Eco-quartier Camille Claudel : le paysage comme facteur clé de la lutte contre le dérèglement climatique

Le par GlobeNewswire  |  0 commentaire(s)

Mots-clés: CLIMAT / ILE DE FRANCE / TECHNOLOGIES / URBANISME / PALAISEAU Eco-quartier Camille Claudel: le paysage comme facteur clé de la lutte contre le dérèglement climatique et la gestion des risques inondation, par Thierry Jacquet, ...

Mots-clés : CLIMAT / ILE DE FRANCE / TECHNOLOGIES / URBANISME / PALAISEAU

Eco-quartier Camille Claudel : le paysage comme facteur clé de la lutte contre le dérèglement climatique et la gestion des risques inondation,
par Thierry Jacquet, Architecte - Paysagiste (INH), Président de Phytorestore


L'éco-quartier Camille Claudel est le projet d'éco-quartier le plus grand de France avec 22 ha et 2 500 logements. Il est volontairement orienté vers la gestion locale du changement climatique et du contrôle des risques d'inondation pour les orages exceptionnels avec une fréquence de retour de 50 ans. C'est un quartier zéro rejet sans l'utilisation de bassins d'orage et sans poste de relevage. Tout est géré avec des aménagements compacts et gravitaires. C'est une réalisation exemplaire à plusieurs titres : innovation technologique, création paysagère originale, gestion participative avec des ateliers, qui a mobilisé les participants pour le design du projet.


L'éco-quartier Camille Claudel en quelques chiffres :

- Superficie du quartier : 22 ha
- 2 000 logements permanents et 500 logements étudiants pour la première phase
- Gestion d'une pluie de retour cinquante ans, sur 10% des espaces publics du quartier
- Dépollution des eaux de voiries de l'ensemble du quartier avec rejet au milieu naturel (qualité bon état écologique des rejets : DCO, DBO, MES, Hydrocarbures)
- Réduction de 2 400 tonnes de CO2 grâce à la chaudière biomasse et au choix de plantes de type C4 - 4 000 m2 de commerces et équipements.

Innovations technologiques

Le système pour la gestion du changement climatique et la gestion du risque inondations constitue une véritable innovation par rapport aux projets traditionnels d'éco-quartiers en France.

La totalité des espaces verts filtrants ne dépasse pas les 10% de coefficient d'espaces verts de l'ensemble du  quartier. Ils sont totalement utilisés par la gestion du risque « inondation » et pour la lutte contre le réchauffement climatique grâce à une biomasse valorisable localement. C'est une solution très compacte qui peut être utilisée dans n'importe quel nouveau quartier urbain avec une vraie volonté écologique.
Dès l'origine du projet, les espaces verts et la chaufferie ont été conçus conjointement avec un objectif de production de biomasse valorisable. L'objectif est de valoriser la biomasse des espaces verts filtrants pour réduire le coût du service assainissement urbain des eaux pluviales.

Cette démarche permet de réduire les émissions de 2 400 tonnes de CO2 par an.

Expression paysagère

L'objectif de la biodiversité a été pris en compte via la réalisation d'un véritable réseau composé de bandes paysagères et de noues quadrillant tout l'éco-quartier et reliant entre eux les grands ensembles écologiques du secteur.

Tous les logements sont certifiés BBC (Bâtiment Basse Consommation) et les équipements publics certifiés Haute Qualité Environnementale (HQE).
Les végétaux ont été sélectionnés pour les qualités de rusticité et d'aspect de Jardin Naturel Libre, sans être invasifs, afin de permettre une couverture végétale rapide mais simple à maîtriser. Les plantes sélectionnées sont principalement des essences rustiques, choisis pour leurs qualités filtrantes ainsi que leur capacité à supporter des alternances de périodes sèches et d'inondations, tout en offrant des caractéristiques décoratives. Des plantes à bulbes ont été prévues à différentes saisons et créer de libres jardins naturels paysagers variés avec différentes floraisons au cours des saisons. Des végétaux ont aussi été choisis pour être verts toute l'année.

Les espaces plantés sont conçus selon un principe de "noués jardinées" et les habitants sont libres de compléter les plantations s'ils le souhaitent. Certains ont d'ailleurs commencé.


Un projet participatif

C'est un projet participatif exceptionnel avec les habitants de la ville de Palaiseau qui, dès les premières réflexions urbaines menées sur le site en 2008, conduit à respecter les liaisons avec les quartiers environnants du projet. Le réseau de liaisons douces a notamment été prolongé, ainsi que le réseau de transport collectif.
Des Ateliers Publics d'Urbanisme intégrant la population et un suivi de l'amont du projet jusqu'à sa réalisation (2008 à 2015) ont ainsi été mis en place afin de permettre une réelle prise en compte de l'avis des habitants de la commune qui ont pu aussi participer au dessin de cet éco-quartier.


L'éco-quartier Camille Claudel sélectionné par les Victoires du Paysage  2016. Un concours initié par des professionnels les Victoires du Paysage veulent mettre en lumière les maîtres d'ouvrage exemplaires qui ont recours aux professionnels du paysage.

Le vote est ouvert au public, si l'éco-quartier de Camille Claudel vous a séduit vous pouvez voter en accédant au site suivant jusqu'au 31 octobre 2016 :  http://www.lesvictoiresdupaysage.com/prix-du-public/

A propos de Thierry JACQUET

Dès la fin de ses études d'urbanisme à Paris VIII et son obtention de son Magister Aménagement, Thierry Jacquet (né en 1965) a lancé sa première agence d'écologie urbaine en 1990. Il travaille à des projets à différentes échelles : schéma directeur, plans d'urbanisme locaux, réaménagement écologique de sites industriels et aménagements d'espaces publics et de parcs d'activités.
La démarche des jardins filtrants est devenue sa principale activité et le conduit à devenir un paysagiste diplômé INH en 2010.
Aujourd'hui sa réflexion permanente sur les moyens de renaturer la ville le conduit à mener des projets en France comme à l'étranger : Algérie, Maroc, Brésil, Chine. Phytorestore, Jeune Entreprise Innovante, créée en 2005 regroupe 40 collaborateurs sur quatre sites : Paris, Bioferme de la Brosse Montceaux, Sao-Paulo, Shanghai.
L'équipe composée d'ingénieurs avec diverses spécialités : chimie, hydraulique, agronomie, écologie, assainissement et des paysagistes diplômés de différentes écoles de paysage, traite toutes sortes de problématiques tout en développant des travaux de recherches scientifiques. Elle collabore notamment avec plusieurs équipes du C.N.R.S et de l'I.N.R.A en France. Phytorestore est habilité à diriger des travaux de recherches scientifiques par le Ministère de l'Education.
Pour en savoir plus : www.phytorestore.com

****** Contact presse : Agence C3M -  Michelle Amiard, michelle@agence-C3M.com - Tél. 01 47 34 14 42




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.
The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.
Source: AGENCE C3M via Globenewswire

Source(s) : AGENCE C3M

Complément d'information
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]