eReader & couleur : E Ink confiant face à la concurrence

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digitimes
Hanvon eReader couleur

Après plusieurs années d'affichage en noir et blanc, la couleur va s'inviter sur les lecteurs d'ebooks utilisant une technologie d'écran e-paper. E-Ink, principal fournisseur mondial, se dit prêt à accompagner ce nouveau marché.

Hanvon eReader couleurLes lecteurs d'ebooks ont connu une première révolution avec l'arrivée de la technologie d'écran e-paper, sans rétroéclairage et offrant une lisibilité proche de celle d'une feuille de papier, pour une consommation d'énergie très faible.

Cela a permis l'essor de nouveaux lecteurs plus fins et capables de fonctionner plusieurs semaines d'affilée. Jusqu'à présent, la technologie ne permettait qu'un affichage en noir et blanc, avec plusieurs nuances intermédiaires.

Le même type d'écran, mais en couleur, n'a pendant longtemps pas quitté les laboratoires car de nombreux obstacles techniques ont dû être levés, notamment pour assurer un rendu acceptable des couleurs.

Pendant ce temps, les tablettes tactiles se sont engouffrées dans la brèche en proposant couleur et animation sur leur écran plus conventionnel et, même si leur autonomie est beaucoup plus faible, beaucoup de lecteurs semblent s'en satisfaire.


En 2011, place aux eReaders couleur

Mais en 2011, les lecteurs e-paper couleur seront enfin disponibles. Un premier modèle, produit par le chinois Hanvon et avec une technologie fournie par E Ink viendra tester le marché chinois. Il ne s'agira pas de rivaliser en qualité avec les affichages LCD ( les couleurs restent fades en comparaison ) mais la couleur reste une demande récurrente pour les eReaders.

Dans un entretien accordé à Digitimes, le président de E Ink ( plus gros fournisseur mondial d'écrans e-paper ) s'est dit prêt à répondre à une demande de masse, sa technologie étant validée et les capacités de production faciles à mettre en route.

Qualcomm Mirasol 01Mais 2011 devrait aussi être marqué par l'arrivée de la technologie Mirasol de Qualcomm, qui promet également de la couleur et un affichage sans rétroéclairage, une technologie développée en interne depuis plusieurs année.

Les premiers lecteurs avec écran Mirasol étaient attendus en 2010 mais il semble que c'est bien l'an prochain que la technologie viendra se confronter aux réalités du marché. Face à cette concurrence, E Ink affirme sa supériorité en matière de capacités de production, de réponse à la demande , de  visibilité mais aussi de coût de production.


Belles perspectives à moyen terme

Le spécialiste des affichages e-paper affirme que sa propre technologie est passée par tous les stades du développement et être prête à être adaptée à la production de masse, ce qui n'est pas forcément le cas des technologies concurrentes.

E Ink indique qu'en termes de rendu, ses écrans couleurs sont à mi-chemin entre le journal papier et le magazine. S'ils restent inférieurs au rendu des affichages LCD, les écrans e-paper couleur gardent tous les avantages des modèles noir et blanc, en lisibilité comme en faible consommation d'énergie.

Du côté des débouchés, c'est surtout le marché grand public que vise E Ink, surtout sur cette phase de démarrage du marché, mais les applications commerciales ne sont pas exclues à plus long terme. Et c'est une croissance forte qui est attendue pour le marché des lecteurs e-paper dans les dix prochaines années.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]