la course au troisième rang mondial des vendeurs de téléphones portables, a commencé à faire les frais d'un positionnement trop étroit sur le milieu de gamme.

C'était pourtant ce même positionnement, avec ses gammes Cyber-Shot et Walkman, qui avait assuré son succès les années précédentes, au point de pousser Nokia à proposer à son tour des mobiles dédiés à l'univers musical en laissant le label XpressMusic.

Le fabricant a également quelque peu pataugé lorsque les ventes de smartphones ont commencé à prendre leur essor. Très tourné vers Symbian ( et feu UIQ ), il s'est rapidement trouvé avec une offre faible par rapport à ses concurrents tandis que le milieu de gamme se dégonflait sous la pression des deux extrêmes : smartphones et entrée de gamme.

Conscient de ses faiblesses et ne parvenant plus à faire la différence avec un milieu de gamme qui finissait par empiler les modèles sans en faire ressortir les spécificités, le groupe s'est ouvert un nouveau créneau en lançant la gamme Xperia, faite de terminaux avec un positionnement plus adapté au marché et capable de véhiculer une véritable identité.


Xperia, le renouveau
MWC 2008 Sony Ericsson Xperia 05Parallèlement, et pour combler son retard sur les smartphones, la société s'est tournée vers Microsoft et son système Windows Mobile puis, plus récemment, vers Android. L'annonce du premier modèle de cette nouvelle série, le Sony Ericsson Xperia X1 sous Windows Mobile, a montré une volonté d'innovation, avec un terminal abouti et une interface tactile spécifique, mais cela n'a pas empêché le sérieux recul des ventes débuté en 2008 et accentué en 2009.

Le Sony Ericsson Xperia X1 a mis beaucoup de temps avant d'arriver sur le marché et le concept d'interface avec des tuiles dynamiques n'a pas vraiment pris. Cependant, il a donné à Sony Ericsson l'image d'une société capable de sortir des terminaux haut de gamme, image renforcée avec le Satio, l'un des premiers smartphones lancés en Europe à disposer d'un capteur 12 megapixels.


2010 : en attendant le retour à la rentabilité
Ce dernier appartient à un groupe de terminaux distincts de la série Xperia et plus orientés vers le divertissement et l'interactivité avec les équipements domestiques. Mais la crise économique mondiale est passée par là et les ventes ont continué de régresser tandis que le groupe a mis en place un plan de restructuration.

Sur le quatrième trimestre 2009, la société a écoulé 14,6 millions de terminaux, bien loin de ses niveaux d'il y a deux ans mais elle est maintenant mieux orientée sur un segment smartphones plus rentable. Dans son plan de restructuration, l'objectif est de revenir à l'équilibre financier d'ici le second semestre 2010.

C'est là qu'interviennent les nouveaux terminaux annoncés au salon MWC 2010.

MWC Sony Ericsson X10 Mini 01 MWC Sony Ericsson X10 Mini Pro 01

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]