Dossier Stantum : du vrai multitouch dans les mobiles

Le par  |  1 commentaire(s)
mini dossier Stantum

Stantum, jeune société française initialement connue sous le nom JazzMutant, dispose d'une technologie d'écran tactile multitouch déjà bien rodée dans le milieu musical. Alors que les écrans tactiles sont devenus un enjeu majeur pour la téléphonie mobile, elle se prépare justement à y être présente avec de solides arguments.

Stantum logoLe nom de Stantum ne parle peut-être pas encore beaucoup mais celui de JazzMutant est déjà plus évocateur puisque ses tables programmables multitouch font ou ont fait partie de l'arsenal scénique de plusieurs artistes internationaux comme Björk, Daft Punk ou Justice.

A l'origine de ces produits, il y a une technologie d'écran tactile multitouch, déployée bien avant qu'elle n'arrive sur le devant de la scène avec l'iPhone d' Apple.  Ses fondateurs, Guillaume Largillier et Pascal Joguet, ont en effet créé leur société en 2002 et breveté leurs idées avant de lancer en 2005 leur premier produit multitouch, la table Lemur, petite révolution dans le monde musical par les nouvelles possibilités qu'elle offre.


2007, changement de cap
JazzMutant Lemur MultitouchEn 2007, l'exposition provoquée par l' iPhone d' Apple et la mise en avant de la technologie mutitouch dans les appareils mobiles révèlent de nouvelles opportunités.

Et si les fournisseurs de solutions d'écrans tactiles monopoint sont légions, pour ce qui est du multitouch, le créneau est très peu occupé.

JazzMutant se réorganise en une branche OEM pour répondre à la demande grâce à des brevets antérieurs à ceux d' Apple. La société change de nom et devient Stantum, tout en conservant le nom JazzMutant pour sa gamme de produits dédiés à la musique.

Peu de concurrents sur le multitouch
Dans cette nouvelle branche, elle propose sa technologie multitouch aux fabricants et assembleurs afin de l'intégrer dans leurs produits ou ceux de leurs clients. C'est donc essentiellement une activité de partenariat avec les fabricants, peu visible pour l'utilisateur final mais qui promet pourtant du vrai multitouch et des usages mobiles renouvelés.

Et comme Apple souhaite conserver le contrôle sur sa propre technologie et l'exploiter uniquement dans ses produits, cela laisse d'autant plus le champ libre à Stantum pour se poser en fournisseur de technologie d'écran tactile.

Pour alimenter sa croissance, la société a d'ailleurs levé 13 millions d'euros au début du mois de mars qui, selon les propos d'Etienne Paillard, son CEO, " serviront à développer les ventes internationales et l'organisation marketing aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, à renforcer la R&D sur les technologies tactiles de nouvelle génération ainsi que les nouveaux produits, mais également à augmenter les capacités de production en mettant en place une structure de fabrication plus performante en association avec des partenaires. "

Dans le même style
  • Dossier : présentation de Mac OS X Snow Leopard (2/2)
    Nous poursuivons ce tour d'horizon de MAC OS X Snow Leopard en abordant cette fois les parties en rapport avec, la configuration réseau et les fonctionnalités de sécurité (coupe-feu, contrôle parental, antivirus, partage réseau...) ...
  • Dossier : présentation de Mac OS X Snow Leopard (1/2)
    Voici un dossier dont l'objectif est sans prétention de faire découvrir aux utilisateurs de Windows, le système d'exploitation MAC OS X. Dans cette première partie, nous effectuons un tour d'horizon du Bureau, du Finder équivalent au ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #438851
Pourquoi dites-vous que l'écran de l'iPhone n'est pas multi-touch mais seulement dual-touch ???!

Il faudrait arrêter avec les légendes urbaines hein...

De simples applis gratuites comme les pianos permettent de voir facilement et en un instant que l'écran de l'iPhone gère un nombre de points illimités (ou sinon je suis un magicien, vu que j'arrive à faire des accords à 4 notes...).

iBurn, une jolie application de simulation de flammes utilise également le multi-points pour permettre de dessiner avec plusieurs doigt en même temps. 5 doigts permettant d'effacer le dessin.

Bref, ce n'est pas parce qu'Apple n'a pas encore inclus de gestures à plus de 2 doigts pour contrôler l'OS que ça implique que l'iPhone ne gère pas plus de 2 doigts.

Et ce n'est surement pas le capacitif qui pourrait l'empêcher d'une quelconque manière...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]