Test Driver San Francisco

Le par  |  1 commentaire(s)

Qu'on se le dise, Driver San Francisco tient réellement à faire oublier Parallel Lines. Exit donc les phases de jeu où vous verrez votre pilote à pied. Ici, la course de voiture a été privilégiée et jamais vous ne mettrez un pied à terre. Sauf peut-être dans votre garage le temps d'acheter un nouveau véhicule ou encore le temps d'une cinématique pour sortir une jeune femme d'un coffre de voiture. Dans ce Driver, vous redevenez pilote à 100%, les amateurs seront ravis.

Driver San Francisco (7) Driver San Francisco (6)

Qui dit pilote, dit voiture. Le titre vous donne la possibilité de prendre en main n'importe quel véhicule : berline, coupé, camion, bus, familiale, citadine... Tout ce qui roule se conduit, sauf les motos, absentes de ce volet. Autre intérêt du jeu, celui de vous proposer un garage très varié de toutes ces voitures : des années 70 à une ère plus contemporaine, vous pourrez prendre en main des voitures anciennes (de près de quarante ans) ou modernes. Et à chacune de vous offrir des tenues de route différentes et des sensations variées.

Driver San Francisco (5) Driver San Francisco (4)

C'est donc encore et toujours à bord d'un véhicule que vous vivrez votre aventure. Celle-ci se composera du scénario principal (retrouver Jericho) et des missions secondaires, qui, une fois réalisées, vous permettront d'accéder aux missions principales du jeu. Le point commun de tous ces objectifs est de vous solliciter sur la vitesse : course-poursuite avec la police, courses de rues, filature, cascades,... Vous aurez régulièrement à démontrer vos talents de pilote, dans des temps impartis ou non. Le nombre de missions se révèle important mais on regrettera parfois d'avoir toujours les mêmes objectifs à réaliser, même si ces missions gagnent en difficulté plus vous avancez dans la partie. Certaines néanmoins ne manqueront pas de vous apporter un peu de fraîcheur, comme ce moniteur qu'il faut effrayer. La partie solo ne manque pas de contenu et vous passerez du temps dans les rues de la ville américaine pour réaliser tous vos objectifs.

Driver San Francisco (3) Driver San Francisco (2)

Du côté de la conduite, si les voitures tiennent plus ou moins la route selon les modèles, toutes vous permettront de réaliser des drifts. Notez que certaines voitures sont plus aptes dans ce domaine que d'autres. Quand le moment se fera sentir, choisissez de prendre en main un véhicule qui s'illustre dans le domaine, ses caractéristiques s'affichant à l'écran pour plus de clarté. Comme le dit si bien Tanner en cours de partie, pas besoin de nitro dans Driver San Francisco : les voitures disposent toutes d'un boost de vitesse. Autre particularité, vous pourrez faire le bélier sur n'importe quelle voiture, une technique très utile quand il s'agit d'arrêter des individus en fuite.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1011512
Le grand DRIVER !!!!!! J'ai retrouvé le fun du premier driver sur psone,quel pied les même dérapages,la même jouabilitée ,les décors magnifiques,immenses,grouillants de vies de voitures de camions etc...C'est trés varié pas de lassitude,et en plus pas de DLC génial.Si on aime ce genre de jeux aller y les yeux fermer.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]