Drone de livraison : la FAA autorise finalement une livraison de médicaments

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Re/code
flirtey drone faa livraison

Les drones de livraison sont encore loin d'être une réalité mais dans certains cas, le régulateur fait des exceptions. La première livraison de médicaments sur le sol américain autorisée par la FAA s'est déroulée avec succès en Virginie.

Flirtey droneMême si Amazon et beaucoup d'autres acteurs rêvent de drones capables de livrer des articles commandés sur Internet en quelques dizaines de minutes, le régulateur, en l'occurrence la FAA (Federal Aviation Administration) aux Etats-Unis, n'est pas près de laisser s'envoler les drones au-dessus de nos têtes.

Les dernières propositions de régulation sont même plutôt strictes avec notamment une navigation à vue, un plafond de vol bas et des limitations de charge. Malgré un assouplissement des règles annoncé au mois de mai, les services commerciaux de drones de livraison mettront du temps à émerger.

Et pourtant, malgré ce contexte complexe, la FAA a autorisé la société australienne Flirtey à réaliser une livraison de médicaments par drone en Virginie. L'événement, médiatisé et épaulé par la NASA, voulait aussi montrer la possibilité d'utiliser les drones comme transporteurs sans gêner la circulation des avions.

  

L'aéroport depuis lequel a décollé le drone de Flirtey est d'ailleurs resté ouvert aux atterrissages d'avion. De quoi faire contraste avec les problématiques des drones venant gêner les manoeuvres des soldats du feu lors des grands incendies californiens.

La mission consistait en six voyages (il n'en aura finalement fallu que trois) pour transporter des médicaments vers un centre médical temporaire monté par Remote Area Medical avec un personnel venant prodiguer des soins dans des zones rurales. Le centre n'ayant pas tous les médicaments à disposition, le drone a pu fournir les produits nécessaires en 30 minutes, le temps de parcourir la courte distance entre l'aéroport et le site.

L'événement a voulu démontrer l'utilité des drones dans certains contextes (ici la livraison d'urgence et rapide) et la capacité à opérer en présence d'autres avions sur l'aéroport. Pas encore de quoi abattre toutes les réticences de la FAA vis à vis des drones de livraison commerciaux mais tout de même une démonstration de l'utilité potentielle des drones sans déclencher la pagaille dans le ciel.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1850923
Bon alors !
Tout s'est bien passé ?!

Un cas isolé ça va, quand ce sera généralisé, on verra ce que ça donnera
Le #1850925
l'autoroute des Drones , c'est pas pour demain

L'utilisation pour les medicament est quand même bienvenu pour des personnes isolées.


Le #1851022
TiuTiu a écrit :

l'autoroute des Drones , c'est pas pour demain

L'utilisation pour les medicament est quand même bienvenu pour des personnes isolées.


Effectivement, il y a peut-être une juste mesure à trouver, en réservant l'utilisation des drones de livraison pour les vraies commandes urgentes. C'est à dire, pas pour recevoir le bouquin commandé à Amazon le lendemain avant 13h mais pour recevoir par exemple des médicaments importants rapidement sans se taper 20 bornes pour aller à la pharmacie en étant +/- pas du tout en état de conduire...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]