Elon musk parle de "bannir" les véhicules traditionnels

Le par  |  5 commentaire(s)
Model X Tesla

Le patron de Tesla Motors, Elon Musk, était récemment l'invité d'une conférence organisée par Nvidia en Californie. L'occasion pour l'inventeur milliardaire d'évoquer le futur de la voiture autonome, chez Tesla, et en général.

Elon Musk a profité de la GPU Conference de Nvidia pour partager son avis plutôt tranché sur l'avenir de l'autonombile autonome : " Dans un futur lointain, le législateur pourrait bannir les véhicules traditionnels parce qu'ils seront trop dangereux".

Tesla S "Nous considérons la voiture autonome comme acquise dans un délai assez court. Je vous presque ce problème comme déjà résolu" a-t-il indiqué. Tesla bénéficie déjà d'une avance considérable sur le marché de la voiture 100 % électrique avec sa Tesla Model S, le véhicule électrique sans doute le plus performant et endurant du marché à l'heure actuelle.

Et Tesla souhaite désormais renouveler sa percée dans le domaine du véhicule autonome. Elon Musk a déjà annoncé que la conduite autonome n'était pas un véritable problème avec les technologies déjà disponibles, mais seulement à faible vitesse. Ce qui pose problème, outre les législations devant évoluer pour accepter ces véhicules sur les routes, ce sont les cas de figure plus complexes, les déplacements rapides dans un trafic dense, les situations d'urgence...

Tesla model S automatique En marge de ces annonces, Tesla a également partagé quelques évolutions à venir pour sa Model S. Une mise à jour de son logiciel devrait désormais permettre au véhicule de mieux localiser les stations de recharge et refuser de réaliser des parcours dépassant son autonomie. Concrètement, le véhicule estimera son autonomie pour définir un point de non-retour au-delà duquel l'utilisateur ne pourra plus faire demi-tour ou atteindre une station de recharge. L'objectif est d'empêcher la panne sèche et de mieux orienter l'utilisateur dans ses processus de recharge. Cette mise à jour devrait intervenir sous deux semaines.

Autre point abordé : la Model S profitera prochainement d'une fonction de pilotage automatique. Un module mis en place d'ici trois mois , Elon Musk indiquant qu'il permettrait de "relier San Francisco à Seattle sans toucher à la moindre commande du véhicule". Il s'agira principalement d'une fonction avancée de régulation de vitesse conjuguée à la détection de lignes et de véhicules permettant de changer de voie automatiquement.

Tesla indique que son système autonome est très avancé, et qu'il serait même possible de l'activer pour aller de parking en parking. Mais la firme évoque la possibilité ultérieure pour un utilisateur d'appeler sa voiture à un point A, de monter dedans et de se laisser conduire vers un point B.

Au passage, Tesla rappelle toutefois que la conduite automatique n'est pas légale sur la grande majorité des routes américaines ( et encore moins en Europe). Aux utilisateurs donc d'utiliser le système avec modération et toujours en gardant un oeil sur la route pour reprendre les commandes en cas de besoin.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1837100
"la Model S profitera prochainement d'une fonction de pilotage automatique....Un module qui permettrait de "relier San Francisco à Seattle sans toucher à la moindre commande du véhicule".

Plus loin dans l'article :

"Au passage, Tesla rappelle toutefois que la conduite automatique n'est pas légale sur la grande majorité des routes américaines ( et encore moins en Europe)"

Moi pas comprendre...
Le #1837133
RexNebular a écrit :

"la Model S profitera prochainement d'une fonction de pilotage automatique....Un module qui permettrait de "relier San Francisco à Seattle sans toucher à la moindre commande du véhicule".

Plus loin dans l'article :

"Au passage, Tesla rappelle toutefois que la conduite automatique n'est pas légale sur la grande majorité des routes américaines ( et encore moins en Europe)"

Moi pas comprendre...


Sans interventions humaines.
Le #1837134
RexNebular a écrit :

"la Model S profitera prochainement d'une fonction de pilotage automatique....Un module qui permettrait de "relier San Francisco à Seattle sans toucher à la moindre commande du véhicule".

Plus loin dans l'article :

"Au passage, Tesla rappelle toutefois que la conduite automatique n'est pas légale sur la grande majorité des routes américaines ( et encore moins en Europe)"

Moi pas comprendre...


Sans interventions humaines.
Le #1837152
Tu laisse les mains sur le volant et le tour est joué.
Le #1837163

Avant de vouloir les interdire, faudrait déja que les prix soient abordables...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]