Epilepsie : une mère poursuit 3 éditeurs de jeux vidéo

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Daily Tech
Spyro (Small)

Cette dame clame en effet que son enfant a fait une crise d’épilepsie après avoir joué à Spyro : Enter the Dragonfly (cf.

Spyro small
Cette dame clame en effet que son enfant a fait une crise d’épilepsie après avoir joué à Spyro : Enter the Dragonfly (cf. photo ci-contre). Elle a porté plainte contre 3 éditeurs de jeux vidéo, Vivendi Games, Sierra Entertainment et Sony Computer Entertainment America, et une boutique de location de jeux, Hiawatha Video.

L’affaire qui a été portée à la Cour Suprême de New-York met en cause les accusés susmentionnés qui auraient été « négligents et imprudents par rapport au développement et à la programmation » du jeu vidéo en question. Il faut savoir que l’enfant, après sa violente crise d’épilepsie, souffre d’un handicap permanent qui affecte ses facultés « dans toutes ses activités quotidiennes ».


Avertissement en vain '
L’état de santé de son enfant a fait que cette mère exige des réparations « d’un montant raisonnable, comme l’évalueront les membres du jury ». Sony a d’ores et déjà demandé à la plaignante de communiquer la somme des dommages et intérêts qu’elle voudrait recevoir.

Epilepsie
La version PlayStation 2 du jeu Spyro : Enter the Dragonfly était pourtant commercialisé e avec le traditionnel manuel qui inclut l’Avertissement sur l’épilepsie : « Certaines personnes sont susceptibles de faire des crises d’épilepsie comportant, le cas échéant, des pertes de conscience à la vue, notamment, de certains types de stimulations lumineuses fortes ; succession rapide d’images ou répétitions de figures géométriques simples, d’éclairs ou d’explosions. »

Les concepteurs et éditeurs de contenus vidéoludiques ont souvent fait l’objet de poursuites ou de plaintes, et cela, pour diverses raisons : des crises d’épilepsie à l’influence délétère et des effets d’accoutumance des jeux sur les joueurs.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #164346
Bein voyant, elle ne sait pas lire ou quoi''
J'espere vraiment qu'il lui donneront tort, c'est malheureux de ce qui lui arrive, mais les avertissement comem dit dans la news, sont bien là.

M'enfin c'es les USA rien ne m'etonne, tout moyen est bon pour se faire du fric
Le #164367
Tout à fait d'accord avec kalifff, c'est malheureux pour son enfant, mais c'était à elle de lui interdire avec son état de santé. C'est elle l'irresponsable, pas l'éditeur.
Le #164432
ca fait plaisir de voir que ce n'est pas que en france, ou les parents pense que c'est aux autres de s'occuper de leurs enfants...
j'aimerais bien qu'elle s'en mange plein la gueule qu'elle comprenne enfin
Le #164466
il faudrait porter plainte contre cette mere irresponsable qui laisse son enfant epileptique jouer sans moderation au jeu video ...

nan mais serieux ...! On va bientot porter plainte contre les cineastes qui mettre trop d'explosions ds leur film

On va porter plainte contre les boites de nuit pour leur utilisation de tromboscopes

Qd on est une mere digne de ce nom on essaye de limiter les facteurs de risque pour son enfant et si on tolere certaines choses on evite de se defausser de ses responsabilités ....
Le #164528
ca vous tente, on va aux state, et on porte plainte contre elle, histoire de se faire plein de sous <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #164633
amenophis57 >Tant que j'y pense, ils mettent pas d'avertissement pour l'épilepsie à l'entré des discothéques. Heureusement qu'on est pas aux USA.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]