Electronic Arts : la Wii moins puissante que prévu ?

Le par  |  1 commentaire(s) Source : IndustryGamers
john-riccitiello-ea

S'étant jusqu'à maintenant démarqué des autres éditeurs développant sur Wii en proposant des titres au-dessus de la moyenne, EA commence cependant à réviser sa position : la console de Nintendo n'en aurait finalement pas suffisamment dans le ventre pour satisfaire la firme américaine.

john-riccitiello-eaPourtant confiant depuis pas mal de temps au sujet de la Wii, Electronic Arts montre des signes de fléchissement. Ce n'est pourtant pas faute d'essayer d'exploiter la machine du mieux possible, comme avec Dead Space : Extraction, mais on a bien vu que les joueurs n'étaient pas des plus intéressés, sans que l'on comprenne vraiment pourquoi (marre des rail-shooters ?).

Ajoutez à cela une période assez sombre que traverse actuellement EA, et vous comprendrez qu'il n'est plus question de rigoler pour la firme, mais plutôt de faire le bilan. Et la Wii en prend pour son grade.


Pas à la hauteur
Alors que le patron de la société, John Riccitiello,  nous avait certifié en début d'année que son but était de frapper fort sur Wii, plusieurs mois après, le constat n'est malheureusement pas reluisant :

"Pour être honnête avec vous, je pense que la Wii s'est montrée un peu plus faible que ce que nous avions certainement prévu. Et il n'y a pas de manque de frustration à faire cela à un moment où, précisément, nous détenons la plus grande part d'actions des éditeurs tiers."

Il convient alors de recentrer le débat. Mr. Riccitiello n'aborde pas les capacités techniques de la Wii, mais plutôt de la difficulté de mettre en avant ses titres sur la console quand on ne s'appelle pas Nintendo.

"La Wii, c'est ce qui nous manque, et donc, je pense vraiment que l'opportunité existe de trouver des manières différentes de s'associer avec des éditeurs first-party dans ce cas, afin d'aider à établir dans l'esprit des consommateurs une légitimité de certaines de ces autres marques quand elles font du multi-plateforme, parce que très, très peu de titres multi-plateformes s'en tirent sur Wii."

Nintendo ne serait-il pas bien placé pour apporter son soutien à Electronic Arts ? Ces derniers n'ont plus qu'à éplucher les charts des meilleures ventes de jeux Wii pour savoir qui, à part Nintendo et eux, a réussi à s'en sortir plus qu'honorablement.

Complément d'information
  • Electronic Arts prépare finalement des jeux pour la Wii-U
    Retournement de veste chez Electronic Arts : après avoir passé une bonne partie de la semaine dernière à dénigrer la Wii-U et à marteler ne pas développer quoique ce soit sur la console, l’éditeur annonce que des jeux seraient en ...
  • Electronic Arts : Aucun jeu en vue sur Wii-U
    Electronic Arts avait déjà laissé entendre qu’une partie de ses prochains titres n’allaient pas concerner la Wii-U, aujourd’hui l’éditeur revient avec des termes plus sévères pour la console puisqu’aucun titre n’est ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #545791
La Wii est une console de placard qui traine à coté du Cluedo & du Monopoli.

Les analystes du marché du jeu vidéo sont vraiment des blaireaux, à part Nintendo bien sûr qui a bien berné tout le monde sur le coup.

La console n'était pas encore sortie que nous savions déjà que ça finirait comme ça.

Bien sûr que la Wii a cartonné grâce à un marketing au poil qui a su déclencher un joli phénomène de mode (ça aurait très bien pu bider). Je connais même quelques "vrais" joueurs qui s'en sont payé une... qui n'a pas tardé à finir au placard.

Mais passé la mode les éditeurs se rendent compte que la Wii ne correspond pas à ce que doit être une console ("de jeu" ?) de nos jours:
un vecteur multi-média "performant" (en qualité & en quantité )

La Wii est un joli jeu électronique mais pas une console de salon.

Les seuls "consommateurs" des médias dispensés sur console sont les jeunes hommes de 25 à 45 ans qui dépensent leurs tunes REGULIEREMENT depuis 30 ans au delà de tout phénomène de mode. Avec un tel historique d'ailleurs, je ne comprends même pas comment les mecs peuvent encore se gourer, mais bon...

En tout cas, le marché ne se compose sûrement pas:
de working girls, de vieux, de Nicole Kidman, ou de la ménagère de moins de 50 ans...
Peut-être un peu qd même d'enfants, mais dans une certaine limite qui fait que Nintendo ne partage que très peu ce marché, tout en faisant croire qu'il y a de la place pour tout le monde... ben oui, faut bien vendre des licences.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]