Dragon Age Origins : moins d’action, plus de gestion

Le par  |  0 commentaire(s)
Dragon Age Origins - Image 33

Bien différent du très en vue Mass Effect, le nouveau RPG de Bioware jouera la carte du conservationnisme en se voulant plus proche de Baldur’s Gate qu’autre chose.

Les sympathiques nouveautés présentes dans Mass Effect comme le menu radial de dialogue n’ont pas été reprises entièrement par les développeurs au même titre que son côté instinctif. Dragon Age : Origins est effectivement placé sous le signe du contrôle et non de l’action. Il offre aux joueurs la possibilité de maîtriser les conflits sous de nombreux paramètres.

Mais au final, joueurs consciencieux et bourrins pourront très bien profiter de ce contexte fantastique médiéval sans avoir à se prendre la tête. Le tout sera composé de combats à l’arme blanche, de magie et boss aux dimensions extra-larges. Malgré l’absence du Unreal Engine 3, Bioware parvient tout de même à obtenir de satisfaisants résultats visuels.

Dragon Age Origins - Image 33 Dragon Age Origins - Image 35

Du Bioware tout craché
Comme tout bon RPG qui se doit, Dragon Age : Origins (consultez notre preview) mettra à mal la morale du joueur le poussant à effectuer des choix difficiles. Nous aurons aussi la possibilité de nouer des liens étroits avec nos alliés ne serait-ce que via nos choix, via notre comportement. Pour entretenir cette flamme (et par extension cette femme), il faudra toutefois se montrer plus audacieux. Macho, moi ? Assurément… pas.

Date de sortie prévue pour le 20 octobre 2009 sur PC, PS3 et Xbox 360.

Dragon Age Origins - Image 34 Dragon Age Origins - Image 36

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]