Brevets : Kodak approché par plusieurs acquéreurs potentiels

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Bloomberg
Kodak logo pro

L'intérêt pour les brevets n'est pas encore retombé. Eastman Kodak affirme avoir été approchée par plusieurs groupes pour obtenir la propriété intellectuelle cédée afin de renflouer ses caisses.

kodak logoL'enchère des brevets de Nortel, qui s'était terminée sur un montant record de 4,5 milliards de dollars, a relancé l'intérêt pour la propriété intellectuelle et sa revalorisation mais elle est intervenue à un moment particulier dans lequel Google était désespérément en quête d'une protection pour sa plate-forme Android.

Depuis, le géant de la recherche s'est offert Motorola Mobility et son généreux portefeuille de brevets, ce qui a pu contribuer à amoindrir l'intérêt des sociétés pour les brevets, avec des conséquences pour les entreprises qui tentent de vendre à bon prix leur propriété intellectuelle.

La société Eastman Kodak a fait un tel calcul en proposant depuis le 18 août ( soit trois jours après l'annonce Google / Motorola Mobility ) l'équivalent de 10% de son portefeuille de brevets ( sur des technologies de traitement de l'image largement diffusées dans l'industrie ), espérant générer de quoi renflouer des caisses vidées par l'absence de collecte de royalties du fait des affaires en cours.


Les brevets attirent toujours
Depuis, plusieurs candidats se sont effectivement manifestés, a confirmé Antonio Perez, CEO d' Eastman Kodak, sans donner leur nom. La société, qui en est à sa sixième année consécutive de pertes, ne peut plus se permettre d'attendre une décision favorable ( mais le sera-t-elle ) dans le litige qui l'oppose à Apple et RIM pour violation de brevets, et qui pourrait rapporter 1 milliard de dollars, mais dont l' ITC ( International Trade Commission ) a reporté le verdict.

Si les noms des acquéreurs potentiels ne sont pas connus, Microsoft, Apple, Google ou Samsung sont pressentis en tant que candidats, les brevets de Kodak pouvant donner un ascendant sur le marché mobile.

Cette évolution est plutôt une bonne nouvelle pour InterDigital, autre société désireuse de se séparer d'une partie de sa propriété intellectuelle mais dont l'enchère ne débutera qu'au début du mois de septembre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]