Des drones ont survolé le site des sous-marins nucléaires de l'Ile Longue en rade de Brest

Le par  |  10 commentaire(s)
Drone crash

Après les centrales nucléaires, c'est le site militaire de l'Ile longue, en rade de Brest, qui abrite la base des sous-marins nucléaires français, qui a été survolée par des drones.

Alors que le mystère des drones ayant survolé de nombreuses centrales nucléaires françaises fin 2014 n'est toujours pas résolu, c'est un site militaire sensible qui a fait l'objet de survols de drones. La préfecture maritime de l'Atlantique indique dans un communiqué que "des drones ont été détectés à proximité du site de l'Ile Longue", sans toutefois présenter de "menace caractérisée sur la sûreté des installations".

Drone crash L'île Longue est une installation militaire en rade de Brest qui fait office de base pour les sous-marins nucléaires SNLE (sous-marins nucléaires lanceurs d'engins) de la force française. La zone est interdite de survol.

Les équipes de surveillance ont détecté la présence de drones dans le périmètre interdit de survol et ont appliqué les procédures prévues, indique encore la préfecture maritime. Les survols ont eu lieu dans la nuit du 26 au 27 janvier et dans la journée du 27 janvier.

L'un des survols a notamment été repéré par un fusilier-marin au moment où l'un des SNLE devait faire mouvement, déclenchant un important dispositif comportant plusieurs hélicoptères et le déploiement de fusiliers marins et de gendarmes maritimes, avec un quadrillage des abords et un contrôle des véhicules pour retrouver le ou les pilotes, rapporte le journal Le Télégramme.

Il n'a cependant pas permis de retrouver le drone ou son pilote mais les soupçons portent sur un drone fonctionnant selon un plan de vol programmé d'après des coordonnées GPS, ce qui pourrait signifier que le pilote était peut-être à plusieurs kilomètres de distance de la zone.

Le côté plus "inquiétant" est que cela suggère une certaine préparation et un minimum de moyens, même si aucune piste n'est écartée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1831199
Mais c'est si dur que ça d'abattre un drone ?
Le #1831200
Des rumeurs font état de drones qui survoleraient les installations militaires à très haute altitude et qui seraient contrôlés par des puissances pas forcément amicales. On les appellerait aussi satellites, mais l'information a été fermement démentie.
Le #1831202
Je comprends pas, c'est quoi le problème du drone ?
Qu'il filme un site sensible ?

C'est pas ce que font les satellites de Google déjà actuellement ?

Edit :
Arf, j'avais pas vu le message juste au dessus ^-^
Le #1831213
Le soucis n'est pas ce que l'on imagine possible ou pas ( 11 septembre 2001 aux usa 3000 mort avec des cutters en arme de départ ), le soucis est de déjouer l'étape préparatoire actuelle... preuve est faites de notre incapacité à le faire...

A mons avis, il y a un truc louche qui nous pend au nez... et si cela met en jeu la sureté nucléaire... bha l'épisode charlie hebdo sera une promenade champètre à coté....
Le #1831214
penseurodin a écrit :

Des rumeurs font état de drones qui survoleraient les installations militaires à très haute altitude et qui seraient contrôlés par des puissances pas forcément amicales. On les appellerait aussi satellites, mais l'information a été fermement démentie.


D'ailleurs les drones de reconnaissance ne présentent aucun avantage par rapport à un bon vieux satellite à 300 km, c'est pour ça que ces puissances n'en utilisent jamais...
Le #1831218
Personnellement si il n'y avait pas eu d'article sur tout les journaux je n'aurai jamais su qu'a cet endroit précis ce trouvais une "base pour les sous-marins nucléaires SNLE" ... peut être que le gars avec son drone non plus... et qu'il voulait juste filmer la mer...
Mais en tout cas c'est bien de leur part de nous informer des sites sensibles, çà permettra surement à certain de préparer un gros coup

edit:
Et puis sinon sur google map en peux clairement voir ce qu'il s'y trouve sur cette ile..., ai-je porté atteinte a la sureté national en visionnant ces images ?!
(J'entends les hélicoptères au loin)
Le #1831221
lebon92 a écrit :

Personnellement si il n'y avait pas eu d'article sur tout les journaux je n'aurai jamais su qu'a cet endroit précis ce trouvais une "base pour les sous-marins nucléaires SNLE" ... peut être que le gars avec son drone non plus... et qu'il voulait juste filmer la mer...
Mais en tout cas c'est bien de leur part de nous informer des sites sensibles, çà permettra surement à certain de préparer un gros coup

edit:
Et puis sinon sur google map en peux clairement voir ce qu'il s'y trouve sur cette ile..., ai-je porté atteinte a la sureté national en visionnant ces images ?!
(J'entends les hélicoptères au loin)


Ouais enfin bon, le site était déjà sur les cartes hein...
http://www.openstreetmap.org/search?query=l%27Ile%20Longue#map=13/48.3030/-4.5028
Anonyme
Le #1831227
C'est rempli de fusiliers marin, et pas un seul ne dessoude le drone ?

(et puis sous-marins nucléaires SNLE, c'est une tautologie)
Le #1831312
Mike-63 a écrit :

C'est rempli de fusiliers marin, et pas un seul ne dessoude le drone ?

(et puis sous-marins nucléaires SNLE, c'est une tautologie)


Normal un fusiller marin c'est fait pour tirer dans la mer, pour tirer en l'air, il faut un fusilier aérien, chacun son métier.
Le #1831450
penseurodin a écrit :

Mike-63 a écrit :

C'est rempli de fusiliers marin, et pas un seul ne dessoude le drone ?

(et puis sous-marins nucléaires SNLE, c'est une tautologie)


Normal un fusiller marin c'est fait pour tirer dans la mer, pour tirer en l'air, il faut un fusilier aérien, chacun son métier.



Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]