Espace : du plastique pour protéger les astronautes des radiations cosmiques

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Space.com
LRO plastique radiations cosmiques

D’après les données transmises à la NASA par l’une des sondes lunaires, les boucliers en plastique pourraient présenter une forme de protection aux astronautes contre les radiations.

Un instrument à bord du LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter), une sonde placée en orbite lunaire, le plastique pourrait réduire une partie de l’exposition aux rayons cosmiques.

lunar-reconnaissance-orbiter Les scientifiques avaient déjà fait de telles suppositions, mais ces nouvelles données apportent de nouveaux espoirs dans les projets d’exploration de l’espace profond.

" C’est la première étude utilisant des observations provenant de l’espace qui confirme ce que nous pensions depuis longtemps, que les plastiques et autres matériaux légers étaient plus efficaces à poids égal que les boucliers anti radiations cosmiques en aluminium curiosity utilisé jusqu’ici " a confié Cary Zeitlin.

Récemment, les instruments de la sonde Curiosity avaient jeté un froid sur les ambitions d’exploration spatiale en indiquant que les radiations cosmiques enregistrées pendant le voyage vers Mars constituaient un sérieux risque pour les astronautes.

Actuellement, les boucliers en aluminium utilisés sont virtuellement inefficaces contre les radiations cosmiques. Depuis quelques années pourtant, les simulations sur superordinateur ont prouvé que certains plastiques se voulaient plus performants.

Le LRO orbite autour de la Lune à une altitude de 50 kilomètres depuis 2009. La sonde est équipée d’un instrument permettant de mesurer les effets des radiations cosmiques (CRaTER). Les radiations cosmiques sont mesurées après être passées au travers d’un plastique présentant des caractéristiques proches du tissu musculaire humain.

D’après les récentes données recroisées, les mesures de la sonde se rapprochent énormément de celles proposées par les simulations sur Terre.

La NASA devrait donc travailler sur la réalisation de nouveaux boucliers à base de plastique et autres composants légers pour envisager les explorations lointaines.

Pour autant, les radiations cosmiques ne sont pas le seul point à envisager avant d’envoyer des hommes sur Mars. De nouveaux systèmes de propulsion sont à l’étude, dont ceux reposant sur la fusion nucléaire qui permettraient, en raccourcissant la durée de vol, de réduire également le temps d’exposition à ces radiations cosmiques.

Reste qu’un autre risque plus aléatoire se présentera aux astronautes pendant leur trajet, celui des éruptions solaires qui éjectent des particules certes moins énergétiques, mais tout aussi dangereuses pour l’homme.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1365752
Pffff. Les petits joueurs. Indiana Jones dans l'épisode 4 avait trouvé mieux pour se protéger d'un essai nucléaire. Un frigo!

Même pas mal.
Le #1366112
Zébu29 a écrit :

Pffff. Les petits joueurs. Indiana Jones dans l'épisode 4 avait trouvé mieux pour se protéger d'un essai nucléaire. Un frigo!

Même pas mal.


C'est vrai que le coup du frigo en étant à quelques dizaines de mètres de l'hypocentre d'une explosion nucléaire, on me la copiera celle-là Ca reste quand même un super film

"de réduire également le temps d'exposition à ces radiations cosmiques." ... Il va falloir que les chercheurs de la NAZA se creusent les méninges pour les réduire au stricte minimum. J'ai quand même quelques questions :

1. Quelle sera la tolérance de l'organisme à ces rayons (en durée d'exposition) ? Vraiment très courte je vous l'assure

2. Un matériau adapté (en espérant qu'on en trouve un) pourra arrêter les radiations de particules (neutron, alpha, ..). Quid des énergétiques (gamma) ?

3. L'optimisme de certains articles nous préconise une durée de 20 ans pour l'exploration de Mars. Merveilleux mais où en sont-ils sur la propulsion par fusion ? A ce que j'ai lu ci et là ... Pas plus loin que le papier

Alors Mars dans 20-30 ans, film de sci-fi ou réalité ?

Le #1366402
Ulysse2K a écrit :

Zébu29 a écrit :

Pffff. Les petits joueurs. Indiana Jones dans l'épisode 4 avait trouvé mieux pour se protéger d'un essai nucléaire. Un frigo!

Même pas mal.


C'est vrai que le coup du frigo en étant à quelques dizaines de mètres de l'hypocentre d'une explosion nucléaire, on me la copiera celle-là Ca reste quand même un super film

"de réduire également le temps d'exposition à ces radiations cosmiques." ... Il va falloir que les chercheurs de la NAZA se creusent les méninges pour les réduire au stricte minimum. J'ai quand même quelques questions :

1. Quelle sera la tolérance de l'organisme à ces rayons (en durée d'exposition) ? Vraiment très courte je vous l'assure

2. Un matériau adapté (en espérant qu'on en trouve un) pourra arrêter les radiations de particules (neutron, alpha, ..). Quid des énergétiques (gamma) ?

3. L'optimisme de certains articles nous préconise une durée de 20 ans pour l'exploration de Mars. Merveilleux mais où en sont-ils sur la propulsion par fusion ? A ce que j'ai lu ci et là ... Pas plus loin que le papier

Alors Mars dans 20-30 ans, film de sci-fi ou réalité ?


Pour le savoir : see ya in 30 years !
Le #1366422
Tout se prépare, tout se met en place, pour la conquête de Mars !
Il suffit d'attendre ...; pas besoin de se presser, et même si la mission n'a lieu que dans 20 ou 30 ans voir 50 ans maximum ... on y arrivera !
Si on a déjà envoyé des satellites, on pourra de même envoyer l'homme, reste seulement à mettre au point les derniers détails ... et je ne rigole pas
Le #1366482
Ulysse2K a écrit :

Zébu29 a écrit :

Pffff. Les petits joueurs. Indiana Jones dans l'épisode 4 avait trouvé mieux pour se protéger d'un essai nucléaire. Un frigo!

Même pas mal.


C'est vrai que le coup du frigo en étant à quelques dizaines de mètres de l'hypocentre d'une explosion nucléaire, on me la copiera celle-là Ca reste quand même un super film

"de réduire également le temps d'exposition à ces radiations cosmiques." ... Il va falloir que les chercheurs de la NAZA se creusent les méninges pour les réduire au stricte minimum. J'ai quand même quelques questions :

1. Quelle sera la tolérance de l'organisme à ces rayons (en durée d'exposition) ? Vraiment très courte je vous l'assure

2. Un matériau adapté (en espérant qu'on en trouve un) pourra arrêter les radiations de particules (neutron, alpha, ..). Quid des énergétiques (gamma) ?

3. L'optimisme de certains articles nous préconise une durée de 20 ans pour l'exploration de Mars. Merveilleux mais où en sont-ils sur la propulsion par fusion ? A ce que j'ai lu ci et là ... Pas plus loin que le papier

Alors Mars dans 20-30 ans, film de sci-fi ou réalité ?


Le programme de recherche NERVA est loin d'être un programme qui ce soit contenté du papier!!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/NERVA
Le #1366832
Du plastique plein les océans et bientôt plein l'espace!!
Le #1367302
beylou26 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Zébu29 a écrit :

Pffff. Les petits joueurs. Indiana Jones dans l'épisode 4 avait trouvé mieux pour se protéger d'un essai nucléaire. Un frigo!

Même pas mal.


C'est vrai que le coup du frigo en étant à quelques dizaines de mètres de l'hypocentre d'une explosion nucléaire, on me la copiera celle-là Ca reste quand même un super film

"de réduire également le temps d'exposition à ces radiations cosmiques." ... Il va falloir que les chercheurs de la NAZA se creusent les méninges pour les réduire au stricte minimum. J'ai quand même quelques questions :

1. Quelle sera la tolérance de l'organisme à ces rayons (en durée d'exposition) ? Vraiment très courte je vous l'assure

2. Un matériau adapté (en espérant qu'on en trouve un) pourra arrêter les radiations de particules (neutron, alpha, ..). Quid des énergétiques (gamma) ?

3. L'optimisme de certains articles nous préconise une durée de 20 ans pour l'exploration de Mars. Merveilleux mais où en sont-ils sur la propulsion par fusion ? A ce que j'ai lu ci et là ... Pas plus loin que le papier

Alors Mars dans 20-30 ans, film de sci-fi ou réalité ?


Le programme de recherche NERVA est loin d'être un programme qui ce soit contenté du papier!!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/NERVA


Exacte ! Je connais ce projet mais il stagne depuis de nombreuses années et hormis les prototypes, aucune application réelle n'a été mise en oeuvre. Je crois même que la NASA a décidé d'abandonner ce projet depuis les années 60 (si je ne me trompe pas). De plus, ce n'est pas un moteur à fusion mais un moteur nucléaire thermique dont les inconvénients semblent très (trop) nombreux pour être exploités.

PS : Je suis intéressé par vos liens si une suite à ce principe existe
Le #1367742
Ulysse2K a écrit :

beylou26 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Zébu29 a écrit :

Pffff. Les petits joueurs. Indiana Jones dans l'épisode 4 avait trouvé mieux pour se protéger d'un essai nucléaire. Un frigo!

Même pas mal.


C'est vrai que le coup du frigo en étant à quelques dizaines de mètres de l'hypocentre d'une explosion nucléaire, on me la copiera celle-là Ca reste quand même un super film

"de réduire également le temps d'exposition à ces radiations cosmiques." ... Il va falloir que les chercheurs de la NAZA se creusent les méninges pour les réduire au stricte minimum. J'ai quand même quelques questions :

1. Quelle sera la tolérance de l'organisme à ces rayons (en durée d'exposition) ? Vraiment très courte je vous l'assure

2. Un matériau adapté (en espérant qu'on en trouve un) pourra arrêter les radiations de particules (neutron, alpha, ..). Quid des énergétiques (gamma) ?

3. L'optimisme de certains articles nous préconise une durée de 20 ans pour l'exploration de Mars. Merveilleux mais où en sont-ils sur la propulsion par fusion ? A ce que j'ai lu ci et là ... Pas plus loin que le papier

Alors Mars dans 20-30 ans, film de sci-fi ou réalité ?


Le programme de recherche NERVA est loin d'être un programme qui ce soit contenté du papier!!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/NERVA


Exacte ! Je connais ce projet mais il stagne depuis de nombreuses années et hormis les prototypes, aucune application réelle n'a été mise en oeuvre. Je crois même que la NASA a décidé d'abandonner ce projet depuis les années 60 (si je ne me trompe pas). De plus, ce n'est pas un moteur à fusion mais un moteur nucléaire thermique dont les inconvénients semblent très (trop) nombreux pour être exploités.

PS : Je suis intéressé par vos liens si une suite à ce principe existe


Pas de suite officiellement, avec les test du futur lanceur SLS Evolved Lift Capability. La nasa cherchera une nouvelle solution pour envoyer un curiosity 2 ou pour balancer un rover plus loin encore!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]