MWC10 : Texas Instruments et OMAP4, un an après

Le par  |  0 commentaire(s)
TI OMAP4 logo pro

Texas Instruments a dévoilé lors du salon MWC 2010 les dernières avancées technologiques concernant sa nouvelle plate-forme de processeurs d'application, OMAP4, annoncée un an auparavant. Si les terminaux utilisant cette nouvelle génération ne devraient pas apparaître avant 2011, les divers exemples d'usages présentés sur le stand donnent une idée de ce qu'elle sera capable d'apporter, transformant un peu plus les smartphones en ordinateurs de poche. Autour de l'architecture ARM Cortex-A9, ce n'est pas seulement une question de puissance brute qui est en jeu mais aussi tout un environnement applicatif préparant des usages dont on a encore à peine conscience aujourd'hui.

Texas Instruments logoLors du salon Mobile World Congress 2009, il y avait parmi les fondeurs deux grosses annonces à ne pas manquer car elles donnaient une bonne idée de l'évolution des performances des smartphones qui allaient progressivement se révéler au cours de l'année : d'une part le lancement de la plate-forme matérielle SnapDragon de Qualcomm, que nous avons largement évoqué, et d'autre part celui de la plate-forme OMAP4 de Texas Instruments ( TI ).

Bien que le fondeur américain se soit désormais largement tourné vers les composants analogiques, qui offrent d'intéressantes perspectives de croissance tout en étant moins soumis à l'intense concurrence du monde mobile, le développement de processeurs d'applications fait toujours partie des projets soutenus.

Il y a bien sûr l'espoir de voir la plate-forme faire son entrée dans les smartphones, comme c'est déjà le cas d' OMAP3 dans des produits comme le Palm Pré / Pré Plus ou le Motorola Droid, mais il y a aussi tout le champ des possibilités offertes par une intégration dans des produits mobiles différents, comme des netbooks ou des tablettes, dans lesquelles un processeur d'applications, grâce à sa puissance, peut traiter facilement la partie multimédia.


En attendant des jours meilleurs...et de nouvelles opportunités
Le cycle actuel est cependant largement profitable au concurrent Qualcomm, dont les processeurs MSM et la plate-forme SnapDragon sont omniprésents dans les smarpthones. On se souviendra qu'il y a 5 ans, ce sont les processeurs de TI qui équipaient les PDAPhones et les premiers smartphones.

MWC10 TI standLes choix de plates-formes se jouent sur plusieurs années et il n'est pas dit que TI ( ou un autre fondeur ) ne profitent pas d'un retour de balancier en leur faveur d'ici quelques années. TI poursuit donc le développement de sa plate-forme matérielle mobile OMAP et la quatrième génération a annoncé de solides atouts sur le papier.

Sur de telles plates-formes, le délai entre l'annonce et les produits commercialisés peut être de plusieurs années, OMAP4 reposant notamment sur un coeur ARM Cortex-A9 et préparant le terrain des processeurs mobiles multicoeurs.

Pour le salon MWC 2010, TI a montré l'état d'avancement de sa famille de processeurs OMAP4, principalement du côté de la gestion du divertissement numérique, avec du décodage vidéo HD 720p et la gestion simultanée de plusieurs affichages.

Le fondeur a également présenté sa dernière génération de composants DLP Pico pour les picoprojecteurs embarqués dans les téléphones portables ou sous forme de projecteurs autonomes. Mais il faisait également des démonstrations de sa plate-forme OMAP36x adaptée aux lecteurs d'ebooks et de recharge sans fil.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]