Du nouveau sur le dossier médical personnel

Le par  |  19 commentaire(s) Source : Actualités Wanadoo
Médecin

Durant votre existence, vous allez effectuer de nombreuses consultations, subir de nombreux contrôles dentaires, voir des opérations pour certains, ou encore consommer tout un tas de médicaments.

Durant votre existence, vous allez effectuer de nombreuses consultations, subir de nombreux contrôles dentaires, voir des opérations pour certains, ou encore consommer tout un tas de médicaments.

Comment se souvenir de toutes ces prescriptions et actes si un jour votre médecin, dans le cadre d’une opération à subir ou d’une prescription de médicaments, vous le demandait '

Le DMP, dont Akerone vous parlait il y a peu, semble être la solution.

                               Medecin


  • Des détails '

Le GIP (Groupement d’intérêt public) avait lancé, le 26 juillet dernier, un appel à candidatures pour héberger les données de santé du patient, dans le cadre du DMP (Dossier Médical Personnel).

En effet, la loi du 13 août 2004 réformant l’assurance maladie prévoyait qu’en 2007, ces informations soient regroupées dans un dossier, le DMP, qui sera hébergé de manière informatique et accessible pour n’importe quel médecin.
Au final, 13 dossiers de candidature avaient été déposés, sans que l’on en connaisse les identités.

  • Quoi de neuf '

Les hébergeurs choisis pour le test de ce projet, au nombre de 6, seront connus en octobre selon le GIP, qui s’occupe de ce dossier.
Viendra ensuite une période de 10 jours (17 au 27 octobre), durant laquelle sera vérifiée la conformité des dossiers vis-à-vis des normes internationales.
Finalement, et pendant 6 mois, soit jusqu'en mars 2006, des DMP concernant 30 000 patients d’une douzaine de sites pilotes seront expérimentés.

  • C’est pour quand le DMP '

On prévoit sa généralisation à la France pour 2007.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #61181
Mouais c'est le progrès, ça peut être bien, mais il peut y avoir un revers à la médaille comme souvent hélas! (je préfère être gentiment sceptique, prudent donc...) A suivre !
Le #61193
Oui, ce serait une belle avancée, mais les données médicales étant très confidentielles, j'aurais opté pour un réseau distinct d'Internet ou au moins un VPN, mais bon attendons de voir.

NB : "voir des opérations" -> voire
Le #61194
une avancée pour qui et pour quoi !!!
Le #61196
a enfin !
étant étudiant en medecine cherché le dossier de la patiente , appeler son medecin pour savoir , retrouverles examens qu'elle a fait.... et j'en passe ca c'est du tps de gagner
Le #61205
Je suis banquier ou assureur, je voudrais bien connaître le dossier médical de mon client... il n'aurait pas un moyen d'avoir accès... !
Le #61209
@Monopolux--> T'est banquier ou assureur ''' Tu sais, les hackeurs ca existe...
Le #61210
Sans compter les stratégies de pouvoir pouvant exploiter cette "centralisation"...
Le #61214
pour info

seule les personnes ayant renvoyé a la cpam le formulaire "choix du medecin traitant" serons informatisés , en effet , il a été omis "volontairement" de le signaler sur les formulaires.
faites comme moi , boycottez le renvoie de ce formulaire , cela ne vous coutera qu'un euro par consultation , c'est en effet le prix de la liberté...

Lalouette
Le #61216
On peut aller voir d'autres medecins même en ayant choisi un medecin traitant
Ou alors tu parlais de liberté vis à vis de ce dossier medical informatisé '
Le #61223
Je trouve pour plus de confidentialité, il ne devrait avoir aucun nom qui appraisse dans la base de donné seulment des chiffres qui serait inscrit sur la carte d'identité ou le permit de conduire.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]