Entreprises : la virtualisation des serveurs en vogue

Le par  |  6 commentaire(s)
VMware logo

La virtualisation est en effet un procédé à la mode, à la fois dans le domaine professionnel et dans la sphère privée.

Vmware logoLa virtualisation est en effet un procédé à la mode, à la fois dans le domaine professionnel et dans la sphère privée. D'après l'étude, ce sont pas moins de 75 % des sociétés qui auront mis en place la virtualisation des serveurs d'ici un an.


La virtualisation s'impose tranquillement
4 % des 1.700 entreprises interrogées ( petites, moyennes et grandes ) ont par ailleurs indiqué qu'elles ne déploieraient pas une telle application dans leur réseau tandis que 2 sur 3 sont déjà adeptes de la virtualisation ou en cours de migration vers cette technique. Enfin, environ 20 % des entreprises comptent la déployer d'ici à la fin de l'année, preuve qu'il y a un réel engouement pour la virtualisation.

Un des atouts majeurs de cette technique de serveurs virtuels réside dans le prix; avec ce procédé, les sociétés réduisent leurs coûts. C'est d'ailleurs une fois sur deux la raison principale pour laquelle la virtualisation est employée.


VMWare devant Virtual Server
Néanmoins, les entreprises affiriment qu'il est également plus aisé de développer des applications par ce biais de même que la diminution du nombre de serveurs offre de la place supplémentaire dans les locaux des sociétés interrogées.

Au premier rang des logiciels de virtualisation pour tout un chacun et pour les entreprises, on retrouve à 55% de parts de marché les incontournables VMWare ESX et GSX. Suit à 30% de  parts de marché le Virtual Server de Microsoft.
   
Enfin, le stockage de données grâce à la virtualisation des serveurs a également séduit les entreprises puisqu'elles sont 20 % à l'utiliser régulièrement.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #117421
Il n'y a pas que VMWare et Virtual PC dans la vie. Les solutions de virtualisation de HP, Sun et IBM comptent également. Si les premières dépassent en nombre les secondes je me demande si les dernières ne dépassent pas largment les premières en puissance installée !
db
Le #117476
Bonjour,

Est-ce quelqu'un pourrais m'expliquer comment utiliser la virtualisation peut réduire les couts '

Pour le faire tourner le serveur virtuel il faut bien une machine dessous <img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" />

Pour ce qui est de la sécurité et de la facilité de maintenance je vois bien mais pour la réduction des couts je suis largué
Le #117477
couts d entretien d administratio d alimentation la difference est pas enorme mais ca simplifie surtout l adminsitration
Le #117483
Je ne suis pas convaincue non plus par l'aspect réduction des coûts car pour virtualiser plusieurs serveurs sur une machine il faut un max de puissance de calcul et de la ram autant que possible. Ce dont les serveurs "low cost" sont bien incapables.

L'avantage réside certainement dans une baisse sur les coûts de maintenance matérielle.

Je ne connais que VMware pour l'instant et le produit, malgré son intérêt évident à du mal à me convaincre. En cas de panne matérielle je ne perds pas un serveur mais tous ceux qui sont émulés, sympa quand on essaie d'éviter autant que possible les pannes bloquantes pour une entreprise.

A quand les admins et les techniciens virtuels '

Ceci-dit il y en à déjà un paquet à l'ANPE ou il y à un truc qui est virtuel depuis bien longtemps : le travail !

Je fais des efforts pour augmenter mon activité mais c'est encore insuffisant pour embaucher ne serait-ce qu'une personne de plus.

Serveurs virtuels, admins virtuels, clients virtuels... Welcome in the virtual wolrd !
Le #117497
Je vais vous donner un exemple que je pratique:

J'ai un système en production qui est basé sur 3 gros serveurs physiques.

Pour reproduir cette architecture et faire des tests et développements en conditions proches, j'ai un seul serveur (bixeon, avec 600Go de disque) VMWARE et 3 serveurs viruels dessus.

Au final, j'ai acheté un serveur bixéon à la place de 3 serveurs moins cher. Ce qui est beaucoup plus économique.
Le #117555
Un autre exemple :
J'ai deux serveurs Quadri Dual Core, 32 Go de RAM chacun, et 1,5 Téra de SAN et j'héberge une cinquantaine de serveurs virtuels dont de la Prod.
Au final, çà me fait deux serveurs physiques au lieu de 50 serveurs.
Il ne faut pas voir que l'aspect prix d'un serveur, mais aussi le taux d'occupation.
Car si je prends 50 serveurs Low Cost, j'aurai 50 serveurs utilisés à 10 % alors qu'en prenant deux serveurs musclés, j'arrive plus à un taux de 80 % d'utilisation, ce qui me fait un excellent retour sur investissement et beaucoup plus facile à démarcher au niveau de la direction des achats.
Il y a aussi d'autres paramètres à prendre en compte comme la consommation, la climatisation, l'encombrement, la maintenance matérielle, etc ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]