Analyse - Le PDG du géant du e-commerce Alibaba défend la contrefaçon

Le par  |  28 commentaire(s)
Alibaba logo

Le e-commerçant Alibaba défend-il vraiment la contrefaçon ? Voyons ceci en détail.

Tribune libre publiée par Maitre Antoine Chéron, avocat spécialisé en propriété intellectuelle et NTIC, fondateur du cabinet ACBM.

antoine-cheron-avocatAlors que le volume de produits contrefaits ne cesse de croître, Jack Ma, PDG du géant du e-commerce Alibaba, a affirmé lors d'une réunion avec des investisseurs à Hangzhou le 14 juin dernier que « les faux produits présentent aujourd'hui une meilleure qualité et un meilleur prix que les vrais produits » avant d’ajouter que ces produits sont fabriqués dans les mêmes usines avec les mêmes matériaux que les originaux mais n'utilisent simplement pas le même nom.

Ces propos rapportés par le Wall Street Journal ont évidemment provoqué de vives réactions dans le monde de l’industrie du luxe, un des secteurs les plus atteints par la contrefaçon, et posent à nouveau la question du rôle des plateformes de e-commerce dans la lutte contre la contrefaçon.

Alibaba accusé de faciliter la contrefaçon
Fin janvier, l’administration d’état du commerce et de l’industrie chinoise faisait déjà publiquement état d’une prolifération de faux, de vendeurs non-agréés et de pratiques illégales sur les plateformes de vente d’Alibaba, et principalement sur Taobao. Était notamment concernée la maroquinerie de luxe.

En mai dernier, le groupe de luxe français Kering avait d’ailleurs porté plainte aux Etats-Unis contre Alibaba, pour la second fois, en considérant que le groupe encourageait la commercialisation de produits contrefaits, notamment par la vente de mots clefs et les suggestions de son moteur de recherche, et en tirait profit en toute connaissance de cause.

L’insuffisante implication d’Alibaba dans la lutte contre la contrefaçon
Les méfiances à l’égard du géant chinois sont tangibles. L’adhésion du géant de l’e-commerce à la coalition anti-contrefaçon (Anti-Counterfeiting Coalition Internationale) avait d’ailleurs été suspendue en raison du retrait de certaines maisons de luxe préoccupées par la vente de produits contrefaits sur ses plateformes.

Alors que groupe chinois avait pourtant amorcé une opération de communication assurant qu’il se mobilisait activement pour la lutte contre la contrefaçon sur ses sites, le récent discours tenu par son PDG, qu’il justifie par le nouveau business model inhérent à Internet, suscite des doutes quant à la politique réellement poursuivie par le groupe.

Des propos « consternants »
Guillaume de Seynes, président du Comité Colbert et directeur de la maison Hermès, a alors déclaré qu’il trouvait ces propos « consternants » et qu’ils constituaient une atteinte directe aux droits de propriété intellectuelle. Il avait alors souligné que la lutte contre la contrefaçon était particulièrement difficile à mener dans la mesure où un certain nombre de plateformes digitales ne procèdent à aucun contrôle des produits mis en ligne.

Simples intermédiaires techniques, ces plateformes bénéficient d’un régime de responsabilité allégé. Elles ne sont en aucun cas soumises à une obligation générale de surveillance et ne sont tenues que du retrait des contenus illicites qui leur seraient notifiés. Toutefois, elles pourraient être tenues pour responsables de la mise en ligne de produits contrefaisants dès lors qu’elles jouent un rôle actif si elles fournissent des conseils précis pour chaque vendeur et ont une connaissance effective des annonces. En revanche, la seule mise en place d’un système de filtrage automatisé des contenus ne suffira pas à qualifier la plateforme d’éditeur de contenus et à les priver du régime de responsabilité atténué.

Pour autant, depuis son entrée en Bourse, le groupe Alibaba fait face à une importante crise de crédibilité en allant à l’encontre d’une coopération efficace pour assainir le marché.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1906450
"vives réactions dans le monde de l’industrie du luxe"
=>Tu m'étonnes, ces produits-là n'ont bien souvent de valeur ajoutée que l'image de leur marque dans la tête des imbéciles...
Le #1906456
La copie est vraiment inscrite dans l'ADN des chinois. Comme on envoie tout fabriquer là bas, difficile après de se plaindre de cette même copie.
Une solution serait de relocaliser. Les produits coûteraient plus cher certes, mais nous garderions nos usines et nos emplois, et surtout la main sur l'avenir.
Le #1906458
La contrefaçon n'est qu'une réaction automatique du système face à des entreprises en situation de monopole (pour le piratage informatique c'est assez clair il me semble). Economiquement parlant, elle est donc plutôt une bonne chose. Elle ne serait négative que si les brevets étaient réellement très limités dans le temps, non renouvelables, que l'image de marque n'existait pas mais que la différence se faisait sur la qualité intrinsèque des produits (en gros si les gros pigeons n'existaient pas). Que si les pratiques de discrimination par le prix n'existaient pas (donc si l'entreprise essayait de démocratiser le plus vite possible le produit, avant de eprdre le brevet). Etc. Bref, si le brevet ne servait qu'à protéger l'investissement de départ. Si on râle contre la contrefaçon c'est que le système monopolistique actuel nos profite plutôt (même en tant que salarié car il permet de ne pas être trop efficace donc de ne pas bosser aussi dur qu'un Chinois qui produit des contrefaçons).
Le #1906459
aussitot que je vois Alibaba; je pense aux 40 voleurs !! Loin d'etre la meilleure plateforme....et acheter sur un site chinois c'est déja prendre des risques......

http://www.usine-digitale.fr/alibaba/
Le #1906463
<et acheter sur un site chinois c'est déja prendre des risques...>
J'achète de plus en plus chinois. Globalement moins de mauvaises surprises que sur les sites français. Sur les petits produits qualité identique (en gros sur ces produits les européens importent les mêmes produits puis les revendent plus cher, 0 valeur ajoutée, voire réduction par un service commercial merdique). En cas de problème, sur Ebay, les vendeurs chinois remboursent à la vitesse de l'éclair. 0 risque. Et même si le produit n'arrive jamais et que l'on n'est pas remboursé, on recommande. Car le produit dientique acheté en France vaut 5 à 10 fois le prix. Donc même si on en fait venir 2 , on est encore très très netytement gagnant. Si on a peur qu'il tombe en panne, on en commande 2 immédiatement, l'un servant de secours. Plus sûr qu'un seul produit acheté en France. Sur les produits plus chers aussi, rarement de mauvaises surprises. Et même si le produit tourne moins longtemps (pas sûr), comme on le paye aussi 2 à 3 fois moins cher... risque limité. Il est juste dommage que les Chinois se savent pas faire du haut de gamme à prix Chinois, en éliminant la pub., les marges délirantes, etc. Un peu comme Xiaomi. Ils écraseraient tout sur le marché. Quant à l'ordinateur le plus cher que j'ai acheté,
la surface pro 4, c 'est celui qui tourne le moins bien qu'il m'ait été donné d'avoir en 25 ans. Bugs de partout, écran avec fuites de lumière et j'en passe. Pourtant conçu aux Etats-Unis. La qualité et le prix, c'est loin d'être lié aujourd'hui. Je dirait même que pas mal de produits français ne tiennent pas leurs promesses quand on regarde le prix. Dernier sproduits minables alors que payés 2 fois plus chers que du chinois de base : motorisation de portail Somfy et poste à souder Gys. Tous les 2 avec un défaut de conception et mort rapide, juste après la fin de la grantie (on ne peut donc pas accuser le montage chinois).
Le #1906464
de toute façon face à ce genre de " trust " et c'est tête pensante toute puissante s'exprimer en toute impunité ne leur pose pas de problème ils savent très bien qu'ils sont intouchables et les recours en justice longue et vouée à une fin caduque ha...que c'est beau la capitaliste quand c'est bien fait
Le #1906468
cycnus a écrit :

<et acheter sur un site chinois c'est déja prendre des risques...>
J'achète de plus en plus chinois. Globalement moins de mauvaises surprises que sur les sites français. Sur les petits produits qualité identique (en gros sur ces produits les européens importent les mêmes produits puis les revendent plus cher, 0 valeur ajoutée, voire réduction par un service commercial merdique). En cas de problème, sur Ebay, les vendeurs chinois remboursent à la vitesse de l'éclair. 0 risque. Et même si le produit n'arrive jamais et que l'on n'est pas remboursé, on recommande. Car le produit dientique acheté en France vaut 5 à 10 fois le prix. Donc même si on en fait venir 2 , on est encore très très netytement gagnant. Si on a peur qu'il tombe en panne, on en commande 2 immédiatement, l'un servant de secours. Plus sûr qu'un seul produit acheté en France. Sur les produits plus chers aussi, rarement de mauvaises surprises. Et même si le produit tourne moins longtemps (pas sûr), comme on le paye aussi 2 à 3 fois moins cher... risque limité. Il est juste dommage que les Chinois se savent pas faire du haut de gamme à prix Chinois, en éliminant la pub., les marges délirantes, etc. Un peu comme Xiaomi. Ils écraseraient tout sur le marché. Quant à l'ordinateur le plus cher que j'ai acheté,
la surface pro 4, c 'est celui qui tourne le moins bien qu'il m'ait été donné d'avoir en 25 ans. Bugs de partout, écran avec fuites de lumière et j'en passe. Pourtant conçu aux Etats-Unis. La qualité et le prix, c'est loin d'être lié aujourd'hui. Je dirait même que pas mal de produits français ne tiennent pas leurs promesses quand on regarde le prix. Dernier sproduits minables alors que payés 2 fois plus chers que du chinois de base : motorisation de portail Somfy et poste à souder Gys. Tous les 2 avec un défaut de conception et mort rapide, juste après la fin de la grantie (on ne peut donc pas accuser le montage chinois).


Je n'achète pas un prix, mais un produit. J'ai eu trois mauvaises expériences en achetant a des vendeurs tiers chinois. Tout ca pour économiser des clopinettes...

J'achète sur des plateformes françaises, mais aussi allemandes, anglaises, espagnoles....

Des alternatives existent. Ceci dit; chacun est libre d'acheter ce qu'il veut ou il veut_


Le #1906473
Morpheus005 a écrit :

cycnus a écrit :

<et acheter sur un site chinois c'est déja prendre des risques...>
J'achète de plus en plus chinois. Globalement moins de mauvaises surprises que sur les sites français. Sur les petits produits qualité identique (en gros sur ces produits les européens importent les mêmes produits puis les revendent plus cher, 0 valeur ajoutée, voire réduction par un service commercial merdique). En cas de problème, sur Ebay, les vendeurs chinois remboursent à la vitesse de l'éclair. 0 risque. Et même si le produit n'arrive jamais et que l'on n'est pas remboursé, on recommande. Car le produit dientique acheté en France vaut 5 à 10 fois le prix. Donc même si on en fait venir 2 , on est encore très très netytement gagnant. Si on a peur qu'il tombe en panne, on en commande 2 immédiatement, l'un servant de secours. Plus sûr qu'un seul produit acheté en France. Sur les produits plus chers aussi, rarement de mauvaises surprises. Et même si le produit tourne moins longtemps (pas sûr), comme on le paye aussi 2 à 3 fois moins cher... risque limité. Il est juste dommage que les Chinois se savent pas faire du haut de gamme à prix Chinois, en éliminant la pub., les marges délirantes, etc. Un peu comme Xiaomi. Ils écraseraient tout sur le marché. Quant à l'ordinateur le plus cher que j'ai acheté,
la surface pro 4, c 'est celui qui tourne le moins bien qu'il m'ait été donné d'avoir en 25 ans. Bugs de partout, écran avec fuites de lumière et j'en passe. Pourtant conçu aux Etats-Unis. La qualité et le prix, c'est loin d'être lié aujourd'hui. Je dirait même que pas mal de produits français ne tiennent pas leurs promesses quand on regarde le prix. Dernier sproduits minables alors que payés 2 fois plus chers que du chinois de base : motorisation de portail Somfy et poste à souder Gys. Tous les 2 avec un défaut de conception et mort rapide, juste après la fin de la grantie (on ne peut donc pas accuser le montage chinois).


Je n'achète pas un prix, mais un produit. J'ai eu trois mauvaises expériences en achetant a des vendeurs tiers chinois. Tout ca pour économiser des clopinettes...

J'achète sur des plateformes françaises, mais aussi allemandes, anglaises, espagnoles....

Des alternatives existent. Ceci dit; chacun est libre d'acheter ce qu'il veut ou il veut_


Des clopinettes ? Quand un site chinois propose du -30% je ne parle pas de clopinettes. Oui il faut faire attention mais en se renseignant bien on a n'a pas de mauvaise surprise (pour le moment je n'en ai pas eu: gearbest, lightinthebox, ebay).

"La copie est vraiment inscrite dans l'ADN des chinois.": c'est carrément raciste là...

Pour l'industrie du luxe (genre channel, hermes, vuitton...), le manque à gagner est monstrueux et leurs collections ne sont pas fabriquées en Chine, donc de dire que la copie dépasse l'orignal c'est purement mensonger.
Le #1906474
La contrefaçon en tant que délit délibéré ? je ne pense pas !
Mais si par ce moyen il peut booster (indirectement) son chiffre d'affaire, je crois qu'il fermera plutôt les yeux sur ce sujet
Le #1906475
skynet a écrit :

La copie est vraiment inscrite dans l'ADN des chinois. Comme on envoie tout fabriquer là bas, difficile après de se plaindre de cette même copie.
Une solution serait de relocaliser. Les produits coûteraient plus cher certes, mais nous garderions nos usines et nos emplois, et surtout la main sur l'avenir.


Entièrement d'accord avec ton analyse, mais la contrefaçon représente une économie parallèle tellement immense dans le monde entier, qu'il n'est pas dans l'intérêt des grosses boites de e-commerce de la dénoncer ...
Là, on est sur une base de plusieurs milliards de dollars sur le commerce mondial
D'ailleurs, en toute objectivité, crois-tu qu'Alibaba serait le seul e-commerce pouvant se faire épingler là dessus ?
Les autres en face, ça m'étonnerais beaucoup qu'ils soient "clean" ou "irréprochable"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]