Le Droit à l'oubli remis en question par les géants du Net

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Le Figaro
google

La Commission européenne souhaiterait intégrer le droit à l'oubli dans la protection des données personnelles. Un projet de réforme qui n'est pas du goût des géants du Net.

En quoi consiste le droit à l'oubli ? Par ce nouveau pouvoir que la Commission européenne souhaiterait donner aux Internautes, il serait possible d'accéder à vos données en ligne et de demander la suppression de différents contenus. Très simplement, vous pourriez demander l'effacement, par exemple, de vos délires de jeunesse sur Facebook pouvant vous porter préjudice.

Les géants du Net, comme Facebook justement, ou Google et Twitter, ne s'enthousiasment pas devant cette réforme. Bien au contraire, il s'agit, pour les avocats de ces derniers, de " porter atteinte à la liberté d'expression ". Un problème de liberté fondamentale donc, mais aussi un problème d'ordre plus technique. Il serait, d'après ces mêmes avocats, impossible de pouvoir supprimer totalement le contenu d'un utilisateur, ce dernier étant dupliqué, à l'insu même du prestataire.

" Même si le moteur de recherche retire le contenu de son référencement, les informations resteront toujours accessibles dans la mesure où elles sont toujours publiées ", notent les avocats. " Du fait de la spécificité de l'Internet, l'information peut rester librement accessible sans limitation de durée. "

googleLa mémoire est entretenue sur Internet, notamment par le biais de sauvegardes et des conditions d'utilisation que l'Internaute accepte en participant à certains réseaux sociaux. Le droit à l'oubli est donc difficilement applicable et la Commission européenne aura certainement du mal à faire passer une telle réforme. D'autant que l'Europe fait figure d'exception à ce sujet.

Le contrôle des données personnelles est un sujet épineux et le meilleur moyen de se protéger et de ne pas se trouver en défaut reste la prise de conscience de chacun quant à l'utilisation des outils Internet. Sur la Toile comme ailleurs, il vaut mieux ne pas trop en dire sur sa vie personnelle.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #944371
Il n'y a pas d'atteinte a la liberté d'expression si le poste que nous avons mis n'est plus d'actu et que nous voulons le supprimer. c'est surtout une atteinte à LEUR portefeuille oui.
Le #944431
Je suis assez d'accord avec eux. La réplication massive d'informations est la caractéristique d'Internet.

Dans tous les cas, une nouvelle technologie c'est des avantages et des défauts. Je comprend bien que certains images sont hors de controle, mais changer fondamentalement un principe fondateur d'internet est ravageur pour cet outil.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7462 points
Le #944531
"Il serait, d'après ces mêmes avocats, impossible de pouvoir supprimer totalement le contenu d'un utilisateur, ce dernier étant dupliqué, à l'insu même du prestataire."
=>Ils se foutent carrément du monde, là. On leur demande pas de faire le ménage sur toute la toile, on leur demande juste, à leur niveau individuel, de bien vouloir retirer le contenu hébergé par eux-mêmes... Après s'il faut répéter l'opération aux autres prestataires, ainsi soit-il... Mais faudrait pas non plus nous faire croire qu'il y a des centaines de miroirs indépendant pour des photos de 3 jeunes bourrés qui fument et qui intéressent personne!
Le #944551
je comprend bien "le hors de contrôle" ils peuvent pas suivre tout les réplications sur d'autre serveur qui ne leur appartienne pas ou des trace de page web de forum et autre....


mais je vois pas pourquoi si je leur demande la suppression total de mon compte il est juste "désactivé" c'est pas compliquer une requête Delete
Le #944591
comme dit plus haut, "on leur demande juste, à leur niveau individuel, de bien vouloir retirer le contenu hébergé par eux-mêmes..." après à nous de réitérer la demande d'effacement ailleurs si besoin.

N'exagérons rien, c'est très facile, les mirroirs ne sont pas leurs problèmes.

Ils oublient tous la facilité qu'il ont à effacer toute trace d'un site "illégal" qui pour certains, possèdent pourtant des dizaines de miroirs dans des pays différents...
Ils n'ont juste pas envie c'est tout.

Moi je trouve ça inadmissible de ne pas pouvoir faire retirer un contenu personnel non souhaité. il devrait y avoir un bouton "donnée personnelle indésirable" sur chaque page d’accueil, envoyant sur un formulaire demandant l'URL et la justification d'identité (et pas le pourquoi, ça ne les regarde pas)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]