Les DRM tueront-ils les contenus numériques '

Le par  |  33 commentaire(s)
drm-croissance.png (Small)

Les mesures de protection ( DRM ) et les accès sous conditions ( CA ) aux oeuvres protégées par les droits d'auteur seront le point névralgique vers lequel convergeront le contenu numérique, les plates-formes internet et les fournisseurs de ces mêmes contenus.

Les mesures de protection ( DRM ) et les accès sous conditions ( CA ) aux oeuvres protégées par les droits d'auteur seront le point névralgique vers lequel convergeront le contenu numérique, les plates-formes internet et les fournisseurs de ces mêmes contenus. Ils joueront un rôle déterminant dans le développement et la croissance des contenus numériques à la fois pour les loisirs familiaux à domicile et pour les plates-formes multimédia mobiles, ayant un impact sur des domaines aussi variés que la vidéo en ligne, la musique numérisée, la TV Mobile, les DVD Haute Définition, l' IPTV ( Internet Protocol TeleVision ) et les réseaux privés.

Si l'on considère tout ceci, les DRM et les CA détermineront toute l'industrie numérique, à hauteur de l'intérêt qu'elle suscite. Au delà de cela, elles engendreront donc une complète gestion de nos loisirs en restreignant également nos libertés d'agir avec tous les supports, formats et types de contenu de loisirs. De quoi nous sentir tous concernés par leurs évolutions.


Les DRM, gênants à plus d'un titre

iSuppli développe donc son étude en fonction des premiers DRM déjà sur le marché et des inquiétudes déjà ambiantes face à cette pratique. De nombreuses voix s'élèvent pour souligner le caractère intrusif desdits DRM ( ou MTP en français ) et la manière dont ils sont implémentés; selon Mark Kirstein, vice-président de la branche Contenu et Services Multimédia chez iSuppli, intégrer les DRM à ces contenus " gênera la croissance de ces marchés ".

" Lorsque les DRM et les CA arrivent, des conflits d'intérêts abondent, à la fois entre les industries et entre les compagnies elles-mêmes. " observe Kirstein, " Par ailleurs, chaque industrie a ses propres associations et groupes d'intérêts qui définissent des standards, ce qui a engendré une grande variété de standards et de propositions liées aux DRM incompatibles entre eux. La diversité des intérêts au sujet des DRM conduit à une impasse concurrentielle à propos de l'interopérabilité. " a t-il ajouté.


Plaidoyer pour l'interopérabilité des DRM
Cette impasse a des implications majeures pour les entreprises comme pour les consommateurs. Kirstein démontre ainsi l'utilité de l'interopérabilité :

" Le manque d'interopérabilité apparaît comme un problème majeur qui s'intensifiera avec la croissance et l'expansion des marchés aux contenus numériques. En effet, la vision de l'industrie de pouvoir tout jouer sur n'importe quel support est en danger à cause des problèmes d'interopérabilité des DRM. " renchérit-il.

Drm croissance png small
Cliquer pour agrandir

Le marché des DRM et des CA dans les applications réseaux et mobiles a été établi à 1,5 milliard de dollars en 2005 par iSuppli. Les technologies de conditions d'accès à ces contenus, développées via le câble et les réseaux satellites, représentent la majeure partie de ce marché.

D'ici 2010, la cabinet de recherche évalue à 4,7 milliards le marché de l'ensemble des segments liés aux DRM et aux CA. Comme nous vous l'annoncions dans une de nos précédentes actualités, l' IPTV connaîtra une forte croissance, la plus forte de tout le marché avec la branche des téléphones mobiles, selon iSuppli.


DRM : des conséquences déjà visibles

Le succès des DRM aura des implications très étendues y compris dans les revenus qu'ils sont censés générer :

" Le DRM sera plus qu'une barrière pour les medias numériques et les marchés d'équipements qui en découlent. (...) Le DRM représente aussi une des technologies les plus stratégiques et des plus compétitives, influençant la concurrence et qui seront les gagnants et perdants. Le rôle du DRM est d'arbitrer des modèles économiques et la vague de profits le positionnera comme un élément-clé qui déterminera l'activité économique des fournisseurs de services et ceux qui proposent les contenus. "

Un exemple des implications stratégiques du DRM peut être observé dans la plate-forme musicale iTunes d' Apple avec le DRM dénommé Fairplay, qui enferme le consommateur dans le système iPod/iTunes. Reste que l'industrie musicale a récolté ce qu'elle méritait; en imposant des systèmes protégés au début des plates-formes musicales, elles doivent désormais se plier aux volontés d'Apple et à sa politique tarifaire.

" C'est du tout bon pour Apple désormais, car il conserve ses consommateurs dans son escouade, et cela donne à la compagnie un atout par rapport à ses concurrents. Cependant, utiliser un DRM propriétaire augmente le risque de voir l'expérience utilisateur décliner dans le futur et d'étouffer le marché. "

Puisse cette étude faire réagir l'ensemble des industries culturelles.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #114554
cette etudes est exact mais ne changera rien...

c'est celui qui aura la plusgrosse et qui bande le premier qui en**le l'autre ....
Le #114558
@ clintonfuker
Pas d'accord, tu peux bien l'avoir aussi grosse que tu veux, si c'est pas toi qui bande le premier tu peux pas en**ler l'autre. Parce que si tu bandes pas, ton kiki y se tord et y peut pas rentrer.
Le #114559
Je pensais qu'on parlait de DRM ici. J'ai dû me tromper de news...


Le #114560
@ Dimitri : bof, tu sais DRM et sodomie ... finalement tu l'as dans le c*l !
Le #114561
Mais euh... ça part en cou*** les commentaires là

Sinon, les DRM, hé ben... quand les consommateurs sauront enfin que leurs fichiers audio ne sont pas achetés mais loués, qu'ils ne bénéficient que d'un droit d'écoute qui peut être retiré pour diverses raisons... y a plus qu'à attendre
Le #114562
Je dirais simplement que les DRM tueront les contenus légaux et inciteront au piratage
Le #114563
BharatHope>

Je ne técharge pas les musiques sur Internet. Je préfère acheter les CD du commerce. Alors bon, s'ils veulent me retirer mes droits, il faudra venir les chercher ces CD.



( Edit version zen )
Le #114564
@ panurge : +1000

@BharatHope : j'aimerais être aussi optimiste.
Mais en ce qui concerne la musique, beaucoup ne s'en apercevront meme pas, vu que 9/10 des chansons achetées sur le net sont les "tubes" (pour la plupart bien creux... ) du moment, que plus personne n'écoute au bout de 3 mois, donc difficile de s'apercevoir qu'on ne peut plus les écouter quand les droits sont retirés...

Une seule solution : le boycott !!!
http://www.odebi.org/boycothon/
Le #114565
Que celui qui ne veut pas entrer dans le jeu des majors se contante d'écouter simplement la radio... et les CD avec les DRM ils pourront se les foutres là où je pense ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]