Droit à l'oubli : Bing prépare son formulaire

Le par  |  2 commentaire(s)
gomme

Google n'est pas le seul moteur de recherche concerné en Europe. Pour répondre aux demandes de déréférencement d'internautes, Bing de Microsoft planche sur sa solution.

La part de marché du moteur de recherche Google est de plus de 90 % en Europe. Toutefois, il ne faudrait pas croire que la décision surprise de la Cour de justice de l'Union européenne ne s'applique qu'à Google. Elle s'applique à tous les fournisseurs de service de recherche.

BingGoogle a déjà mis en place un formulaire en ligne afin de recueillir les demandes de déréférencement d'internautes européens qui estiment que des résultats de recherche portent atteinte à leur vie privée.

Ce formulaire rencontre un certain succès avec des pics qui ont pu atteindre une vingtaine de demandes par minute lors de ses débuts. Il n'y a pas encore d'équivalent pour Bing, le moteur de recherche de Microsoft qui vient de fêter ses cinq ans. Mais une solution est en cours d'élaboration.

" Nous travaillons actuellement sur une procédure spécifique pour les résidents de l'Union européenne qui demandent à bloquer des résultats de recherche sur Bing concernant des requêtes sur leurs noms ", écrit Bing.

Il n'y a donc pas pour le moment de formulaire à la Google. " Compte tenu des nombreuses questions qui ont été soulevées suite à la récente décision de la Cour de justice de l'Union européenne et sa mise en œuvre, l'élaboration d'un système approprié nous prend un certain temps. "

Le traitement des requêtes est en effet un petit casse-tête pour les moteurs de recherche. Les lignes directrices suite à la décision de la justice européenne sont assez floues. Il faut s'assurer que des résultats de recherche dont la suppression est demandée ne sont plus adéquats, plus pertinents ou excessifs, et ne représentent pas un intérêt public.

Si Google a mis à disposition un formulaire, on ne sait pas encore réellement dans quel délai les requêtes seront traitées. Le cas échéant, les résultats supprimés devraient être signalés comme le fait Google pour les violations de copyright. Bing n'est pas coutumier de cette pratique de signalement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1763762
D'une manière ou d'une autre, on ne sera jamais complétement oublié ....
Tout peut ressortir même par surprise ....
Le #1770552
Ça servira à rien.

Faut que les sites fassent la même chose.

De plus, les engins de recherche devraient rendre obsolète
et faire disparaitre des données au bout d'un certain temps.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]