Apple a la fibre écolo n'en déplaise à Greenpeace

Le par  |  7 commentaire(s)
Apple logo

En décembre dernier, l'association écologiste internationale bien connue, Greenpeace, mettait à l'index la firme de Steve Jobs dans une liste classant les fabricants d'ordinateurs et téléphones portables en fonction de leur politique en matière d'environnement.

En décembre dernier, l'association écologiste internationale bien connue, Greenpeace, mettait à l'index la firme de Steve Jobs dans une liste classant les fabricants d'ordinateurs et téléphones portables en fonction de leur politique en matière d'environnement. Bonnet d'âne pour Apple qui se classait dernière et voyait la création d'un site Web dédié au nom explicite de GreenMyApple, appelant tous le adeptes des produits affublés du logo à la pomme à militer pour qu'elle devienne plus verte.

L'agence américaine de la protection de l'environnement est visiblement très loin d'avoir un avis aussi tranché que Greenpeace.


Bronze, argent et or
Depuis mi-2006, l' EPA a mis en place, comme nous le rappelle le Site Portail Développement Durable, un outil de diagnostic pour reconnaître les ordinateurs et écrans ayant une performance environnementale accrue. Le standard EPEAT ( Electronic Products Environmental Assessment Tool ) classe ainsi les produits électroniques en fonction de leur impact environnemental et facilite la comparaison entre les différents modèles existants sur le marché. Les marques et modèles repris utilisent moins d'énergie, limitent les substances nocives comme le mercure, sont plus faciles à réparer et à recycler.

Dans la pratique et sans renter dans les détails exposés ici, diverses médailles sont attribuées à un produit s'il satisfait complètement aux exigences de 23 critères (médaille de bronze) voire à 28 autres optionnels, soit une médaille d'argent pour au moins 50% des critères optionnels remplis et une médaille d'or pour 75%.


Pas si pourrie la pomme
Et là, surprise, en fonction de cette méthodologie, sur un ensemble de plus 300 produits évalués, si aucun n'a obtenu la plus haute distinction, Ars Technica nous apprend que les jeunes ordinateurs portables d' Apple, à savoir les Mac BookPro, ont reçu une médaille d'argent avec de surcroît le taux le plus élevé de critères optionnels remplis. Une médaille d'argent également attribuée à l'ordinateur de bureau Mac Pro (16 critères optionnels) et aux moniteurs Apple Cinema Display 20 pouces, Cinema HD Display 23 et 30 pouces (15 critères optionnels).

Evidemment, il est difficile de mettre en concurrence les conclusions obtenues via deux échelles d'évaluation distinctes mais les résultats de l' EPA viennent tout de même pondérer les propos assez véhéments de Greenpeace. Autant couper la poire pomme en deux, en se disant qu'en matière d'écologie, on peut toujours mieux faire.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #149489
L'agence américaine de la protection de l'environnement n'est sans doute pas aussi indépendante d'Apple (et des autres) que Greenpeace
Il suffit d'utiliser les tests qui sont favorables à la pomme et le tour est joué
Les Américains sont des cancres, et pas motivés, en matière de protection de l'environnement
Le #149503
Le titre ne reflète pas la teneur de l'article. Si on peut saluer la conclusion équilibrée, le titre est lui bien partisan...
Le #149505
phebus, si tu crois que les européens sont mieux ...
toujours cette vieille histoire de poutre et d'oeil ...
Le #149508
@phebus : surtout que l'industrie des composants électroniques est sûrement l'une des polluante qui existe actuellement (notamment pour l'eau)

Alors après, vu que c'est "l'agence américaine de la protection de l'environnement", ça se trouve, ils regardent même pas ce qui est fait dans les autres pays par les sous traitants, notamment la ou sont fabriqués les composants.... alors dans ce cas, c'est sur qu'ils sont propres
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #149509
Chitzitoune

Oui, c'est ce qu'on pourrait reprocher à cette étude qui semble se limiter à la partie visible de l'iceberg (ce qu'il y a dans les machines, si on les répare bien, quel est le rendement énergétique) et occulter le reste (process de fabrication, etc. donc les sous-traitants pas forcément américains), qui a pourtant sans doute le poids le plus important sur l'environnement.
Le #149560
gguigui ->+1
Faut te réveiller mon gars les Américains sont les plus grand pollueurs de la planète mais je pense que la Chine et l'Inde vont bientôt les battre
Tous les scientifiques mondiaux, y compris les Ricains savent ce que polluent les USA (qui refuse de signer et appliquer les accords mondiaux de lutte contre la pollution)
Pour Greenpeace plutôt que faire la chasse depuis des années au nucléaire français qui ne pollue pas il est temps qu'ils s'attaquent aux pollueurs
Je ne parle pas des essais nucléaires bien sûr car à ce sujet Greenpeace à oublié de combattre les USA, les Anglais, les Russes, les Chinois, récemment la Corée du Nord, etc...

Chitzitoune ->
+1
Les Américains préfèrent délocaliser leurs productions polluantes c'est moins cher et ce sont les autres qui s'en débrouillent
Rappeller vous l'accident chimique en Inde qui a fait des milliers de morts causé par une entreprise hautement polluante, comme par hasard Américaine
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #149612
phebus : il faut aussi regarder la poutre dans notre oeil avant d'aller chercher la paille chez le voisin.

La France pollue bien sa part et achète de la pollution à des signataires de kyoto qui n'utilisent pas tous. La sous-traitance dans les autres pays, on le fait amplement aussi ...

J'ai pas non plus dit que les Amerlocs sont plus gentils, hein !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]