Eric Schmidt : la guerre des brevets, un enjeu sans précédent

Le par  |  2 commentaire(s) Source : All Things Digital
Eric Schmidt CEO Google logo pro

Une nouvelle fois, Eric Schmidt, président du conseil d'administration de Google, prend son bâton de pélerin pour fustiger les brevets logiciels qui mènent à une guerre des brevets sans précédent entre Google et Apple.

Depuis que Google cherche activement à récupérer des brevets pour renforcer la propriété intellectuelle de sa plate-forme Android qui en manquait cruellement et a fait l'objet de nombreuses attaques par fabricants de terminaux interposés, son président du conseil d'administration Eric Schmidt n'a cessé de critiquer le système des brevets logiciels qui conduit à des situations aberrantes et des conflits d'ampleur inédite.

Lors d'un entretien donné au blog AllThingsDigital, Eric Schmidt a donc réexprimé cette position, soulignant combien la guerre des brevets qui se joue actuellement entre Apple et Google est sans précédent et est en train de remodeler le secteur.

Une nouvelle fois, il a souligné à quel point les brevets logiciels sont devenus un piège pour les entreprises, notamment pour les petites entreprises qui n'ont pas les moyens des grands groupes pour se défendre face à des propriétés intellectuelles devenues armes économiques et non plus boucliers protégeant l'innovation.


Les mêmes positions réexprimées
Eric Schmidt CEO Google logo pro Or si l'effet de la guerre des plates-formes est bénéfique à court terme pour les consommateurs en tirant les prix vers le bas, il tue aussi cette innovation et réduit les possibilités de choix, avec des effets négatifs à plus long terme.

On notera cependant que les deux sociétés ont jusqu'ici soigneusement évité d'entrer en confrontation directe. Apple s'est attaquée à plusieurs fabricants de terminaux Android et dénoue peu à peu les liens ( le temps n'est pas si lointain où Eric Schmidt, alors CEO de Google, avait son siège au conseil d'administration d'Apple ) avec son ancien partenaire, comme dans le choix de proposer son propre service Maps sur iOS 6 plutôt que Google Maps, non sans difficultés.

Eric Schmidt a de nouveau suggéré qu'Apple avait fait une erreur en abandonnant son service Google Maps, fruit de centaines de millions de dollars d'investissement, patiemment développé sur plusieurs années en y agrégeant diverses ressources et qui ne se remplace donc pas si facilement.

Il n'a cependant toujours pas voulu confirmer la préparation d'une application Google Maps pour iOS, soulignant de nouveau que cela dépendait aussi de l'approbation d'Apple (qui ne semble implicitement pas gagnée).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1044822
Les brevets logiciels empêchent les petites entreprises n'émerger, évitent aux grosses d'investir et font payer la facture aux consommateurs. Mais c'est exactement pour cela qu'ils ont été créés, alors pas la peine d'en faire une symphonie pour violons et flutes. Si la politique servait à quelque chose, il serait facile de faire ce que le plus élémentaire bon sens commande, mais même quand c'est officiellement illégale, on fait comme si s'était incontournable.
Le #1044982
Pour une fois que je suis d'accord avec lui...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]